Inauguration à Gennevilliers de l’Espace culturel et social Aimé-Césaire

Espace culturel et social Aimé-Césaire de Gennevilliers
Espace culturel et social Aimé-Césaire de Gennevilliers

La municipalité de Gennevilliers a confié la réalisation du lieu à l’architecte Rudy Ricciotti. Conçu comme un cube de béton blanc lacéré de longues entailles – à l’image des toiles de l’artiste Lucio Fontana –, le bâtiment de l’Espace culturel et social Aimé-Césaire est un défi architectural et une prouesse technique. Celui-ci ouvrira ses portes le 28 septembre 2013. Implanté avenue du Luth, dans le quartier éponyme, le bâtiment d’une superficie de 2 330 m2, abritera une médiathèque, un centre social et une salle polyvalente dédiée aux expositions, aux rencontres débats…

La réalisation des façades, particulièrement complexe, a exigé de nombreuses études techniques, préalablement à leur construction par l’entreprise Demathieu et Bard, en charge de l’ensemble du chantier. « Chaque façade est armée de treillis soudés avec des échancrures prévues pour les fenêtres. Elles sont ensuite soulevées verticalement et placées dans les banches de façades. Ça a l’air simple grâce au génie des ouvriers, techniciens et ingénieurs », explique Rudy Ricciotti.

Un hommage monumental à Aimé Césaire

Second protagoniste, Hervé Di Rosa intervient dans le hall d’accueil. Le plasticien a conçu une oeuvre de papier peint de plus de 800 m2. Il rend également hommage à Aimé Césaire avec une sculpture monumentale de 9 mètres de haut, représentant un robot gigantesque brisant ses chaînes. Hervé Di Rosa a par ailleurs créé 30 pièces de mobilier originales (chaises, tables, fauteuils…), avec l’ambition « que tout le monde, tous les jours et à n’importe quel moment de la journée, puisse s’installer et lire le journal ou discuter, et ainsi rencontrer les autres habitants. Ce hall doit être un lieu de vie favorisant le vivre ensemble. »

Un projet conçu pour et avec les habitants Inscrit dans le projet de rénovation urbaine de Gennevilliers, l’Espace culturel et social Aimé-Césaire est conçu comme « un lieu de culture et de rencontre, de partage, d’échanges, d’éducation populaire, un lieu fédérateur », résume Jacques Bourgoin, maire de Gennevilliers et conseiller général des Hauts-de-Seine. Fruit d’une longue concertation menée avec les habitants du quartier et les acteurs sociaux, culturels, associatifs, ce nouvel espace répond à plusieurs objectifs. Il s’agit, d’une part, de conforter les équipements collectifs et les services publics du quartier du Luth ; et, d’autre part, de parachever son désenclavement, en l’ouvrant à l’ensemble des habitants de Gennevilliers.

Aimé Césaire
Aimé Césaire by Hervé Di Rosa
  • Voir les commentaires : (0)

Publicité