• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

François Hollande a dit ça suffit !

François Hollande - Président de la république

« Je n’ai qu’un seul mot à dire: ça suffit ! », a lancé hier François Hollande à la tribune de l’ONU, dénonçant le régime syrien « responsable » selon lui,  de cette guerre sans fin ! 

« Je n’ai qu’un seul mot à dire: ça suffit !« , a lancé hier François Hollande dénonçant le régime syrien « responsable », selon lui, de « l’échec » du cessez-le feu conclu sous l’égide des Etats-Unis et de la Russie… Je vous demande de vous arrêter aurait-il pu ajouter ! Le « ça suffit » est très beau, quelle audace ! Mais que ne l’eut-il pas dit au début de cette tragédie qui a fait tant de morts inutiles…

« La tragédie syrienne sera devant l’Histoire une honte pour la communauté internationale si nous n’y mettons pas fin rapidement« , a-t-il affirmé en qualifiant Alep de « ville aujourd’hui martyre ». Mais qui a soutenu pendant longtemps le régime syrien ? Les martyrs sont et seront toujours morts pour de mauvaises raisons, de mauvaises décisions, des abus de pouvoir et la folie de dirigeants n’ayant que pour seul langage  la mort des autres ! Bien sûr la France n’est pas la seule responsable, mais que de temps passé à ne rien faire. Des années pour que des nations se mobilisent pour éradiquer des prédateurs alors que certains pays sont les créateurs mêmes de ces assassins !

Les exigences de la France dans ce dossier : « imposer un cessez-le-feu, assurer l’acheminement immédiat de l’aide humanitaire, permettre la reprise des négociations politiques et sanctionner le recours aux armes chimiques« . Bravo, personne n’y avait pensé auparavant. Surtout ne pas oublier les pansements et les bandes, car on ne sait jamais, il y a peut être des blessés…

François Hollande a tapé du poing sur la table et n’a pas hésité à renvoyer le régime syrien et son allié russe face à leurs responsabilités. Lors d’une conférence de presse au siège des Nation Unies, il a souligné, désignant cette fois nommément « les Russes », que « leur intérêt » était d’accepter que le Conseil de sécurité des Nations Unies « puisse être saisi rapidement » et que le cessez-le-feu soit « respecté », alors  que la Turquie fait tout son possible pour retirer sa côte part et les honneurs de toute cette inutile tuerie syrienne.

Concernant l’engagement français sur le terrain, François Hollande a annoncé un renforcement du dispositif militaire autour de Mossoul, avec la mise en place d’une batterie d’artillerie fournie par la France à l’armée irakienne ???? La ville de Mossoul, étant l’un des prochains objectifs des forces irakiennes soutenues par la coalition internationale. « Aujourd’hui même, le groupe aéroporté, donc le porte-avions Charles de Gaulle, a appareillé et se dirige vers la zone concernée », a également confirmé le Président de la République.

Pour Barack Obama, trop de frustrations et d’injustices, en particulier économiques, ont trop longtemps été ignorées. « Un monde dans lequel 1 % de l’humanité concentre autant de richesses que les 99 % restants ne sera jamais stable », a-t-il martelé. Fustigeant « un capitalisme sans âme », le président américain a mis en garde contre les populistes, les hommes forts et providentiels, dans des allusions à peine voilées au candidat républicain Donald Trump mais aussi au président russe Vladimir Poutine. « Un quart de siècle après la fin de la guerre froide, le monde est, à de nombreux égards, moins violent et plus prospère que jamais, a-t-il lancé. Et pourtant nos sociétés sont marquées par l’incertitude, le malaise et les affrontements ».

Oui, ça suffit de jouer avec la vie des hommes et des pays pour de mauvaises raisons. Toutes ces déchirures défigurent le monde et ne créent que des gouffres sans fond et de la haine à tous les étages. Seul l’appât du gain et les exercices militaires grandeur nature ne profitent qu’à certains. Pourra-t-on expliquer un jour aux enfant syriens, ceux qui seront encore en vie le pourquoi du massacre de leurs familles, de leurs vies. Comment un chef d’état peut-il se cacher derrière son peuple pour seule raison de garder son pouvoir ?

Ca suffit, oui c’est le mot exact, mais tellement tard, tellement trop tard dans l’argumentaire des ces beaux messieurs. Que dire qui n’a pas été déjà dit ! Même ceux qui sont partis pour aider sont bombardés… La France qui est aussi, il faut le rappeler,  un des membres permanents du Conseil de sécurité.

Quand les paroles et les mots deviendront autre chose que du paraître, peut-être le monde changera dans la bonne direction. Mais pour l’instant, il n’en n’est rien !

Photo : Image extraite de la vidéo

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Jean-Michel Basquiat

Jean-Michel Basquiat au top des ventes ! Pékin et New York toujours rivales pour le titre de capitale mondiale de l’art !

38.000 lots "Fine Art" (peinture, sculpture, dessin, photographie, estampe, installation) ont ainsi été vendus ...

accord dans la filière musique

Fleur Pellerin annonce un « accord » dans la filière musique

Fleur Pellerin a annoncé hier soir que les organisations représentatives des producteurs, des artistes-interprètes ...

Nuit des Idées 2017

La Nuit des Idées 2017 : Un monde commun

Il y a un an se tenait la première nuit des idées, nuit dédiée ...