• Participez au sixMic Crowfunding !

Ingres, Google, Facebook et plus encore… dans la revue de presse du jour !

Les profits de Facebook chutent

Premier jour du procès de l’ancien SS Oskar Groning

Hier, mardi 21 avril, à Lunebourg, se déroulait le premier jour du procès d’Oskar GrÖning, ancien SS, agé de 93 ans, qui porte le surnom « le coupable d’Auschwitz ». Il est revenu à plusieurs reprises sur le rôle qu’il a endossé  dans le camp de concentration et d’extérmination. Il dit « Je demande pardon ,il ne fait pour moi aucun doute que je suis moralement coupable ». Il ajoute à l’attention des juges « Sur la question de la responsabilité pénale, c’est à vous de décider ».

Rappelons que l’accusé aurait participé à 300.000 crimes, qu’il s’est volontairement enrôlé dans la Waffen-SS. Il fut envoyé à Auschwitz en 1942. Il y a de ça une dizaine d’années, lors d’une interview, Oskar GrÖning disait n’être qu’ « un petit rouage administratif au service d’un vaste système» et clamait qu’il ne savait rien d’Auschwitz, ni des autres camps de concentration, avant d’y avoir travaillé ». Pourtant il encourt une peine comprise entre trois et quinze ans de prison.

Hanté par son passé

Un jour en novembre 1942, il raconte avoir vu un gardien tuer de sang froid un bébé seul et abandonné, « en le saisissant par les pieds pour écraser sa tête contre le flan du Wagon ». Il demande alors à être muté à deux reprises mais ce privilège lui ait refusé, c’est pourquoi il ne quittera Auschwitz qu’à l’automne 1944.

Le journal le Monde explique qu’entre-temps, « du 16 mai au 11 juillet 1944, 137 convois sont arrivés en provenance de Hongrie. Sur les 425 000 personnes qui y avaient été enfermées, au moins 300 000 ont été immédiatement gazées. C’est cet « épisode » que le procureur a retenu dans l’acte d’accusation. »

Depuis le jugement de John Demjanjuk, un des gardiens du camp de Sobibor en Pologne, la justice estime qu’il n’est plus nécessaire de prouver qu’une personne a tué elle-même des déportés pour la condamner. La « participation » à « l’entreprise de mort » suffit. D’où le procès d’Oskar Gröning.

Les profits de Facebook ont chutés pour la première fois en 2 ans

Les profits de Facebook chutent
Les profits de Facebook chutent au premier semestre 2015

Cela n’était pas arrivé depuis l’année 2013, la nouvelle vient de tomber, les profits de Facebook au premier semestre 2015 ont chuté. Le réseau social a dégagé un bénéfice net de 512 millions de dollars (soit 477 millions d’euros) sur la période, contre 642 de dollars en 2014. Soit un repli de 20% pour Facebook. Parallèlement les dépenses du groupe ont augmentées de 83%…Mark Zuckerberg, le fondateur et patron de l’entreprise souhaite investir massivement dans des domaines d’activités bien spécifiques notamment les drones ou la réalité virtuelle. C’est pourquoi sur les trois premiers mois de 2015, les dépenses en recherche et développement ont autant grimpées, représentant tout de même 30% du chiffre d’affaire de la société. (Elles n’étaient que de 18% en 2014) !

Néanmoins ces investissements sont obligatoires pour Mark Zuckerberg et son groupe car malgré ses 1,44 milliards de membres, Facebook subit une stagnation du nombre d’utilisateur actif et doit donc séduire de nouveaux annonceurs s’il veut que Facebook reste le n1 mondial des réseaux sociaux.

Pourquoi google lance ses propres forfaits mobiles ?

