Francis Giacobetti chez Artcurial cet Automne

Francis Giacobetti - Serge Gainsbourg et Jane Birkin pour le magazine Lui n° 131, le Gris du Coeur

Francis Giacobetti l’un des plus grands photographes français vivants se dévoile cet automne !

Francis Giacobetti a photographié les plus belles femmes du monde, les plus grandes stars, et a été l’ami des plus grands artistes, dont César et Francis Bacon. Il est avant tout, pour beaucoup de français, l’homme derrière la photographie de l’affiche du film Emmanuelle.

Au mois d’octobre 2017, Artcurial, les éditions Assouline et les éditions First s’associent pour célébrer ce monstre sacré. Au programme, un livre d’art réunissant ses plus belles photos, publié aux éditions Assouline ; une autobiographie événement chez First, dans laquelle le photographe revient sur les rencontres qui ont marquées sa vie et raconte son processus artistique ; une vente de 33 clichés iconiques offrant un panorama complet de la carrière de Francis Giacobetti de l’invention de la photo de charme pour le magazine Lui aux séries réalisées pour Issey Miyake.

Créateur d’une grande partie du vocabulaire iconographique des années 1970, 1980 et 1990, Francis Giacobetti a donné naissance à des images emblématiques pour toute une génération. Frédéric Beigbeder, admirateur du maître, signera la préface du catalogue de la vente aux enchères qui aura lieu le 17 octobre.

Né en 1939 à Marseille, Francis Giacobetti commence sa carrière comme reporter. Il collabore notamment avec Paris Match et le magazine américain Life. Mais en 1963, inspiré par Playboy, il crée avec Daniel Filipacchi Lui. Le

Francis Giacobetti. Sylvia Kristel dans Emmanuelle - couverture de PHOTO mai 1974, estimation 8 000 € / 8 800 - 13 200 $
Francis Giacobetti –  Sylvia Kristel dans Emmanuelle – couverture de PHOTO mai 1974 – estimation 8 000 € / 8 800 – 13 200 $

Par ailleurs, il sera l’un des rares, avec Richard Avedon et Peter Lindbergh à réaliser deux fois le fameux calendrier Pirelli (1970 et 1971), emmenant ses mannequins sous des latitudes exotiques pour sublimer les corps. Le nom de Francis Giacobetti est alors associé à deux autres talents français, de la même génération et qui révolutionnent également leur art : Jean-Loup Sieff et Guy Bourdin.

« J’aime la photographie pourvu qu’elle ne fasse de mal à personne. Avec elle, j’ai volé des centièmes de seconde à des visages, et ces visages ne seront jamais tout à fait ce qu’ils étaient en réalité. Une mère y reconnaît rarement ses petits. Je suis donc un voleur et un menteur, et j’adore ça. […] La beauté m’intrigue. Les quelques millimètres entre un œil, un nez et une bouche qui font toute la différence entre le charme et la photogénie. » Francis Giacobetti,

Le 17 octobre 2017, Artcurial donne rendez-vous à toute une génération de Français qui a grandi avec le vocabulaire iconographique et stylistique de Francis Giacobetti. Pour la première fois, lors d’une vente monographique événement, le photographe dispersera aux enchères 33 photos emblématiques, piochées dans plus de 55 ans de carrière.

Exposition : Du 14 au 16 octobre 2017, chez Artcurial à Paris

Photo : Francis Giacobetti – Serge Gainsbourg et Jane Birkin pour le magazine Lui n° 131, le Gris du Coeur – Estimation : 8000 – 12000€

Les plus belles images de l’inventeur des photographies de charme.

Instantanés - Francis Giacobetti
Instantanés – Francis Giacobetti

Les éditions Assouline ont réuni 200 des plus belles images de Francis Giacobetti dans un livre d’art. L’approche peu orthodoxe de cet autodidacte en matière de techniques, lumières et ombres, lui a valu des couvertures aux images et formats multiples, et a hissé le nom de Giacobetti au panthéon des grands de la photographie. Célèbres pour leur aspect à la limite de la photographie et la peinture, entre artisanat et art, les séries de Francis Giacobetti (Zébras, Iris, Hymn, ses portraits de Bacon) comme ses procédés ont déconcerté les maîtres de l’art et, selon la plupart, expriment toute la beauté du corps humain.

Photo :  Francis Giacobetti, Jane Fonda sur la plage de Malibu, magazine Lui n°62, mars 1969 estimation : 4 000 – 6 000 € / 4 400 – 6 600 $

Francis Giacobetti, Jane Fonda sur la plage de Malibu, magazine Lui n°62, mars 1969 estimation : 4 000 – 6 000 € / 4 400 – 6 600 $

La biographie événement d’un des plus grands photographes français…

Giacobetti chez Assouline
Giacobetti chez Assouline

C’est aux éditions First que, pour la première fois, Francis Giacobetti se livre et raconte sa vie. Si tout le monde ne connaît pas le photographe, tout le monde connaît (souvent sans le savoir) une de ses photos… Elle fut réalisée pour illustrer l’affiche d’un film de Just Jaeckin aujourd’hui devenu culte… Elle représente une femme assise sur un fauteuil en osier, les seins nus, qui porte à sa bouche le collier de perles qu’elle a autour du cou… Au-dessus d’elle, le titre du film : Emmanuelle. Dans ce livre de souvenirs, il revient avec une sincérité désarmante sur son incroyable vie. Comment un jeune homme devint un photographe à la notoriété internationale, vivant dans les avions pour aller photographier les plus belles femmes du monde. De la folle aventure du magazine Lui aux coulisses de la mode entre Paris, New York et Los Angeles, de l’indéfectible amitié avec Issey Miyake aux moments inoubliables passés avec Salvador Dali, le sculpteur César ou le peintre Francis Bacon, de son histoire d’amour avec Carole Bouquet à ses relations familiales, Francis Giacobetti brosse à sa façon le portrait iconoclaste de trois décennies complètement folles où il côtoya les artistes les plus talentueux de leur époque.

  • Editeur : Assouline
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2759407764
  • ISBN-13: 978-2759407767

  • Editeur : First (5 octobre 2017)
  • ISBN-10: 2412030286
  • ISBN-13: 978-2412030288
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?