Politique
0

François Bayrou en Marche avec Emmanuel Macron

François Bayrou en Marche avec Emmanuel Macron

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo, publié vendredi 24 février, près de 62% des Français estiment que le soutien de François Bayrou à Emmanuel Macron est une bonne décision.

Six Français sur dix se montrent favorables à un consensus très large de la droite à la gauche selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting* publié ce vendredi sur FranceInfo. Mais 37% des personnes interrogées pensent au contraire que c’est une mauvaise décision. Les trois quarts des sympathisants de gauche approuvent le geste de François Bayrou, contre 53% des sympathisants de droite. 61% des personnes interrogées sont convaincues que le maire de Pau, ce faisant, a des « convictions profondes », 55% qu’il « pense avant tout à l’intérêt de la France » et 54% qu’il est « courageux ». Toutefois, 80% des Français jugent qu’il n’incarne pas le renouveau, considéré comme le principal atout d’Emmanuel Macron.

« C’est pas : j’achète, tu vends« . « Mon rôle est très simple : je vais tout faire pour aider« , a expliqué à la presse François Bayrou, au côté du candidat d’En Marche!, au lendemain de sa déclaration d’alliance. « On n’a pas parlé d’intérêts partisans, on n’a pas eu de négociation, on n’a pas passé son temps à échanger. C’est pas : j’achète, tu vends. Rien de tout ça », a assuré le président du MoDem.

Emmanuel Macron a pour sa part a remercié François Bayrou. « Je l’ai acceptée cette proposition, parce je pense qu’elle correspond à ce que nous devons faire dans le contexte que le pays traverse ». « C’est ce que nous voulions faire dès le début avec En Marche !, un rassemblement progressiste qui dépasse les clivages« , a-t-il indiqué.

François Bayrou s’est refusé, mercredi, à parler de ticket avec l’ancien ministre de l’Économie. « Il sera une sorte de caution de sagesse et va nous apporter son expérience des campagnes présidentielles« , dit un stratège d’En marche !. François Bayrou agira sur scène et en coulisses : il participera notamment à l’enrichissement du projet, qui doit être présenté le 2 mars.

Emmanuel Macron peut déjà mesurer l’effet Bayrou sur sa campagne : +3,5 points. Au lendemain de l’annonce du patron du MoDem de renoncer à une quatrième candidature et de lui proposer une alliance, le candidat d’En marche fait un bond dans la dernière livraison de l’enquête quotidienne de l’Ifop pour Paris Match, itélé et Sud-Radio.

François Fillon profite aussi de l’effet Bayrou. Il progresse de 1,5 points. Preuve qu’une part non négligeable des électeurs du maire de Pau regardent vers la droite. Le candidat des Républicains obtient 20,5% et réalise son meilleur score depuis le 2 février et le début du « Penelope Gate ».

Plus de 245 000 messages portant sur ce sujet ont été relevés sur Twitter entre le 22 février et le 23 février. Les réactions positives et négatives s’équilibrent, à 18% chacune du total des messages échangés, le reste étant neutre.

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par internet les 22 et 23 février 2017. L’échantillon de 980 personnes est représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 267 sympathisants de gauche, 211 sympathisants de droite hors FN, et 151 sympathisants du FN.

Photo : http://www.mouvementdemocrate.fr/

François Bayrou, déclaration du 22 février 2017

Partager :
  • googleplus
  • linkedin
  • rss
  • pinterest
  • mail

Rédigé par : Jean Marc Lebeaupin

Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

artsixMic l'information en continu

Ne manquez plus notre Newsletter !