0

Festival International du Film des Droits de l’Homme d’Antananarivo

Cette manifestation culturelle sans précédent dans l’île s’adresse à toutes et à tous. Elle vise à sensibiliser le plus grand nombre de citoyens malagasy et à favoriser leur implication via les débats qui suivent chaque projection. En particulier, le Festival cherchera à sensibiliser la jeunesse (collégiens, lycéens, étudiants, …) à travers les projections dans des lycées de la capitale et à l’Université d’Antananarivo.

Cet événement a pour ambition d’encourager la culture des droits humains à Madagascar grâce à une programmation cinématographique de qualité et populaire. Il vise à alimenter le débat public de manière apaisée et pacifique. Le Festival se veut être un moment de dialogue, de rencontres et d’échanges, un nouvel espace d’expression de la culture démocratique.

Il vise en outre à fédérer les énergies de l’ensemble des acteurs de la société civile qui travaillent à l’émergence d’une culture des droits de l’Homme à Madagascar. Le Festival souhaite leur servir de plateforme de sensibilisation de la population et d’instrument de plaidoyer vis-à-vis des pouvoirs publics.

Enfin, le Festival International du Film des droits de l’Homme d’Antananarivo inscrit son action dans la durée. Il affiche pour ambition de devenir un rendez-vous régulier et un temps fort de la vie culturelle et citoyenne malgache.

Le FIFDH d’Antananarivo est organisé conjointement par l’association [A]lliance et l’association Rencontres du Film court. Il bénéficie du soutien de l’Union européenne dans le cadre de son programme de promotion des Droits de l’Homme.

Un programme riche…

Projection et débat

Le Festival se déroulera sur cinq jours, dans plusieurs lieux publics de la capitale (à savoir le Cinéma RITZ Analakely, l’Université d’Antananarivo, Jao’s pub Ambohipo,…). Il proposera une quinzaine de films (Laza si tu peux choisir les films à mentionner ?), inédits à Madagascar.

Les projections seront suivies de rencontres-débat public en présence d’intervenants issus de la société civile (responsables d’ONG, militants en faveur des droits de l’Homme, universitaires, …), animé par les ambassadeurs du FIFDHA. Toutes les séances sont gratuites.

Compétition de film malagasy

Le festival fera également la part belle aux productions malgaches. En effet, un concours de film documentaire, à l’attention des réalisateurs malgaches, a été lancé en décembre 2011. Clôturé en juillet dernier, 6 films seront en compétition.

Cette compétition a pour vocation de susciter l’engagement et la responsabilité du réalisateur envers les autres. En effet, le réalisateur a le devoir de bousculer, de réveiller, d’encourager la société, les politiques, les opinions sur le droit à la vie, à l’éducation, à la liberté d’expression, bref aux droits humains.

Zava-kanto manambatra e !

Zava-kanto manambatra est une action en faveur des Droits de l’Homme. Une manière ludique et festive pour les organisateurs du FIFDHA d’apporter leur contribution dans cette lutte. Ainsi, diverses animations sont programmées au Centre d’accueil Antseranantsoa Miarinarivo et à la Maison centrale d’Antanimora/Quartier des mineurs (en collaboration avec l’association « Grandir Dignement »). Au programme : projection, concert avec les ambassadeurs du FIFDHA (Francis Turbo, Bakidy Gegette, Fanja Andriamanantena, Jaojoby).

Atelier échange

Des réalisateurs animeront un atelier échange autour de l’écriture documentaire, pour un moment de partage. L’atelier est ouvert au public.

Des ambassadeurs actifs…

“Zava-kanto manambatra e! Fifanajana manambatra e!”

Les Droits de l’Homme concernent tout le monde, musiciens, écrivains, comédiens, chercheurs,…

C’est ainsi que des grands noms de la scène artistique et audiovisuelle de Madagascar ont été choisis pour devenir les défenseurs des Droits de l’Homme pour cette édition 2012 : Bakidy Gegette, Fanja Andriamanantena, Michèle Rakotoson, Francis Turbo, Dama, Jaojoby, Olombelo Ricky, Serge-Henri Rodin.

Avec eux est né l’hymne officiel de cette 1ère édition, « Zaridaina » ou quand l’art et la culture rassemblent. Sublimée par les voix de Théo Rakotovao, Ngita, Thominot, Bakomanga, Tom, Honorat, Rengita, Jahleky, Tanjona, Bebey, Temandrota, cette chanson est à l’image du festival : fédérateur.

Nous les remercions pour leur engagement à nos côtés.

L’association Alliance Ciné

Créée en 2000, l’association de loi 1901 [A]lliance Ciné a pour objet la formation, l’appui et la mise en œuvre de projets de promotion de la solidarité et de ses acteurs à travers l’audiovisuel. Elle organise depuis 10 ans le Festival International du Film des Droits de l’Homme (FIFDH) de Paris. L’association [A]lliance Ciné est également fondatrice et animatrice depuis 2004 du Human Rights Films Network, réseau international regroupant les festivals de films dont la programmation vise à promouvoir la protection des droits humains. Le réseau œuvre à une meilleure diffusion des œuvres sur ce thème et a vocation à appuyer l’émergence de nouveaux festivals de films des droits de l’Homme (programmation, aide en recherche de financements, conseil  en organisation,…), en particulier dans les pays du Sud. Le HRFN draine chaque année une audience cumulée de plus de 150 000 spectateurs dans le monde. (www.festival-droitsdelhomme.org)

L’association Rencontres du Film Court

L’association Rencontres du Film Court œuvre au quotidien pour développer des projets de promotion du septième art malgache à l’échelle nationale et internationale. Elle contribue à la diffusion du cinéma malgache à l’étranger par sa présence dans les festivals internationaux (Pavillon des cinémas du monde, Festival de Cannes 2010). Elle multiplie également les partenariats en collaborant avec des télévisions internationales pour l’achat des droits de diffusion de courts-métrages malgaches (CFI, TV 5 Monde, Africa TV).

Tout au long de l’année, cette association sensibilise les plus jeunes au cinéma en proposant des activités pédagogiques et ludiques dans les écoles et les universités du pays.

A travers ce nouveau projet, l’association s’engage à sensibiliser le grand public sur les Droits de l’Homme et à devenir un outil de promotion pour les films ayant pour objet les droits humains. (www.rencontresdufilmcourt.mg )

  • Du 5 au 10 décembre 2012
Partager :
  • googleplus
  • linkedin
  • rss
  • pinterest
  • mail

Rédigé par : admin

artsixMic l'information en continu

Ne manquez plus notre Newsletter !