• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Irina Rasquinet Mère veilleuse au Domaine des Etangs

Irina Rasquinet - Mère veilleuse

Irina Rasquinet : Libérant son regard d’enfant, l’artiste propose des créations spontanées, directes et sans calcul, libérées de tous bagages conceptuels, qui questionnent avec humour les réalités de notre monde contemporain. 

Mère veilleuse de Irina Rasquinet  est une installation composée de cinq sculptures dorées, dont les formes pures évoquent à la fois les Matriochkas russes et les Kokeshis japonaises. Les Kokeshis sont des poupées traditionnelles nippones, dont l’origine remonte à la fin de l’ère Edo. Traditionnellement fabriquées en bois, ces poupées aux formes simplifiées (se résumant à une tête et un corps cylindrique) symbolisaient le désir de maternité. Sorte d’ex-voto animiques, les kokeshis auraient ensuite été récupérées par le folklore russe sous la forme des Matriochkas. Ces poupées gigognes, symbolisent également la fécondité, avec une poupée « mère » qui contient en son sein, une ribambelle de poupées à son image, finissant, au cœur, par un bébé minuscule. L’oeuvre Mère veilleuse est placée à l’entrée du domaine des étangs, accueillant ainsi les visiteurs et veillant sur le domaine à la manière d’une mère protectrice.

Travaillant la magie du secret, l’artiste choisit de garnir ces poupées de matière mystérieuse pour le cœur, de choses étonnantes sélectionnées spécialement pour le lieu et le collectionneur qui «adopte » les poupées. Leur couleur dorée, d’une intensité particulière, est obtenue en appliquant plusieurs couches de différentes tonalités d’or (or vert, or rouge, or bleu), que la patine du temps révèlera peu à peu. Nouvelle acquisition du Domaine des Étangs, cette oeuvre pérenne qui dialogue à la fois avec l’histoire de l’artiste et l’histoire personnelle et familiale du lieu et de ceux qui l’habitent, est pensée comme une sculpture à transmettre. Porteuse d’une énergie bienveillante et rayonnant d’une aura particulière, Mère veilleuse garde une part de mystère qui attire et questionne le visiteur, stimulant l’imagnaire de celui qui s’en approche.

Mère veilleuse – Sculpture 2016 – Résine, peinture epoxy (couleur or)
Matière mystérieuse pour le cœur. Dimensions sculptures 174.5 cm / 140 cm / 72 cm

Irina Rasquinet - Mère veilleuse
Kokeshis japonaises
Irina Rasquinet

Irina Rasquinet est une artiste russe née 1974. Née en Tchétchénie, Irina Rasquinet grandit dans un pays en guerre et se définit comme une artiste aux « racines vacantes ». Adolescente, elle part faire des études universitaires en Russie où elle intègre une école d’art expérimentale à Moscou. Elle y apprend à libérer sa créativité mais désireuse d’ouvrir de nouvelles perspectives, elle part s’installer à Paris en 1997, afin d’y intégrer l’Ecole des Arts Décoratifs de Paris. Fascinée par la langue française, qui jouit d’une aura particulière dans les milieux culturels russophones, Irina Rasquinet s’appuie sur des jeux de mots ou des expressions, dotées d’une portée poétique et surréaliste pour ceux qui les découvrent et les pratiquent pour la première fois. Les mots sont souvent le point de départ de ses créations, dont les titres revêtent par conséquent une importance particulière.

Irina Rasquinet portrait
Irina Rasquinet

Avec des œuvres intitulées Roule-moi une pelle (2007), Terre à Terre (2008), Langue de bois (2008) ou Nature (sus)pendue (2008), Irina Rasquinet porte un regard frais et imaginatif sur ces expressions issues du langage parlé, et les fait résonner avec des thématiques qui lui sont chères, telles que l’amour, l’identité ou la nature. De ses bijoux «fantaisie» et fantaisistes (créés pour la maison Jean-Charles de Castelbajac notamment), à ses sculptures monumentales, l’univers ludique et foisonnant d’Irina Rasquinet se déploie. Libérant son regard d’enfant, l’artiste propose des créations spontanées, directes et sans calcul, libérées de tous bagages conceptuels, qui questionnent avec humour les réalités de notre monde contemporain.

le Domaine des Etangs

Situé en Charente Limousine, le Domaine des Etangs propose de vivre une expérience hôtelière hors du commun. Plus grand resort 5 étoiles de France hexagonale, il s’étend sur 1000 hectares de nature préservée, partagée entre forêts, pâturages et étangs. Un site exceptionnel qui comprend un château du XIème siècle entièrement rénové et habillé d’œuvres d’art contemporain, un parc paysagé, six métairies, une longère, un potager, des thermes Gallo-Romains, deux piscines, un terrain de tennis flottant, un restaurant gastronomique étoilé… Dans cette nature en apparence sauvage la main de l’homme, délicate et patiente, a façonné un monde d’équilibre. Le temps y défile au rythme des saisons et des animaux sauvages qui l’habitent. Un lieu pour se retrouver, se détendre, observer et savourer __

Chaque table du Domaine des Etangs s’amuse de son décor pour offrir un plaisir différent. Chaque table ? Oui : si Dyades est le restaurant principal, le Domaine offre une grande variété de lieux et de saveurs pour déguster la cuisine du Chef étoilé Fabien Beaufour. Il y a les métairies avec un service « à domicile », Monade, la salle à manger du château, les champs et les bois pour un repas hors les murs, et le barbecue… des combinaisons pour chaque lieu et pour chaque ambiance. A chaque fois, le Chef Fabien Beaufour s’attache à travailler avec des producteurs locaux et à raccourcir au maximum le chemin d’approvisionnement de ses cuisines. Sans doute faut-il chercher du côté de cette « tocade » du circuit court pour trouver l’une des raisons qui l’a poussé à rejoindre les cuisines du Domaine des Etangs. Ici les écrevisses viennent de la Moulde, la rivière qui traverse les 1000 hectares de bois et d’étangs du domaine, les fruits de ses arbres et les légumes de son potager. Tout dépendra de la saison et de ce que la terre aura bien voulu donner au Domaine.

Le Domaine n’est pas une terre réservée aux adultes… Il est fait pour les familles, pour accueillir les rires et les courses de l’enfance et se préparer des souvenirs. Dans l’aire de jeux qui leur est proposée avec cabanes en bois, trampolines, tyrolienne, balançoires et toboggans… Au Domaine des Etangs, à l’image de la libellule, l’emblème des lieux, tout se fonde sur l’équilibre, sur l’harmonie entre les saisons, les éléments, les principes complémentaires et les sens.

Le Domaine des Etangs
16310 Massignac

www.domainedesetangs.com

Domaine des Etangs
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité