Eux Six au musée de l’illustration jeunesse  de Moulins

Eux Six

Eux Six : Eric Battut, Cécile Gambini, Fabienne Cinquin, Delphine Perret, Julie Wendling et Laura Guéry

Eux Six, c’est l’histoire d’une rencontre, celle d’Eric Battut avec Cécile Gambini, Fabienne Cinquin, Delphine Perret, Julie Wendling et Laura Guéry, toutes deux fondatrices du collectif «les Mamouchkas».

Ces 6 artistes, tous installés dans la grande région Auvergne/Rhône-Alpes et réunis au musée de l’illustration jeunesse dans l’exposition «Eux six», s’y expriment en tant qu’auteurs et illustrateurs. L’objet «livre» et le goût du dialogue en partage les unis autour de la création, du trait, de la couleur, de l’imaginaire…

Avec cette exposition, tous affirment la singularité de leur travail, de leur univers et vivent aussi l’expérience du collectif. Ensemble, chacun se raconte dans le parcours scénographié et dispose d’un espace pour présenter ses illustrations originales, ses créations (céramiques, livres-objets, mobiles, vidéo…), quelques objets personnels issus de son atelier et qui par leur diversité conjuguent les infinies possibilités de l’art graphique.

Venez rencontrer Madame Mouche et le docteur Lapin-Wicott, créés par Fabienne Cinquin et laissez-vous émouvoir par sa représentation de la maternité, ses références à Alice, aux comptines enfantines. Découvrez les originaux du Type, ou comment des pages d’un carnet à l’aquarelle peuvent devenir si familières. Faites la connaissance du Rocky Cat de Cécile Gambini, un chat très rock’n roll et un peu fatal, découvrez ses « bizarbres », arbre à pluie ou arbre à chewing gum. Venez découvrir tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les plantes, notamment si elles ont un zizi…

Abordez les palettes tendres de Laura Guéry et de Julie Wendling pour un voyage de l’Afrique de l’Ouest à la Nouvelle Orléans, en passant par l’Amérique latine ou le Maghreb. Elles revisitent les grands textes classiques et utilisent pour leur travail à quatre mains signé «les MamouchkAs» acrylique, gouache, aquarelle, crayons de couleurs, pastels, papier découpés, etc. Laissez-vous aller à l’évidence du trait de Delphine Perret qui nous met si bien à portée d’enfance et découvrez son univers ainsi que les correspondances sonsimages, bien installés dans sa «montagne», une installation en bois posée au musée le temps de l’exposition ! Enfouissez-vous, simplement, dans l’univers d’Eric Battut dont la proximité séduit immédiatement.

Le temps de cette exposition, ils ont accepté d’être déroutés un peu de leur univers pour créer collectivement de l’inattendu. Cette exposition s’intéresse autant à la figure de l’artiste qu’à l’importance de sa relation à l’oeuvre, d’une oeuvre à une autre, d’un artiste à l’autre, d’un artiste aux cinq autres, de chacun aux visiteurs, par enchaînements et successions.De nombreuses visites commentées et d’ateliers lecture sont programmés tout au long de l’exposition, autant de rencontres inoubliables avec les artistes !

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Art Paris Art Fair

Art Paris Art Fair à Paris au Printemps

Art Paris Art Fair s'installe à nouveau du 31 mars au 3 avril 2016 ...

jours sans durant Seconde Guerre mondiale

Les Jours Sans : Alimentation et pénurie en temps de guerre

Faisant suite à l’exposition de 2013, Pour vous, Mesdames !, qui traitait du vêtement ...