France : N’oublie pas tes livres !

livre

Depuis Sully Prudhomme en 1901 jusqu’à Patrick Modiano l’année passée, la France a totalisé 15 prix Nobel de littérature ce qui représente 13,5% du total et place ainsi notre pays en tête des pays récompensés ! Et pourtant…

A la veille de l’ouverture du Salon du Livre qui aura lieu du 20 au 23 mars prochain, force est de constater que, bien que terre d’intellectuels et d’érudits, la France lit de moins en moins !

Suite à l’étude Ipsos-CNL, publiée lundi, « Les Français et la lecture« :

« Il y a une dynamique de lecture en baisse », dit Vincent Monadé, président du Centre national du livre (CNL)

Un Français sur trois (33 %) déclare « lire de moins en moins de livres » et ce pourcentage atteint 45 % dans la tranche 15-24 ans. Seulement 18 % des Français déclarent lire « de plus en plus de livres ».

« C’est inquiétant, on ne peut pas s’en satisfaire », souligne Vincent Monadé.

Cette étude nous révèle également que pendant que les femmes dévorent les romans, les hommes préfèrent les livres d’histoire tandis que la jeune génération se plonge dans la science-fiction et la fantaisie.

Notre pays demeure cependant une nation de lecteurs : 90 % des Français disent avoir lu au moins un livre par an contre 76 % aux États-Unis, mais la chute dans le domaine de la lecture ne fait que s’accentuer, entraînant dans son sillon les revenus tirés de la vente de livres au détail. Les français argumentent qu’ils n’ont pas le temps de lire de livres, la presse et les supports multimédia les accaparant pleinement.

Mais que font les français ?

Ils écoutent de la musique (87 %), regardent la télévision (84 %), écoutent la radio (74 %), surfent sur Internet (68 %), regardent des vidéos (66 %), vont sur les réseaux sociaux (37 %), jouent aux jeux vidéo (27 %) et par rapport à tout ça, lire un livre c’est… Fastidieux !

Alors que faire ?

« Déclarer la lecture grande cause nationale; une grande campagne sur la lecture serait une campagne de santé publique. » s’est exclamé le président du CNL.

Au même moment, notre ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, reconnaît enfin que le niveau à l’école ne cesse de baisser

« En lecture, en écriture, les résultats des petits Français ne sont pas bons et n’ont cessé de se dégrader ces dernières années »… « Un enfant qui ne maîtrise pas le français, qui n’arrive pas à exprimer ses idées, passera plus vraisemblablement par la violence ou par le rejet des autres que par la parole », a-t-elle ajouté

Difficile de ne pas y voir un lien de cause à effet !

Des évaluations, QCM, examen sont donc prévus dans les écoles pour la rentrée prochaine, mais revaloriser le français nous concerne tous, alors ôtons les manettes de jeux vidéo des mains de nos enfants, enlevons les écouteurs de leurs oreilles, éteignons nos postes de TV, mettons des livres entre leurs mains… Et bien sur montrons l’exemple !

Alors… Tous à nos livres !

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?