Florence Boré de la peinture à la reliure

Florence Boré

Florence Boré : Atypique, originale et unique

Se sont les adjectifs qui personnalisent le mieux Florence Boré depuis qu’elle est passée du livre à la toile. Née dans l’univers du livre et de la bibliophilie, c’est aux Arts Décoratifs de Paris et à l’école supérieure des arts appliqués Estienne qu’elle étudie, se spécialisant dans les domaines du livre, de la reliure à la dorure sur cuir.

Son imagination créative et l’ensemble de ses œuvres ont façonné en elle au fil du temps une nouvelle facette artistique qui s’est exprimée comme une évidence par le passage de la reliure à la peinture. La peinture fait sa première apparition dans ses dernières créations de reliures présentées lors de son exposition personnelle « Théâtre de livres » à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, ses expositions s’enchainant depuis.

En reliant des livres, Florence Boré, tout en les créant ou les restaurant, les embellissait, et c’est cette facette esthétique conciliée avec sa passion pour le cuir qu’elle a cherché à conjuguer en réalisant des tableaux qui tous sont révélateurs de sa technicité et de son talent.

Travaillées avec dextérité, les matières sont découpées et assemblées dans des compositions originales et variées. De son passé de relieure, Florence Boré en a gardé une pratique habile non seulement pour le papier, le bois, le verre et le tissu, mais surtout pour le cuir, matière qu’elle a fait sienne, à laquelle elle voue un attachement particulier et qu’elle intègre dans la majorité de ses œuvres, faisant ainsi d’elle une artiste hors norme dans le paysage actuel.

Florence boré(1)

« Il ne suffit pas d’étaler la peau sur la surface du tableau pour en révéler ses secrets. Il faut la traiter, la retraiter, la maltraiter sans doute pour en extraire ses secrets. » Explique l’ artiste.

Ainsi, Florence Boré assemble, entaille, strie, fixe, détrempe, teinte et colle. Elle conjugue peinture et inclusions de peaux, par strates successives d’aplats de couleurs et de matières, jusqu’à un rendu unique où les éléments sont à la fois fondus et discernables.

Tout autant apaisantes que tonifiantes, les couleurs fascinent, jouant sur les paradoxes et imposant les sentiments qui les animent. Sublimes entre toutes, les bleus se déclinent tout en douceur et sont un réel appel au rêve et à la sérénité, imprégnant chaque œuvre d’une auréole de mystère.

Les artistes contemporains se distinguent en façonnant chacun un matériau qui leur est propre et qu’ils font évoluer au fil de leur inspiration. Florence Boré se démarque entre tous. Avec adresse et talent, elle a choisi de faire raconter aux peaux de bêtes les secrets qu’elles recèlent.

Une démarche artistique aussi fascinante qu’unique.

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Joann Sfar

Sfar – Dalí dans une seconde avant l’éveil

Auteur de bande dessinée, écrivain et réalisateur français, cela fait plus de vingt ans ...

Aquarium de Paris - Helene Ash - Underwater photography

Émerveiller pour protéger à l’Aquarium de Paris

L’océan représente 71% de la surface de la planète. Il contient 96,5% de l’eau ...

Philippe Weisbecker

Philippe Weisbecker « La Beauté selon Shiseido »

La Galerie Mirror vous propose jusqu'au 17 mars 2015, une exposition consacrée aux illustrations ...