Hippocrate, le deuxième film de Thomas Lilti

hippocrate

Synopsis officiel : Benjamin va devenir un grand médecin, il en est certain. Mais pour son premier stage d’interne dans le service de son père, rien ne se passe comme prévu. La pratique se révèle plus rude que la théorie. La responsabilité est écrasante, son père est aux abonnés absents et son co-interne, Abdel, est un médecin étranger plus expérimenté que lui. Benjamin va se confronter brutalement à ses limites, à ses peurs, celles de ses patients, des familles, des médecins, et du personnel. Son initiation commence.

Avec : Vincent Lacoste, Reda Kateb, Jacques Gamblin, Marianne Denicourt

Thomas Lilti s’inspire de sa propre expérience afin de réaliser son deuxième long-métrage, Hippocrate, six ans après Les Yeux Bandés. De ce vécu résulte une écriture spontanée, vivante, avec un sens naturel des dialogues et à un solide casting, dont Reda Kateb et Jacques Gamblin. Hervé, l’un des anti-héros des Beaux gosses incarné par Vincent Lacoste, joue Benjamin, un jeune interne nonchalant et balbutiant qui va se confronter à la difficulté de l’internat. Loin des séries médicales et grâce à l’œil de l’ancien médecin, Thomas Lilti tente de montrer l’envers du décor, la responsabilité que l’on peut porter lorsqu’on est médecin, le sentiment perpétuel d’être dans le doute, de se demander si on n’a pas fait une erreur qui pourrait avoir de graves conséquences. Cela marque souvent pour les internes, une perte d’insouciance. Tout au long du film, le réalisateur met en scène les différentes ambiances d’un hôpital, la lumière froide et crue des chambres de garde et chaude dans les chambres des patients, par exemple. Malgré un rebondissement un peu théâtral à la fin du film, Hippocrate sera sans doute le film à voir de la rentrée.

  • Date de sortie : 3 septembre 2014

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Fatima

Au cinéma cette semaine du 2 mars au 9 mars

Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, ...

Ronna Gradus

« Hot Girls Wanted » le film qui dérange

Alors qu'elles enquêtaient sur le business du porno en ligne et de sa consommation ...