• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Girls in Hawaii

GIH-coveritunes-refuge1

6 filles made in Hawaï ? Non, 6 garçons made in Belgium!!

6 passionnés, dont la vie rythme avec musique depuis toujours.

Girls in Hawaï est un groupe pop-rock mélodique dans la tradition indie avec clavier et harmonies vocales et qui a donné son premier concert en 2001 au festival de l’Ihecs, école de communication bruxelloise où plusieurs membres du groupe étaient étudiants. Mais les répétitions avaient commencé bien des années auparavant, les deux chanteurs du groupe, Lionel Vancauwenberghe et Antoine Wielemans, ayant animé pendant toute leur jeunesse leur troupe scoute.

Le groupe sort un premier EP début 2003, « Found in the Ground » et « The Winter » sur le label indépendant belge 62TV ; s’en suivra toute une série de concerts dans différents festivals européens.

En novembre de la même année, sort leur album « From here to there » non seulement en Belgique mais aussi en France, Italie, Espagne et Allemagne.L’album est distribué au Japon, puis aux Etats-Unis où a lieu une mini tournée acoustique en 2006.

Girls In Hawaii

girls in hawaii
photo: Les vieilles Charrues

« From here to there » sera vendu a plus de 60 000 exemplaires.

Denis Wielemans

GIH_refuge_sleeve

Deux ans plus tard, début 2008, sort « Plan your Escape » le second album enregistré dans de vieilles maisons en ruine des Ardennes avec le réalisateur Jean Lamoot connu pour son travail avec Noir Désir et Bashung.

Concocté amoureusement, « This Farm will end » en est le premier single extrait et une tournée européenne qui donnera lieu à un DVD s’ensuit. De ces deux premiers albums, les deux titres promotionnels qui ont été retirés, « Grasshopper » et « Coral » sont regroupés dans une version Deluxe.

Malheureusement, l’envolée du groupe est brutalement interrompue le 30 mai 2010 avec le décès brutal de Denis Wielemans, le batteur du groupe et frère du chanteur, dans un accident de la circulation.

S’ensuit une longue pause…

« Girls in Hawaii » reviendra en 2012 avec deux nouveaux membres après une parenthèse de deux ans. Antoine, frère de Denis, part habiter dans les Ardennes belges, loin de la ville. Là, tout seul, il se met à écrire à nouveau.

“J’ai eu besoin de prendre le temps de digérer. Et puis la vie a repris, l’envie de composer est revenue peu à peu. Au bout de quelques mois, j’avais une dizaine de morceaux que j’ai envoyés aux autres.” Antoine Wielemans.

L’annonce de leur retour est faite via les réseaux sociaux Facebook et Twitter le 7 septembre 2012, et le site internet du groupe, abandonné depuis le décès du batteur, recommence à vivre à travers la photo d’une montagne.

Christophe Léonard ayant quitté le groupe entre temps, c’est donc deux nouveaux musiciens qui intègrent « Girls in Hawaï »: François Gustin au clavier et Boris Gronemberger à la batterie, qui rejoignent ainsi Antoine Wielemans et Lionel Vancauwenberghe chanteurs et guitaristes, Brice Vancauwenberghe à la guitare et Daniel Offerman à la basse.

Le 8 septembre de la même année, le groupe publie sur YouTube une vidéo avec un extrait d’une future chanson et le 18 mars 2013, le groupe annonce la sortie de « Misses », le premier EP de leur troisième album intitulé « Everest », album qui en France sera classé 34ème du Top albums.

« Le nom Everest est revenu comme un mot-clé, pour l’imagerie qu’il véhicule. C’est l’ascension, la lumière, les neiges éternelles, quelque chose de lumineux et dangereux à la fois.” G.I.H

« Everest »Best un disque d’une amplitude teintée de mélancolie

“On voulait beaucoup de claviers,des choses épiques, des morceaux plus longs, voire étranges, à la Pink Floyd. Notre premier disque était très pop : ça nous a vite ennuyés de le jouer sur scène. Adolescents, on a aussi pas mal vu Noir Désir sur scène, on a beaucoup appris de leurs structures chamaniques, de ces morceaux qui s’allongent.” G.I.H

De nombreux titres ont été enregistrés lors de la préparation d’ « Everest » et cinq d’entre eux,quoique mixés et mastérisés n’y ont pas été intégrés : Where do your tears come from / Build a devil/ Leviathan/ Connection/ The Creek.

Les musiciens ont décidé de rendre publiques ces chansons inédites qui sont regroupées dans le titre significatif de « Refuge » et pour lesquelles un concours vidéo a été lancé. Trente clips sont parvenus au groupe, à suivre sur Youtube, Viméo ou Dailymotion.

« Girls in Hawaï » c’est pop, c’est cool, c’est branché… Et avec son dernier album le groupe vient de toucher le ciel !

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Fnac Live

le Fnac Live Festival in Paris pour sa 6éme édition

Le Fnac Live Festival va vous fait danser avec sa 6ème édition qui se ...

Baptiste Trotignon

Un Pianiste nommé…Baptiste Trotignon

Pour ceux qui ne le connaîssent pas encore, Baptiste Trotignon est pianiste ; il ...

Elisa Tovati « S’embrasser »

Se promener dans les plus belles rues de Paris un énorme bouquet de ballons ...