Frenchiot Act, Sondage François Hollande, Batman v Superman, loi relatif au renseignement, etc… dans la revue de presse d’artsixMic

Batman v Superman

POLITIQUE

79% des français sont mécontents de l’action de François Hollande selon un sondage Opinion way pour LCI et Le Figaro qui vient d’être publié. Le président participera dimanche à l’émission Le Supplément de Canal+, où il devrait se livrer à une opération « bilan et perspective ». L’UMP au même moment distribuera un tract proclamant « Un supplément de Hollande ? Non, merci » ; d’après une copie reçue par l’AFP, François Hollande représente « 103 impôts créés ou augmentés et 90 milliards d’euros prélevés. Un record particulièrement douloureux pour la classe moyenne ». « La politique laxiste de Christiane Taubira porte ses fruits : presque toutes les formes de délinquance ont augmenté » peut-on aussi y lire.

Le projet de loi relatif au renseignement   N° 2669 – Projet de loi relatif au renseignement

Mediapart : Un attentat aux libertés

Le projet de loi relatif au renseignement, dont le vote final est prévu le 5 mai, instaure une surveillance généralisée de la population, sans contrôles efficaces ni contre-pouvoirs forts. Comme l’ensemble des défenseurs des libertés, des associations et professions concernées, des autorités administratives impliquées, des acteurs de la révolution numérique, Mediapart dit non à cette loi scélérate. Et vous donne rendez-vous en ligne lundi 4 mai pour une journée de mobilisation.

Un attentat à nos libertés fondamentales est en cours. Ses auteurs sont ceux qui nous gouvernent, tous embarqués aux côtés de l’auteur principal, le premier ministre, jusqu’à celle qui devrait protéger nos droits et nos libertés, la garde des sceaux, dont le profond silence vaut approbation. Leurs complices sont ceux qui nous représentent, droite et gauche confondues, empressés, à quelques rares et courageuses exceptions, d’approuver ce crime officiel, au point de l’aggraver par leur zèle législatif.

L’humanité.fr :  La pente dangereuse du projet de loi relatif au renseignement

Le projet de loi relatif au renseignement dont la discussion vient de débuter à l’Assemblée Nationale  est un danger pour les libertés. Certaines de ses dispositions rappellent d’ailleurs celles de régimes fort peu démocratiques. On peut citer : l’extension du rayon d’action des services à la « prévention des violences collectives de nature à porter gravement atteinte à la paix publique », formule très floue, ainsi que la légalisation de la surveillance de masse et de celle de « l’entourage de la personne visée ». Le projet de loi officialise la possibilité d’utiliser des appareils de captation des identifiants téléphoniques et d’enregistrer des paroles, des images ou des données émises dans un lieu privé. Les données captées peuvent être gardées plus longtemps, sans aucun contrôle de la Commission nationale Informatique et libertés. Internet sera espionné à la source, chez les hébergeurs de site et les fournisseurs d’accès. Enfin, ce projet de loi donne au Premier Ministre des pouvoirs discrétionnaires. Un contrôle ne pourra plus intervenir qu’a posteriori et les recours devant le conseil d’État sont sévèrement limités.

Le Monde : Loi renseignement : les députés et le « sens de l’Etat »

Sans surprise, les députés devraient adopter, le 5 mai, lors d’un vote solennel, le projet de loi relatif au renseignement, dont l’examen s’est achevé, jeudi 16 avril à l’Assemblée nationale. Le groupe socialiste a annoncé qu’il voterait pour, l’opposition UMP et UDI a laissé entendre qu’elle ferait de même. Le débat dans l’hémicycle a révélé la différence entre « ceux qui ont le sens de l’Etat et ceux qui parfois ne l’ont pas », a jugé le premier ministre, Manuel Valls, jeudi.

Slate.fr : Projet de loi renseignement: vous vous souvenez de Russ Feingold, le seul à ne pas avoir voté le Patriot Act?

Frenchiot Act. Quelques heures après les révélations du Figaro, le 17 mars, sur ce qui allait devenir le projet de loi sur le renseignement, la première référence au Patriot Act apparaissait sur Twitter sous la plume du journaliste spécialisé dans le numérique Marc Rees.

Le Patriot Act, ou USA PATRIOT ACT de son nom officiel, est une loi antiterroriste qui a été adoptée un peu plus d’un mois après les attentats qui ont frappé les Etats-Unis le 11 septembre 2001 et qui est depuis devenue le symbole, aux yeux de beaucoup de ses opposants, d’une législation liberticide. Sa renégociation est actuellement en cours au Congrès américain.

Le Figaro : Ce projet de loi majeur, dont Le Figaro révèle le contenu, dope les moyens des services. Et renforce leur contrôle.

Alors que la menace terroriste a atteint un seuil inégalé, une révolution s’apprête à bouleverser le fonctionnement d’une communauté très fermée. Le très attendu projet de loi sur le renseignement, d’une portée cruciale et dont Le Figaro dévoile le contenu, sera présenté jeudi prochain en Conseil des ministres. Il a été concocté dans la plus grande confidentialité par le député PS et président de la commission des lois, Jean-Jacques Urvoas. Son but? Donner enfin l’indispensable cadre juridique pour que les agents de l’ombre ne soient plus contraints de travailler sur le fil du rasoir pour prévenir la réplique annoncée des attentats …

YEMEN
Après l’aéroport, c’est un important camp militaire situé à Moukalla, dépôt d’armes lourdes, qui a été saisis par Al-Qaïda, ce dernier contrôlant ainsi toute la ville, la seule qui lui échappait dans la Péninsule arabique.
« Les combattants d’Al-Qaïda ont pris aujourd’hui le contrôle du camp de la 17e brigade mécanisée où ils ont saisi des armes lourdes, dont des chars d’assaut et des canons », a déclaré un des responsables de la province.

SYRIE
Le président syrien Bachar el-Assad a accusé la Turquie, qui soutient la rébellion, d’avoir empêché d’aboutir un plan de cessation des combats dans la ville d’Alep, qu’avait mis au point l’ONU, et juge que la situation en Syrie était aujourd’hui « plus dangereuse », car des pays « utilisent le terrorisme par procuration pour détruire un autre pays ». Le président faisait ainsi allusion à l’Arabie saoudite, la Turquie et le Qatar qui sont soupçonnés de fournir des armes aux rebelles, leur permettant autre de s’emparer de la ville d’Idle.

LIBYE
Tripoli a été le cadre de violents combats hier vendredi, entraînant la mort de 21 personnes, au même moment que se tenaient au Maroc, sous l’égide de l’ONU, les négociations entre les deux parlements afin que cessent les violences. Les forces du gouvernement reconnu par la communauté internationale ont affronté des combattants de la coalition de milices Fajr Libya à Tajoura, à 30 km de la capitale libyenne, ces derniers essayant de reprendre le contrôle de la capitale libyenne.

CULTURE

La bande-annonce du blockbuster de Zack Snyder ont été visibles sur Internet, quelques jours avant sa sortie officielle. Le clip montrant les premières images de Batman v Superman : Dawn of Justice semblent avoir été tournées avec un smartphone et ont vite été retirées de YouTube. Ces premières images laissent à penser que le film attendu dans les salles françaises le 23 mars 2016 devrait être assez sombre, plus proche de la saga Dark Knight

Ecouter la revue de presse de France Inter

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité