• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Grande soirée caritative Election de Miss Brésil France 2013

Miss Brésil 2013
Miss Brésil France 2013

Dans l’esprit de beaucoup de Français, le Brésil résonne comme le pays de la musique, de la danse, de la gaîté et de la beauté. Cependant, le Brésil, pays émergeant, vit aussi à l’heure des difficultés économiques. Certains secteurs, en particulier celui de la santé, sont plus spécifiquement touchés par le manque de fonds, d’équipements et de personnel.

Pour venir en aide à un hôpital au Brésil et un autre en France, l’association BRASILHAIR HUMANITAIRE (BH) organise l’élection de sa première MISS BRESIL en FRANCE le 21 septembre 2013, au Carrousel du Louvre. Tous deux, font de la lutte contre le cancer, une priorité.

Unique en son genre, Miss Brésil France souhaite s’inscrire dans la durée. A l’instar d’autres événements parisiens, cette élection a pour ambition de devenir un rendez-vous annuel incontournable de la mode et de la beauté, organisé et soutenu à des fins humanitaires.

Pour que cette élection, insufflée par EMERANCA LUZOLO, sa fondatrice soit un succès BRASILHAIR HUMANITAIRE a besoin de vous, de votre savoir-faire professionnel, de votre soutien financier, de votre appui logistique, de votre présence à tous les niveaux de son organisation, de sa mise en place et de sa réalisation.

Les fonds récoltés à l’occasion de cette soirée organisée au Carrousel du Louvre, le 21 septembre, seront répartis entre L’Institut Curie de Paris et l’hôpital Aristides Maltez de de Bahia qui, tous deux, font de la lutte contre le cancer une priorité.

Fafa de Bélem
Fafa de Bélem

Fafa de Bélem, invitée spéciale, chantera ce soir-là les plus beaux titres de son répertoire.

Choisie par le Pape François pour ouvrir la cérémonie des Journées Mondiales de la Jeunesse sur la plage de Copacabana le 25 Juillet 2013, Maria de Fátima Palha de Figueiredo, surnommée Fafa de Bélem, a chanté devant plus d’un million de personnes, «Je suis là», composée par le Père Fabio de Melo.

Chanteuse depuis l’âge de neuf ans dans le cadre d’événements familiaux qu’elle animait de bon coeur avec déjà ce rire qui n’appartient qu’à elle, c’est en 1976 que Fafa de Bélem, originaire de l’état de Bélem do Pará -d’où son surnom- sort son premier album, «Tamba Tajá». Saluée par la critique musicale, elle en vend plus de 95 000 exemplaires.

Deux ans plus tard, sort «Àgua» qui confirme Fafa dans sa lancée. À 21 ans, elle s’impose déjà comme une grande chanteuse de la MPB (Musique Populaire Brésilienne).

NÉE CHANTEUSE

« Bien que je n’ai jamais imaginé devenir une chanteuse professionnelle, confie-t-elle, j’ai toujours chanté dans les fêtes familiales que, toute petite déjà, j’aimais animer avec, entre autres, le succès de Maysa : « Breese et moi ». Adolescente, j’ai adoré les Beatles et Roberto Carlos mais j’étais toute aussi fascinée par le jazz, la musique classique ou encore de grands chanteurs comme Cauby Peixoto & Ângela Maria, Núbia Lafayette ou Orlando Silva. Ils étaient mes modèles et le sont restés plus tard par rapport à mes choix musicaux. »

Aujourd’hui, célèbre et adulée au Brésil comme au Portugal pour son répertoire amoureux, romantique et nostalgique, Fafa la passionnée affirme : « Si la musique ne vous fait pas frissonner, n’enregistrez pas ! » Adorée de son public pour son rire chaud et ses larmes provenant du coeur, Fafa, au fil des années, élargit son registre à la Country brésilienne puis confirme sa passion pour le romantisme avec « Meu Fado » en 1993, pour lequel elle obtient un disque de Platine.

«J’ai vécu ma vie et beaucoup lutté pour en arriver là où je suis aujourd’hui. Ce sont les gens qui incitent l’artiste à chanter ce qu’il doit chanter et pas l’artiste qui enseigne aux gens ce qu’ils ont à écouter», aime à répéter l’artiste brésilienne incontournable qu’est devenue Fafa de Bélem. Véritable emblème national pour le Brésil qu’elle représente partout dans le monde, Fafa de Bélem, symbole de la beauté brésilienne, incarne aussi l’image de la liberté si chère à son pays.

Programme du 21 septembre :

Un défilé

  • Les plus belles brésiliennes de France défilent sous les yeux d’un jury composé de célébrités.

Une exposition

  • « Connexion Art -Brésil France pour la Lutte contre le Cancer ». Des oeuvres parmi les plus cotées et d’autres à découvrir.

Cocktail Dînatoire

  • Des invités de marque, français et brésiliens.

Une soirée animée par

  • Cristina Cordula et David Lantin.

Un after

  • Au rythme du Brésil…

Places en vente à la FNAC, et sur brasilhair.com

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité