• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

« Heta-Uma » au Musée International des Arts Modestes

heta huma

Pour commencer, savez-vous ce que signifie le terme« Heta-Uma » ? La traduction littérale veut dire l’art du « mal fait bien fait » ; c’est en fait le style « mauvais dessin », « sale mais beau », « brut mais parfait ». Il est apparu dans les années 70 au Japon sous l’impulsion de Teruhiko Yumura alias King Terry ou Terry Johnson, et s’oppose radicalement à l’esthétisme parfait de la culture japonaise traditionnelle par sa technique volontairement maladroite se résumant à un jeu avec l’iconographie populaire aboutissant à une sorte de pop art brut. C’était le but recherché, son créateur voulait se rebeller contre la perfection de l’art japonais.

C’est la revue GARO qui a provoqué l’influence des artistes se revendiquant du Heta-Uma, mouvement qui a marqué plusieurs générations de dessinateurs mondiaux tel Gary Panter, Mike Diana, le magazine RAW, les éditions Le Dernier Cri… Ce sont d’ailleurs ceux-ci que le MIAM va rassembler et mettre à l’honneur dans cette unique et exceptionnelle exposition qui va offrir aux visiteurs une immersion totale, tant visuelle que sonore, dans les univers underground tokyoïtes : graphzines, dessins et peintures proches de l’art brut et populaire, vidéos, installations, musique « japanoise », jouets…

L’exposition revêt la forme d’une rue de Tokyo dans laquelle les univers underground tokyoïtes se télescopent, et une salle « ASIATROMA » présente un hommage au Japon avec une sélection d’artistes publiés par Le Dernier Cri.

A VOIR ABSOLUMENT !

Informations pratiques

heta huma

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Bettina - Georges Dambier

« BETTINA » exposition de photographies à la Galerie Azzédine Alaïa

Bettina passe les premières années de sa vie à Rouen, dans la région d’Elbeuf ...

Diane de Houdon - photo by Im Kinsky

Enquête sur une Diane de Houdon

Valérie Roger fut appelée en mars 2015 par la maison de vente Im Kinsky ...