Fréquentation culturelle 2016 à Paris : Les chiffres clés !

Fréquentation culturelle 2016 à Paris

Le Tourisme à Paris  : Edition 2017 – Chiffres clés analyse en détail les données de l’année 2016 dont la fréquentation touristique.

L’enquête de fréquentation culturelle, menée chaque année par l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris (OTCP), recense les données de fréquentation des musées et monuments parisiens (collections permanentes et expositions) au cours de l’année écoulée.

L’OTCP a recueilli pour 2016 la fréquentation de 63 musées et monuments parisiens. La fréquentation cumulée de ces sites atteint 68,5 millions d’entrées (-8,4 % par rapport à 2015). Par ailleurs près de 11,9 millions de visites ont été comptabilisées pour 95 expositions temporaires recensées au sein de 34 établissements parisiens. Avec une fréquentation record de 1,2 million de visiteurs (niveau comparable à l’exposition « Thoutankhamon » au Petit Palais en 1967), « Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine » à la Fondation Louis Vuitton est l’exposition phare de l’année. L’année 2016 a été particulièrement difficile pour les professionnels du tourisme parisien avec des arrivées hôtelières en recul de –4,5 % (source : Insee) dans le Grand Paris. Cette conjoncture a également impacté la majorité des établissements culturels.

Fréquentation des musées et monuments 2016

La cathédrale Notre-Dame de Paris reste le monument le plus visité de la capitale avec une estimation de 12 millions de visiteurs. Elle devance la Basilique du Sacré-Cœur (10 millions de visiteurs) et le musée du Louvre qui, avec 7 millions d’entrées (et une fréquentation en recul de -17 %) maintient son rang de musée le plus fréquenté au monde.

Seize  sites ont accueilli plus de 1 million de visiteurs en 2016. Leur fréquentation cumulée atteint 54 millions d’entrées soit un recul de -9,4 % par rapport à 2015. La baisse de la fréquentation des sites est liée à plusieurs facteurs :

  • D’abord à la conjoncture touristique consécutive aux attentats de 2015 et à ceux de 2016. La fréquentation des clientèles de loisir, particulièrement des touristes internationaux (qui représentaient 51,4 % des visiteurs en 2016 contre 57,4 % en 2015) et celle des groupes scolaires ont été impacté en cours d’année (¹);
  • Des facteurs climatiques : des sites notoires situés en bord de Seine (le musée du Louvre, le musée d’Orsay, le Palais de la Découverte – Universcience notamment) ont connu des fermetures ponctuelles au début du mois de juin au moment de la crue du fleuve ;
  • Enfin l’effet d’éviction, propre à chaque évènement sportif majeur, n’a pas échappé à l’Euro de football 2016 : il a contribué à substituer une partie de la clientèle de loisir traditionnelle en faveur de touristes dont la venue était avant tout motivée par l’évènement sportif.

¹ On enregistre en 2016 un recul de -8,2 % d’arrivées hôtelières dans le Grand Paris dont -11,5 % pour les étrangers. Voir Le Tourisme à Paris – Chiffres clés 2016 (édition 2017): Voir le rapport

Les expositions temporaires jouent un rôle déterminant pour expliquer les variations de fréquentation d’un site d’une année sur l’autre. Certains sites ont su tirer parti du succès de leur programmation. C’est le cas du Centre Pompidou (+9,0 % de fréquentation avec deux expositions à plus de 300 000 visiteurs) et de la Fondation Louis Vuitton (+1,2 %). D’autres progressions importantes ont été enregistrées à l’image du musée des Arts décoratifs (+123,6 % avec 240 000 visiteurs à l’exposition « Barbie »), du musée Jacquemart-André (+35,7 % avec 220 000 visiteurs à l’exposition « Rembrandt intime ») ou du musée de la vie romantique (+33,6 % avec 41 208 visiteurs à l’exposition « L’œil de Baudelaire »). d’unnée sur l’autre. Certains sites ont su tirer parti du succès de leur programmation. C’est le cas du Centre Pompidou (+9,0 % de fréquentation avec deux expositions à plus de 300 000 visiteurs) et de la Fondation Louis Vuitton (+1,2 %). D’autres progressions importantes ont été enregistrées à l’image du musée des Arts décoratifs (+123,6 % avec 240 000 visiteurs à l’exposition « Barbie »), du musée Jacquemart-André (+35,7 % avec 220 000 visiteurs à l’exposition « Rembrandt intime ») ou du musée de la vie romantique (+33,6 % avec 41 208 visiteurs à l’exposition « L’œil de Baudelaire »).

Fréquentation des expositions temporaires

Près de 11,9 millions de visites ont été comptabilisées en 2016 pour 95 expositions temporaires présentées au sein de 34 sites parisiens. Nous comptabilisons 22 expositions de plus de 200 000 visiteurs (8,1 millions de visiteurs).

Outre le succès rencontré par l’exposition « Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine », à la Fondation Louis Vuitton (1,2 million de visiteurs), trois autres expositions ont accueilli plus de 500 000 visiteurs : « René Magritte, la trahison des images » au Centre Pompidou (597 390 visiteurs) ; « Autour des dinosaures » au Palais de la Découverte – Universcience (514 730 visiteurs sur 306 jours calendaires d’exposition) ; « La mer à Paris » dans les catacombes (512 284 visiteurs sur 364 jours calendaires d’exposition).

Source : Office du Tourisme et des Congrès de Paris

« Top 15 » de la fréquentation des expositions temporaires en 2016 

fréquentation des expositions temporaires en 2016
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Fleur Pellerin et Luc Besson - Dîner au Fouquet's lors de la 40e cérémonie des César à Paris le 20 février 2015.

Crédit d’impôt cinéma Fleur Pellerin sur tous les fronts

Grosse semaine pour la ministre de la Culture qui, va présenter en conseil des ...

Audrey Azoulay

Audrey Azoulay défend les intermittents du spectacle et le spectacle vivant

Audrey Azoulay, la ministre de la Culture et de la communication, a qualifié de ...

Cécile Duflot

Pas de second tour pour Cécile Duflot

Yannick Jadot et Michèle Rivasi se sont qualifiées mercredi pour le 2e tour de ...