Huang Yong Ping, Monumenta artiste au Grand Palais

Huang Yong Ping, Empires - Monumenta 2016 Vues du montage, Nef du Grand Palais, Paris © ADAGP Huang Yong Ping Photo. Fabrice Seixas Courtesy the artist ; kamel mennour, Paris and Réunion des musées nationaux – Grand Palais

Huang Yong Ping est l’invité de la septième édition de Monumenta qui s’ouvre au Grand Palais. Uber vous  emmène gratuitement à l’exposition ! 

Le dimanche, vous vous demandez toujours ce que vous allez bien pouvoir faire – Uber vous emmène à l’exposition Monumenta 2016 qui ouvre ses portes ce dimanche au Grand Palais. De 13h00 à 17h00, vous pourrez être les premiers à découvrir cette exposition grâce à Uber qui pour l’occasion offre des places pour 2 personnes et vous y emmène gratuitement (le nombre de places sera limité et la demande risque d’être forte).

Pour cette nouvelle édition, c’est Huang Yong Ping, artiste contemporain d’origine chinoise, qui a été invité à créer une œuvre originale pour la Nef du Grand Palais. Une œuvre qui dialogue avec l’architecture exceptionnelle du lieu et qui reste tenue secrète jusqu’à l’ouverture de l’événement. Huang Yong Ping est né en 1954 à Xiamen, dans la région du Fujian au sud-est de la Chine. Après la révolution culturelle, de 1978 à 1982, il étudie à l’Académie des Beaux-Arts du Zhejiang, dans la ville de Hangzhou. De 1985 à 1987, il est le chef de file du mouvement Xiamen Dada, dont le mot d’ordre est « Le zen est Dada, Dada est le zen ». Ce groupe fondateur de l’avant-garde chinois réalise des actions radicales, qui font preuve d’un goût certain pour le paradoxe et l’absurde, et développent des correspondances entre l’art, la vie et le politique.

Huang Yong Ping, Empires - Monumenta 2016. Vues du montage, Nef du Grand Palais, Paris © ADAGP Huang Yong Ping
Huang Yong Ping
© ADAGP Huang Yong Ping

Présenté à l’origine à l’initiative du Ministère de la Culture et de la Communication et désormais mis en œuvre par la Rmn-GP, Monumenta propose à chaque édition un défi à un artiste majeur et de renommée internationale : se confronter à un espace monumental, le Grand Palais, et investir sa nef de 13500 m2, et  35 m de hauteur par la création d’une œuvre unique portant une réflexion sur le monde contemporain.  Anselm Kiefer fut le premier artiste à relever le défi avec Chutes d’étoiles en 2007. En 2008, Richard Serra investit les lieux  son tour avec sa « Promenade », une oeuvre constituée de 5 plaques d’acier de 17 m de haut disposées dans toute la nef. Avec « Personnes », en 2010, installation visuelle et sonore, Christian Boltanski proposait aux visiteurs du Grand Palais une expérience frappante.  En 2011 c’est Anish Kapoor qui relève le gant, installant sous la nef son « Léviathan »une sculpture monumentale en PVC de 72 000 m3.

Comment en bénéficier du transport gratuit?
1.Ouvrez votre application UBER  entre 13h et 17h
2. Cliquez sur le bouton MONUMENTA
3. Commandez votre UberMONUMENTA gratuitement*

Photo : Huang Yong Ping, Empires – Monumenta 2016 Vues du montage, Nef du Grand Palais, Paris © ADAGP Huang Yong Ping Photo. Fabrice Seixas Courtesy the artist ; kamel mennour, Paris and Réunion des musées nationaux – Grand Palais

Huang Yong Ping est représenté par la galerie Kamel Mennour: http://www.kamelmennour.com/

Monumenta 2016 – Huang Yong Ping au Grand Palais du 08 Mai 2016 au 18 Juin 2016

Monumenta 2016 : la bande annonce

Monumenta au Grand Palais - Anish Kapoo

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

RATP - Jeux Olympiques et Paralympiques

Rencontre avec les Athlètes Ratp de Haut Niveau

La Ratp accompagne dans la dernière ligne droite avant les Jeux Olympiques et Paralympiques ...