Henri Weigel « Les fruits amers »

Henri Weigel - Les fruits amers

Les amateurs de thriller attendent toujours avec impatience et se réjouissent de la sortie de chaque nouveau roman d’Henri Weigel. Voici « Les fruits amers », une fresque historique aux sombres rebondissements.

Ils avaient été des milliers de lecteurs à avoir été séduits par « Le côté sombre de la loge » et « Les héritiers de la loge » ; le nouveau roman d’Henri Weigel est une invitation à un festin macabre, celui de la cavale haletante d’Abel et de Sabine. Par sa plume incisive et directe qui fait tout son talent, l’auteur a ficelé, de 1943 à 1952, un roman noir, de Chamonix à l’Algérie en passant par l’Italie, à un rythme soutenu, sans temps mort.

Un thriller qui remonte le temps. Et prend aux tripes. Si Abel entre dans la résistance en 1943, ce n’est pas un hasard. Il doit se cacher pour un meurtre dont il est accusé. C’est le début de sa longue histoire… A la Libération, orphelin, il entre à l’école militaire, mais ses démons blonds sont toujours là. Lors de son procès il rencontre Sabine, pour le meilleur et pour le pire… Le couple fuit à Chamonix, puis en Italie, puis en Algérie, puis… Abel est dominé par ses pulsions. Les rencontres qui jalonnent son chemin ne l’aident pas à les vaincre, bien au contraire…

Les Fruits amers est le cinquième roman d’Henri Weigel, auteur dont la qualité des romans est prouvée par son lectorat de plus en plus nombreux. C’est aux éditions Chum que l’ouvrage a été publié, en mai 2015. Une belle opportunité pour Henri Weigel, dont les livres seront désormais distribués par Hachette. Une opportunité également pour cette jeune maison d’édition indépendante et exigeante, qui hérite de l’aura d’un auteur en pleine dynamique et dont la capacité littéraire est exponentielle, sa notoriété acquise sur internet et son aura médiatique figurant en très bonne place.

Les éditions Chum proposent des romans historiques ou d’anticipation, populaires ou d’évasion, mais aussi nouvelles et contes, ornent le catalogue alléchant de la jeune maison d’édition. Gilles Brancati insiste sur la qualité littéraire de ses choix : Je ne changerai pas d’objectif, un bon livre c’est une bonne histoire bien écrite. Et j’insiste sur bien écrite…

Henri Weigel se dit également heureux d’intégrer une structure qui va permettre à son succès grandissant de s’élargir encore, notamment via une diffusion nationale de véritable envergure. Mais pourquoi CHUM ? CHUM est un mot québécois qui signifie : copain, ami. C’est ce que la maison revendique comme fer de lance : un groupe d’amis qui se retrouvent au sein de l’aventure du livre et de sa publication. Gilles Brancati sélectionne en effet ses auteurs avec soin, mais ensuite il se dévoue entièrement. Sa conception de l’édition n’est pas mercantile, même s’il souhaite en tirer le plaisir du succès.

Les fruits amers

I

Relié: 320 pages
Editeur : Chum (20 mai 2015)
Collection : Thriller
Langue : Français
ISBN-13: 979-1092613292
ASIN: B00W6Q1HZ8

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

FormentoFormento

Formento & Formento « Circumstances »

Formento & Formento photographient le désespoir de celles qui, anonymes ou mannequins professionnels, ont ...

adrienne de la fayette

Mémoires imaginaires d’Adrienne de La Fayette

En 1774, Marie Adrienne Françoise de Noailles épouse à l’âge de 17 ans La ...

Steve Jobs

Steve Jobs : Quatre vies de Daniel Ichbiah

Depuis hier, le film Steve Jobs est à l'affiche. Quatre jours plus tôt, les ...