• Participez au sixMic Crowfunding !

Gilles Galvin « Factory Graff » customizer du mobilier industriel

 Gamme Figurative
Gamme Figurative

Ne vous y trompez pas, l’armoire métallique est un objet de design, tendance et subversive, surtout après que Gilles Galvin y ait apposé sa patte. L’idée est de proposer à des artistes de Streetart de customizer du mobilier industriel, récupéré dans des déchetteries et ramener à la vie. « J’ai engagé des artistes, des peintres, des dessinateurs, des plasticiens, des graffeurs … Le conscient rejoint alors l’inconscient. J’ai travaillé avec des gens qui avaient les compétences et la croyance de ce projet fou comme Vincent Sauvion, l’illustrateur de BD » explique cet ancien rugbyman.

Le sportif de haut niveau garde en mémoire ces casiers métalliques, qui dans les vestiaires ont accompagnés ses victoires comme ses défaites. Hors de question pour lui que ces objets symboliques finissent dans un vide ordure. Ils méritaient d’être exposé en bonne place dans les salons et les galeries.

Lorsqu’en 2010, Gilles Galvin lance le concept de Factory Graff, il veut fédérer des jeunes artistes autour d’une idée force : conjuguer esthétisme, fonctionnalité et personnalité. Le mobilier destiné à une fin de vie triste est transcendé et devient un mobilier artistique. Plusieurs gammes sont alors mise à disposition des passionnés de Streetart : la Gamme Vincent Sauvion, du nom du célèbre illustrateur, la Gamme Figurative, tout en forme et en couleurs, la Gamme Rainbow and Comics, hommage aux graphismes des Comics américains et enfin une gamme personnalisée dans laquelle, chacun peut laisser sa part de créativité s’exprimer. Toutes les œuvres sont en série limitée, rendant précieuses chacune d’entre elles. Au delà de la démarche artistique, Factory Graff ne conçoit l’art que respectueux de son environnement. Tous les matériaux utilisés sont des matériaux de récupération.

Factory Graff proposera le 24 décembre 2013, une série de meubles artistiques dédiés au dessin animé culte Albator, dans le cadre de la sortie du film et entamera une collaboration avec l’écrivaine Rebecca Ayoko, ancienne égérie d’Yves St Laurent.

« Factory Graff est un projet émotionnel, il ne s’agit pas que de penser à soi. Je veux que Factory Graff soit inscrite dans le partage. Sans prétention, je suis un homme de défi. J’ai osé lancer une entreprise inédite en Charentes, et inédite en France. Je savais que la paroi était lisse, mais je savais aussi que je m’accrocherai à tout ce qui était possible, même au bout de l’impossible ». Gilles Galvin

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

laps L’atelier de création pas comme les autres…

LAPS : L’atelier de création pas comme les autres…

Derrière les quatre lettres de LAPS qui ne sont rien d’autres qu’une savant combinaison ...

Marseille-musée-des-beaux-arts.jpg

Marseille au XVIIIe siècle, les années de l’Académie

Un panorama artistique de la période de la fin du XVIIIè siècle de Marseille ...