Jérôme Garcin : lauréat du prix Nice Baie des Anges

jerome garcin

Le jury du prix Nice Baie des Anges, vient de couronner Jérôme Garcin parmi huit candidats, pour son roman « Le voyant ».

«Le visage en sang, Jacques hurle : « Mes yeux! Où sont mes yeux? » Il vient de les perdre à jamais. En ce jour d’azur, de lilas et de muguet, il entre dans l’obscurité où seuls, désormais, les parfums, les sons et les formes auront des couleurs.»

Vingt ans après « Pour Jean Prévost » qui lui avait valu le prix Médicis essai en 1994, Jérôme
Garcin nous livre un nouvel opus traitant d’un autre écrivain-résistant oublié par la France et par l’Histoire… Né en 1924, aveugle à huit ans, résistant à dix-sept, membre du mouvement Défense de la France, Jacques Lusseyran est arrêté en 1943 par la Gestapo, incarcéré à Fresnes puis déporté
à Buchenwald. Libéré après un an et demi de captivité, il écrit Et la lumière fut et part enseigner la littérature aux États-Unis, où il devient «The Blind Hero of the French Resistance». Il meurt, en 1971, dans un accident de voiture. Il avait quarante-sept ans.

Journaliste et écrivain français, Jérôme Garcin dirige le service culturel du Nouvel Observateur, produit et anime l’émission Le Masque et la Plume sur France Inter, et est membre du comité de lecture de la Comédie-Française. Ancien membre du jury du Prix Décembre, il est nommé à celui du Prix Renaudot en mars 2010, et, la même année, fait partie du jury du prix Françoise-Sagan.

Fils de Philippe Garcin, éditeur aux Presses universitaires de France (PUF), qui meurt à l’âge de 45 ans à la suite d’un accident de cheval, il lui consacrera son premier roman, La Chute de cheval, pour lequel il obtient le Prix Roger-Nimier en 1998. Lorsqu’il a six ans, il perd accidentellement son frère jumeau Olivier. Il lui consacrera Olivier, un récit paru en 2011.

Le prix Nice Baie des Anges qui couronne son dernier roman « Le voyant », roman tout en émotion et d’une touchante grandeur d’âme, lui sera remis le 5 juin prochain lors de l’ouverture du Festival du livre de Nice par le maire de la ville , Christian Estrosi.

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Farrah Diod

Corridor Elephant hommage à FARRAH DIOD

Corridor Elephant, première maison d'éditions numériques dédiée aux photographes contemporains et au Street Art ...

Thanatosis

Thanatosis : Minuit Dix de Lénaïc Noirot

Vous sentez-vous capable de plonger dans les abîmes les plus profondes de la détresse ...

Steve Mac Queen

C’est un superbe livre consacré au « King of Cool » et illustré de ...