• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Francisco González Romero : Époques et itinéraires au musée du patrimoine municipal de Malaga

Francisco González Romero

Le Musée du patrimoine municipal de Malaga présente jusqu’au 17 septembre, « Époques et itinéraires », un vibrant hommage au peintre Francisco González Romero

Si vous passez à Malaga avant le 18 septembre prochain, prenez le temps de vous rendre au Musée du patrimoine municipal qui, avec son exposition estivale, « Époques et itinéraires », rend un vibrant hommage au peintre Francisco González Romero, né dans cette ville andalouse en 1923.

Francisco González Romero

Etudiant aux Beaux-Arts de sa ville natale, tout en travaillant dans une entreprise de réparation de navires, ce qui lui  permet d’acquérir des connaissances mécaniques et un certain savoir en peintures industrielles,  Francisco González Romero collabore ensuite avec l’ingénieur Martinez Falero au design de plusieurs jardins et complexes forestiers ainsi qu’aux maquettes de projets urbains au sein de l’équipe de l’architecte José Gonzalez Edo.

Toutes ces années de formation artistique et architecturale dans sa ville de Malaga seront cruciales pour sa carrière professionnelle qu’il continuera à Madrid où, passionné de dessin, il créera le premier atelier d’art et de design d’intérieur tout en enseignant à l’école des Beaux-Arts, ses nombreux projets architecturaux le menant à travers l’Espagne et plus particulièrement à Alméria.

Les 86 œuvres exposées aujourd’hui sont autant de preuves de la passion et de la force créatrice de cet artiste qui joue et se joue des formes et des couleurs ; elles illustrent son propre discours artistique, du réalisme à l’abstraction, en incorporant progressivement les influences du symbolisme, du surréalisme et du cubisme.

Elles sont ici classées par thème, les tableaux de paysages, de natures mortes, de tauromachie et de peinture religieuse figurant parmi les plus remarquables du répertoire de Francisco González Romero.

Mais le point fort de cette exposition est sans nul doute la présence même de l’artiste qui, à l’âge de 94 ans, (il n’en parait que 75…), accueille les visiteurs avec l’élégance et l’humilité des plus grands. Il est là, au milieu de ses œuvres, vous en expliquant le pourquoi, le comment, avec tant de passion et d’amour, que l’on prend conscience de ce qu’est une vocation.

Francisco González Romero, actuellement plongé dans la réalisation d’une grande fresque de plus de trois mètres, a dédié sa vie à la peinture, une peinture qu’il aborde toujours avec la même vitalité et le même désir qu’il transmet et qu’il explique en ces termes : « l’art est un apprentissage constant ». Francisco González Romero, une grande signature de l’art pictural espagnol.

Francisco González Romero : Une vie dédiée à l’Art
Exposition jusqu’au 18 septembre 2017

Museo del Patrimonio Municipal
Paseo Reding, 1, 29016 Málaga

http://museodelpatrimoniomunicipal.malaga.eu/

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Invaders in New-york

Invaders débarque à New-York

On connaît tous ces petites créatures pixelisées inspirées du jeu vidéo Space Invaders et ...

GENER8ION

GENER8ION présente Unite Or Perish @ galerie Red Bull Space

Mené par le producteur français Surkin, GENER8ION est un projet pluridisciplinaire, déjà remarqué pour ...

Yves Helbert

Yves Helbert : deuxième exposition de la galerie Tokonoma

Installée depuis quelques semaines rue Chapon, au cœur du marché parisien de l’art et ...