• Participez au sixMic Crowfunding !

July Ancel, Claire Chesnier, Laurent Pernot nouveaux lauréats du prix YISHU 8

claire chesnier
Claire Chesnier, CC, 2012. Encre sur papier, 140 x 116 cm.
Courtesy Galerie du jour agnès b., Paris, © droits réservés

Créé en 2011, le prix YISHU 8 permet  chaque année à  trois artistes français  de partir en Chine  où ils sont accueillis en résidence au sein de la maison des arts  YISHU 8 créée à Pékin par la française Christine Cayol.  Ce séjour de trois mois leur permet de développer un projet personnel en venant au contact de l’énergie et de l’effervescence de la Chine d’aujourd’hui grâce au réseau de la maison YISHU 8  dédiée au rayonnement de la création contemporaine et au dialogue franco-chinois. Après Cécile GRANIER DE CASSAGNAC, Patrick NEU et Lionel SABATTÉ, lauréats de la première édition, puis Clément BAGOT,  Antoine ROEGIERS et Claire TABOURET, lauréats de l’édition 2012, la Maison Yishu8 accueillera successivement entre avril et novembre prochains les trois lauréats du prix 2013 : July ANCEL, Claire CHESNIER, Laurent PERNOT. L’annonce des lauréats s’est déroulée le 21 février dans les salons du Quai d’Orsay lors d’une soirée présidée par Madame Yamina BENGUIGUI, Ministre déléguée auprès du Ministre des Affaires étrangères, en charge des Français de l’étranger  et chargée de la Francophonie.

July ANCEL

Née en 1984, vit et travaille à Paris

Entre personnages qui paraissent ressortir du monde « primitif », celui du folklore et celui de l’enfance sans « verts paradis », July ANCEL raconte des peintures pâles montrant des contes sans fées dans des espaces flous qui irradient lugubrement. July ANCEL interroge. Quoi ? La peinture en état d’hypnose. En cours de création.

Claire CHESNIER

Née en 1986, vit et travaille à Paris

  • Représentée par la Galerie du jour Agnès b.

Une espèce de grâce. De l’élégance aussi, mais de la beauté d’abord dans cette peinture qui s’épuise et se ressource dans un monochrome bizarre, incertain, qui se dilue et glisse, et rayonne, et palpite dans les vastes dimensions d’un papier aquarelle. Claire CHESNIER  ou « la peinture seule » comme disait BRAM VAN VELDE.

Laurent PERNOT

Né en 1980, vit et travaille à Paris

  • Représenté par la galerie Odile Ouizeman, Paris.

Un ange, Laurent PERNOT est un ange. Debout, face au visible et à l’invisible, il tutoie les étoiles, s’émerveille d’évanescences, de précarités et d’insaisissable, de figures volatiles et, bien sûr, fragiles qui passent, brillent, le temps d’un battement de cil, puis s’évanouissent pour retourner dans les limbes où elles se ressourcent. Pour ce faire, Laurent PERNOT use de la vidéo, de l’installation, de la photographie en projection ou non, privilégiant toujours le mouvement et l’impermanence des choses.

Le prix YISHU 8 en bref

  •  Les artistes sont sélectionnés par un comité présidé par Michel Nuridsany.
  •  Les lauréats sont choisis au sein de cette sélection par un jury présidé par Henry-Claude Cousseau et composé des membres fondateurs de l’association YISHU 8.
  •  Le prix est placé sous le haut patronage de l’Ambassade de France en Chine
  •  L’artiste lauréat bénéficie d’un lieu d’hébergement, d’un atelier de travail, d’un soutien logistique et d’une allocation de séjour mensuelle.
  •  Le résident est accueilli pendant 3 mois et aidé tout au long de son séjour par une personne dédiée.
  •  Des conférences et un workshop seront organisés avec l’artiste au cours de son séjour.
  •  A l’issue de son séjour, l’artiste peut exposer les oeuvres produites et offre une oeuvre à la Maison des arts YISHU 8.
  • Voir les commentaires : (0)

Publicité