« It was a Very Good Year » Exposition de Christophe Cartier

Christophe Cartier
Christophe Cartier

Autofiction: l’au-delà : Le mouvement de l’autofiction ramène à soi et risque de se terminer dans le bégaiement. Mais ici, Christophe Cartier laisse sortir les images fondatrices, et elles parlent. Au départ de cette exposition, il y a d’abord un film. Par une succession d’images fixes et de fondus enchainés en noir et blanc — images poignantes, parfois érotiques, parfois désespérées, toujours en quête de leur inscription dans le monde —, ce film évoque la période d’adolescence tardive où l’on se cherche, où les figures du possible et de l’impossible se dressent de tous côtés. Et puis, vingt ans après, nous savons que c’était notre jeunesse.

Nous voici donc au-delà, à l’endroit où nous pouvons situer le film dans la perspective de ses images fondatrices, images que Christophe Cartier fait émerger en retravaillant à l’encre certaines photos, et les nouveaux dessins blancs ou noirs qui apparaissent se posent comme des traces de réminiscence ou d’oubli.

Un travail inédit alliant peinture, dessin et photographie, dans une scénographie où “moi” s’échappe à lui-même. Pierre Furlan

Christophe CARTIER
Né le 7 décembre à Neuilly sur Seine

Christophe Cartier vit et travaille à Paris, où il a obtenu le diplôme de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, mention très bien. Après avoir travaillé comme journaliste reporter photographe pour la presse quotidienne et hebdomadaire, il se consacre à sa pratique artistique depuis 1985. Peintre et photographe, il mène un parcours artistique fécond entre la peinture, le dessin et la photographie… Il a exposé en France, d’Aix-en-Provence à Strasbourg, et naturellement à Paris, ainsi qu’en Belgique, Suisse, Espagne, Allemagne, Autriche, Tunisie, États-Unis, Chine, Tel Aviv, Jérusalem. Cofondateur, en 1999 du site Internet visuelimage.com.

Ses expositions, from Kommerz to.com à la galerie Magda Danysz, et AVRIL.EXE, à Paris, 2003, ou les rencontres d’Art Contemporain de la Médina, Tunis, 2003, le voient assurer conjointement la position de commissaire d’exposition et d’artiste.

Il a fréquemment collaboré avec le poète Jacques Norigeon et publié en 1991 un portfolio de sérigraphies, chez Linard, à Strasbourg, et aux éditions de l’Ours, à la Tour d’Aigues, Double vue (1997), et A voir (1998).

Il a publié en 2011 un roman Rêves, ou c’est la mort qui vient ainsi qu’un roman photo en collaboration avec Gisèle Didi, D’une main peindre… Il réalise entre autres la scénographie d’un texte de Noëlle Renaude créée en novembre 2005 au « grain de sel », théâtre de Chalon-sur-Saône, ainsi que la scénographie de Brèves d’écran d’Olivier Fournout à Paris au théâtre « Le Proscenium » créée en avril 2010.

Assistant territorial spécialisé d’enseignement artistique. Il enseigne la technique de la peinture et anime un atelier de réflexion sur la forme et les couleurs aux « Arcades », Atelier de Recherche, de Création Artistique et D’Enseignement Supérieur à Issy-les-Moulineaux.

  • Exposition du 5 mars au 30 mars 2013
  • Vernissage le mardi 5 mars à 18h

Galerie Detais

  • 10, rue Notre Dame de Lorette
  • 75009 Paris
Christophe Cartier
Christophe Cartier
  • Voir les commentaires : (0)

Publicité