Google
Google crée des forfaits à bas prix

C’est tout chaud, c’est officiel, ce mercredi 23 avril 2015 Google vient d’annoncer qu’ils se lançaient dans la téléphonie mobile !
Google sort aux USA un nouveau forfait mobile. Ce service, baptisé, Project Fi ne sera compatible que sur le Nexus 6 ! Le forfait ne coutera que 20 dollars (communications et SMS illimités ). puis 10 dollars supplémentaires pour chaque gigabit de données 4G. Un forfait avec 1GB de données est ainsi facturé 30 dollars par mois. C’est 20 dollars de moins que chez T-Mobile. Chez les deux leaders du marché, Verizon et AT&T, ce même forfait coûte respectivement 70 et 65 dollars.

C’est une avancé, mais pas une nouveauté.

Selon le Monde.fr, l’objectif de Google est de mener des expérimentations, « Nous pensons à la manière dont le réseau mobile et le Wifi peuvent cohabiter sans discontinuité », expliquait M. Pichai, vice-président en charge des produits chez Google. Le Wifi pourrait sera ainsi activé en permanence. Il sera automatiquement utilisé pour passer un appel ou surfer sur Internet si l’utilisateur se trouve à proximité d’une borne gratuite.

Aux Etats-Unis, les appels peuvent déjà être réalisés en Wifi, mais ces derniers sont interrompus dès que l’utilisateur s’éloigne un peu trop et repasse sur le réseau mobile. Google veut remédier à ce problème en basculant, automatiquement et sans coupure, entre le Wifi et les réseaux de T-Mobile et de Sprint.

Les petits opérateurs américains Republic Wireless et FreedomPop, offrent déjà des services similaires. Mais les grands opérateurs ne suivent pas cette voie car ils peuvent ainsi justifier les prix élevés de leurs abonnements, car naviguer en wifi, c’est gratuit, et cela ne peut être facturé par l’opérateur….

En faisant ainsi pression, Google force les grands méchants opérateurs à changer de comportement, regagnant un peu d’humanité dans le coeur des gens.

Hélène Darroze sacrée meilleure chef du monde

Hélène Darroze
Hélène Darroze en cuisine et tenue de chef

Cocorico !

La Française de 48 ans, qui a deux étoiles Michelin à Londres et une étoile à Paris vient de remporter ce mercredi 22 avril le prix Veuve Clicquot de « Meilleure Femme chef du monde » de l’année 2015. Elle recevra son prix le 1er juin à Londres, dans le cadre des récompenses des « cinquante meilleurs restaurants du monde », classement organisé par la revue britannique Restaurant. Ainsi, elle succède à la brésilienne Helena Rizzo chef du restaurant Mani, Sao Polo.
« C’est un honneur pour moi de remporter le prix, car il y a des femmes chefs cuisiniers talentueuses partout dans le monde et j’imagine la difficulté de n’en choisir qu’une », a dit Hélène Darroze.

Un tableau qui aurait été peint par Ingres vient d’être découvert par hasard dans le jura.

Découverte d'un tableau attribué à Ingres
Découverte d’un tableau attribué à Ingres

Un tableau qui aurait été peint par Ingres vient d’être découvert par hasard dans le jura.
Daté de 1826, le tableau représente une vierge à l’enfant, avec à ses pieds, un roi français brandissant sa couronne ; son sceptre porte la mention « don du roi ». La toile est immense, 4,30 mètres de large et 3,40 de haut.
Elle a été découverte lors d’un inventaire, à l’automne, dans le grenier de la chapelle de l’Hôtel Dieu de Lons-le-Saunier mais la nouvelle n’a été révélée qu’aujourd’hui par les Echos du Jura er Le Progrès deux quotidiens locaux.
La restauration du tableau va être prise en charge par la DRAC et la ville, qui en est le dépositaire officiel.

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Les petits frères des Pauvres

Les petits frères des Pauvres à l’Hôtel Drouot

Les petits frères des Pauvres et l’Hôtel Drouot, partageant les mêmes valeurs de respect ...

vigipirate

Recommandation de différer l’ensemble des manifestations culturelles en Ile-de-France

Conformément aux recommandations de la Préfecture de Police, le ministère de la Culture et ...

Sur la piste de Van Gogh

Sur la piste de Van Gogh

Afin de commémorer les 125 ans de sa disparition, l’année 2015 sera l’année Van ...