• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Institut du monde Arabe : Du Bronx aux rues arabes

Peace, Love, Unity and Having Fun

L’Exposition Hip Hop – « Du Bronx aux rues arabes » se tiendra du 28 avril au 26 juillet 2015 à l’institut parisien du monde Arabe. Le directeur artistique n’est autre que le célèbre rappeur Français Akhenaton, membre du groupe IAM, qui s’est fait connaitre grâce à son Hit « Je danse le Mia » en 1993.

L’équipe d’artsixMic s’est rendue à linstitut du monde Arabe qui s’apprête à vibrer au son de la musique rap pour sa saison printanière 2015.  Sur place, des disques de Hip Hop passent à plein régime. Il n’est que 10 heures du matin, et pourtant, le petit son de « Kurtis Blow, The Breaks » qui vous accueille donne une irrésistible envie de danser.

Alors que les murs de la première salle sont ornés de Ghetto Blaster, uniques, à paillettes, zébrés, dorés, argentés, graffés, qui nous offrent un voyage en plein dans les années 80, un autre mur est orné d’ une carte géante et interactive sur laquelle sont référencés les différents styles de rap écoutés et appréciés dans les pays arabes : on commence ainsi au son du rap Tunisien puis on « Switche » avec celui venu d’Egypte, du Liban ou du Koweit, c’est insolite, original et follement enthousiasmant!

Ghetto Blaster

Ghetto Blaster

Une exposition aussi belle que complète

 

L’exposition raconte l’histoire de la culture Hip hop aux USA, en France et dans le monde arabe, culture qui, de par sa diversité et pluralité, a connu un grand succès de ses débuts à nos jours. Ses acteurs, aux innovations et performances sans cesse renouvelées, démontrent que le Hip Hop n’a pas de limite, qu’il révolutionne le savoir-faire de la musique, la façon de s’exprimer, de s’habiller, de danser, la façon de vivre. Cette révolution englobe également les arts plastiques, ces nouveaux esthétismes qui illustrent et colorent notre monde contemporain. Le Hip hop est incontestablement LE phénomène planétaire qui influence de nombreuses sphères artistiques.

La musique, le graph, le cinéma, la photographie, la danse, la mode, le jeu vidéo. Autant de thème qui seront abordés dans les différentes salles de l’Institut.

« Du Bronx aux rues Arabes »

 

L’exposition est ainsi nommée car le berceau du Hip Hop est à New York où il est apparu dans les années 70, devenant par la suite l’art populaire majeur de la jeunesse d’aujourd’hui, notamment dans le monde arabe où cette jeunesse, en quête de reconnaissance, cherche à tout prix à prendre la parole, à s’exprimer pour prouver qu’elle existe et qu’elle revendique sa place dans nos sociétés en ébullition. On peut d’ailleurs lire sur un des murs de l’expo :

« S’il fallait une bande son aux révolutions arabes, elle serait hip hop »

 

Le Hip Hop a joué un rôle primordial et révélateur dans les printemps arabes : c’est au travers de la langue, de l’écriture, de ses propres codes, que s’est exprimée cette génération qui se sentait impliquée dans les événements politiques. Avec peu de moyens, le Hip Hop vit à contre courant de tout mouvement commercial, il dépasse les frontières des pays, s’imprégnant des cultures, des populations, pour se hisser au niveau de valeur universelle.

RAPPEURS

L’exposition, aussi ludique que pédagogique, est des plus séduisantes et, si elle présente un attrait certain pour les amateurs, elle ne manquera pas de captiver, par sa scénographie et son originalité, un très large public.

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

L’Art en coulisse

la scène artistique bordelaise avec L’Art en coulisse

« L’Art en coulisse » est un rendez-vous incontournable de la scène artistique bordelaise, ...

salle-labrouste

Pleins feux sur la salle Labrouste

Après pratiquement vingt ans de fermeture, la bibliothèque de l'Institut National d'Histoire de l'Art ...