Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques : 18 nouveaux projets ont été retenus

Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques

Commission de l’automne 2016 de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques : 18 nouveaux projets ont été retenus pour une enveloppe financière globale de 171 900 €.

Fortement investie dans le soutien à la production d’œuvres, la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP) développe une politique volontariste de mécénat. La FNAGP a mis en place en décembre 2011, un important dispositif d’aide à des projets d’artistes doté d’une enveloppe de 500 000 € par an. Il s’agit d’une aide à la production destinée directement aux artistes graphistes ou plasticiens. Elle concerne les artistes français ainsi que les artistes étrangers vivant, travaillant ou ayant un projet de longue durée en France, sans critère d’âge. La commission se réunit deux fois par an, au printemps et à l’automne.

Celui-ci, le plus important dispositif privé d’aide à la production en France actuellement, concerne les travaux d’artistes confirmés ou émergents, français ou étrangers qui développent un projet en France et vise à encourager la production d’œuvres ambitieuses, innovantes, expérimentales, ou nécessitant un temps de recherche ou de gestation significatif. Les aides sont attribuées après avis d’une commission, composée du président de la Fondation, Guillaume Cerutti, de deux représentants du ministère de la Culture et de la Communication (Direction générale de la création artistique et Inspection générale de la création artistique) et de quatre personnalités qualifiées, désignées pour deux ans par le Conseil d’administration de la Fondation qui sont, pour la période 2016/2017 : Caroline David, directrice de l’Institut français d’Izmir, ancienne directrice du FRAC Nord-Pas-de-Calais et commissaire d’exposition ; Esther Ferrer, artiste ; Sylvain Lizon, directeur de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy ; Miguel Magalhães, directeur adjoint de la Fondation Calouste Gulbenkian à Paris.

Lors de la commission de l’automne 2016, qui s’est tenue le 25 novembre, 18 nouveaux projets ont été retenus pour une enveloppe financière globale de 171 900 €. Depuis la création de ce dispositif, ce sont donc désormais 231 projets d’artistes qui auront été aidés, pour un montant total de plus de 3 M€.

Les 18 artistes et projets aidés :

Céline Ahond, Rester ici ou partir là-bas ?
Dominique Angel, In-situ
Ivan Argote, As Far as We Could Get
Julien Beneyton, L’Œil du Tigre
Alex Cecchetti, Arabesque
Sébastien Cordoleani, Matières à penser – LUTH
Anne-Marie Cornu, SOMSONS
Carole Douillard, Idir walking in an exagerated manner around the perimeter of a square
Véronique Ellena, L’obscure clarté
Lola Gonzàlez, Dawn
Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros, Les Impatients
Tarik Kiswanson, You, Me, We Were So Many
Grégoire Korganow, Mon rêve familier
Les gens d’Uterpan (Franck Apertet & Anne Vigier), Bibliothèque
Christian Milovanoff, Travail dramaturgique autour du livre « Bureaux »
Soraya Rhofir, A Mad Museum
Scenocosme (Grégory Lasserre & Anaïs Den Anxt), Membranes
Marie Sommer, Watching the Watchers

Pour présenter un projet lors des commissions de 2017, les artistes peuvent envoyer un dossier :

– pour la commission du printemps 2017 : jusqu’au mercredi 22 février inclus, cachet de la poste faisant foi.

– pour la commission de l’automne 2017 : jusqu’au vendredi 8 septembre inclus, cachet de la poste faisant foi.

Fondation  Nationale  des  Arts  Graphiques  et  Plastiques   Hôtel  Salomon  de  Rothschild   11,  rue  Berryer   75008  Paris   Tél.  :  01  45  63  59  – www.fnagp.fr

Photo : Lola Gonzàlez Images préparatoires au film, 2016 – Courtesy de l’artiste et de la galerie Marcelle Alix

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Courchevel - Urban Street Artists

Les meilleurs Urban Street Artists sont à Courchevel

Courchevel est devenue ces dernières années un véritable tremplin culturel. Souvent associée aux strass ...

Le Labo des histoires

Le Labo des histoires avec Le Camion qui livre

Dédié à l’écriture, le Labo des histoires propose quotidiennement une grande variété d’ateliers d’écriture ...

Fin de fiesta à seville

Fin de Fiesta à Séville au Musée International des Arts Modestes

Depuis quelques années, le Musée International des Arts Modestes (MIAM) tente de dessiner une ...