• Soutenez artsixMic
  • Cannes en Direct :

Erik Orsenna et les bibliothèques : La lecture n’est pas un loisir, c’est l’accès aux accès !

Bibliothèques : Erik Orsenna et le le rapport sur les bibliothèques

Erik Orsenna sur France Inter : « Si la bibliothèque était vue uniquement comme la cité du livre, on ne pousserait pas la porte. Si l’on découvre que c’est un lieu de vie, un centre de service public culturel, une maison de l’humain, alors on pousse la porte. » 

C’est à la médiathèque des Mureaux (Yvelines), que le Président de la République et Françoise Nyssen, la ministre de la culture ont reçu ensemble, le rapport sur les bibliothèques, rédigé par l’académicien Erik Orsenna, avec le concours de Noël Corbin, directeur des affaires culturelles de Paris.

« Les bibliothèques d’aujourd’hui ne sont pas, ne sont plus celles que vous croyez ! » C’est le constat réalisé par Erik Orsenna et par Noël Corbin au terme d’un « Tour de France des lieux de lecture publique » de trois mois. L’objectif de cette mission était d’établir dans un premier temps un diagnostic des lieux de lecture publique en France. Parmi ses dix-neuf propositions, le rapport Orsenna préconise d’augmenter l’amplitude des horaires des bibliothèques. En France, seules 130 des 16.500 bibliothèques et points de lecture de France ouvrent le dimanche, regrettent ses auteurs. À Paris, les bibliothèques sont ouvertes 38 heures par semaine. En comparaison, New York, c’est 88 heures et Londres, 78 heures. De plus, ces dernières sont ouvertes souvent du lundi au vendredi ou au samedi, de 10h à 19h, et au moment où la plupart des concitoyens peuvent y aller, elles ne le sont pas ! En 2016, 27 millions de Français ont poussé les portes d’une bibliothèque, soit quatre millions de plus qu’en 2015. Emmanuel Macron, lors de sa campagne électorale, avait dénoncé la «vraie inégalité» des Français devant l’accès à la culture et avait promis, une fois à l’Élysée, d’ouvrir «plus largement, en soirée, les week-ends, toutes les bibliothèques de France». « La lecture n’est pas un loisir, c’est l’accès aux accès» dit encore l’écrivain. Les bibliothèques, participent au décloisonnement. Erik Orsenna, rappelle aussi, qu’en sixième, 1 élève sur 5 ne maîtrise pas la langue. Et 2,5 millions de Français ne sont pas à l’aise avec la lecture.

« Il y a presque autant de bibliothèques en France que de bureaux de poste. 16 500. Il y 38 000 bibliothécaires. La moitié de leurs visiteurs ne viennent pas pour lire un livre. Mais les bibliothèques ont étendu leur offre à ce qui correspond à la demande des gens, et ça les rapproche du livre« . déclarait aussi ce matin Erik Orsena sur France inter et d’ajouter « Si la bibliothèque était vue uniquement comme la cité du livre, on ne pousserait pas la porte. Si l’on découvre que c’est un lieu de vie, un centre de service public culturel, une maison de l’humain, alors on pousse la porte. »

Les les bibliothèques ont un rôle essentiel à jouer et doivent s’adapter et innover

«Se battre pour les bibliothèques, c’est se battre pour la vie des territoires», explique la ministre de la Culture. Françoise Nyssen assure que la remise de ce rapport va se traduire par des mesures concrètes. L’idée n’étant pas tant d’ouvrir plus de lieux, que de mieux les ouvrir, ainsi et notamment le temps d’ouverture des bibliothèques va progresser de 20% . Pour financer ces projets, la ministre affirme que la dotation allouée aux bibliothèques va être augmentée, pour atteindre 8 millions d’euros pour les cinq prochaines année. « 8 millions d’euros, c’est 10% supplémentaires du point de vue de l’Etat, c’est beaucoup », précise-t-elle. Selon le rapport , cela devrait permettre de soutenir «200 projets d’extension d’horaires». Les contributions des collectivités territoriales pour l’ensemble des bibliothèques, représentent aujourd’hui, quant à elles 1,7 milliard d’euros. Une journée professionnelle, va être organisé le 9 avril par la Ministre de la culture pour permettre « de mettre en œuvre les préconisations d’Erik Orsenna pour transformer les bibliothèques en maisons de service public culturel de proximité, au service de la culture, de l’éducation, de l’inclusion numérique, de la lutte contre les inégalités et de l’égalité des territoires. » La question de l’élargissement des horaires des bibliothèques et de leur ouverture le dimanche, est aussi à l’ordre du jour, mais selon archiMag, un tiers des bibliothécaires refuse de travailler plus tard le soir et le dimanche (voir le sondage sur archiMag). En résumé, Françoise Nyssen confirme que son intention est de faire des bibliothèques «des lieux de vie, de service culturel et que l’axe principal de cette politique, c’est la lutte contre la ségrégation culturelle.»

Photo : DR

Erik Orsenna sur France Inter

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Fearless Guardian

Grandes manoeuvres militaires Américano-Ukrainiennes

Depuis la mi-avril dernier, l'armée américaine a déployé en Ukraine 300 parachutistes dont la ...

François Bayrou - En Marche

François Bayrou en Marche avec Emmanuel Macron

Six Français sur dix se montrent favorables à un consensus très large de la ...