Franco Tagioli : le plus populaire des contreténors

Franco-Tagioli

C’est au terme de cours de chant au Colon Instituto Superior de Arte del Teatro de Buenos Aires et sur les conseils d’Annelise Skovmand, que Franco Tagioli, né en Argentine en 1981, se spécialise dans la tessiture de contreténor.

Enfant, il chantait en voix blanche de soprano et découvre une fois adolescent, que même après avoir mué, il ne cesse de vouloir « chanter aigu ».

« J’ignorais alors que cet amusement était un registre vocal existant. Jusqu’à ce que je découvre un jour chez un disquaire, sur le dos de la pochette du « Stabat Mater » de Pergolèse, que la partie du « alto » état chantée par un homme ; contre-ténor, c’est un homme qui chante essentiellement avec la voix de tête. En termes de tessiture vocale, la voix est celle de mezzo-soprano, pour les couleurs et le répertoire qu’elle peut aborder » raconte-t-il.

En 1997, il fonde une chorale pour les jeunes, le chœur de San Martin de Porres, et remporte le premier prix au Concours fédéral de 2001 du Conseil fédéral d’investissement. En Argentine, il chante au Teatro Colón, au Teatro Avenida (Buenos Aires Lirica) et à l’Auditorio de Belgrano (Festivales Musicales). En 2003, en Allemagne, à Gütersloh, il remporte le premier prix Neue Stimmen de la fondation Bertelsmann, une première pour un contreténor ; il s’ensuivra une carrière internationale et des prestations à travers le monde.

franco-tagioli-contretenore

Franco Tagioli incarnera des rôles clés dans les plus grands opéras, chantera sous la direction des plus grands chefs d’orchestre ce qui fera de lui le lauréat 2009 du prix du Meilleur chanteur de la Fondation Konex et du prestigieux prix italien Premio Abbiati en 2011.

L’année suivante, suite à son interprétation du rôle d’Arbace dans Artaserse de Leonardo Vinci à l’Opéra de Nancy, il signera un contrat d’exclusivité avec le label Naïve pour lequel il enregistre en 2013 un CD regroupant des arias destinés au castrat Gaetano Caffarelli.

Encore peu connu il y a quelques années, Franco Tagioli est devenu l’une des voix les plus prisées et s’impose désormais sur la scène internationale ; il a conquis un public grandissant qui voit en son agilité vocale, sa virtuosité technique et la beauté de son timbre une révélation.

L’impressionnant contreténor, à la popularité qui ne cesse de croître, poursuit sa tournée 2015, séduisant ses spectateurs par son interprétation de César dans l’opéra de Leonardo Vinci « Catone in Utica« , tournée couronnée d’un immense succès tant en France qu’en Allemagne.

Paris s’apprête à l’accueillir dans les semaines qui viennent et lui réserve un accueil digne de son talent et du grand artiste qu’il est.

Vendredi 9 octobre 2015, Théâtre Des Champs-Elysées
Vendredi 4 décembre 2015 Château de Versailles Spectacles
Mercredi 10 février 2016, Théâtre Des Champs-Elysées
Jeudi 21 avril 2016, Château de Versailles Spectacles
Samedi 23 avril 2016, Philharmonie De Paris

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Xavier Veilhan

SYSTEMA OCCAM au jardin du musée Eugène-Delacroix

Invité par le musée Eugène Delacroix l'artiste Xavier Veilhan y présentera SYSTEMA OCCAM un ...

Les Mummenschanz

Mummenschanz Les musiciens du silence : Nouveau Spectacle

Mummen pour "masquer" et Schanz pour "chance", cela donne Mummenschanz, compagnie de masques, de ...

Maguelone Vidal

Maguelone Vidal : Cochlea à la Ménagerie de Verre

Maguelone Vidal occupe une place unique sur la scène artistique contemporaine. A la fois ...