Emmanuel Macron vise le sommet

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron : quitter le navire gouvernemental pour en diriger un autre, le sien !

Porté par des sondages qui le donnent gagnant, Emmanuel Macron multiplie les initiatives médiatiques, cherchant à susciter les interrogations sur ses intentions pour 2017, et ce, malgré le rappel à l’ordre du chef de l’Etat et de son ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, qui lui ont demandé de se concentrer sur l’essentiel et de rester dans l’unité gouvernementale : “S’agissant du ministre de l’Economie, c’est quelqu’un de compétent, il fait son travail. Il doit se concentrer essentiellement sur son travail parce que si l’économie va un peu mieux, on n’est pas encore sortis de la crise, donc il faut se concentrer sur l’essentiel”, a ainsi commenté Jean-Marc Ayrault sur Europe 1.

Emmanuel Macron est en marche et vise le sommet… Il poursuit dans cet objectif la construction de son mouvement « En marche!« , qui compterait, d’après lui, après deux semaines d’existence, « plusieurs dizaines de milliers d’adhérents ».

Selon une étude Viavoice publiée jeudi par Libération, il ferait « un bon président de la République » pour 38% des Français (devant Manuel Valls, 28%, et Martine Aubry, 21%). Il est également jugé comme le « meilleur candidat pour représenter la gauche », aussi bien par l’ensemble des Français que par les sympathisants de gauche. Des résultats toutefois nuancés : selon une étude Ifop publiée mardi, seuls 16% des Français seraient prêts à voter pour Macron au 1er tour (face à Arnaud Montebourg mais en l’absence de François Hollande).

François Hollande s’agace de cette omniprésence médiatique et surveillerait de près les déclarations de son ministre de l’économie. Alors à quoi joue Emmanuel Macron ? Peut-il encore rester ministre et continuer à mettre en place sa candidature aux présidentielles de 2017 ? C’est la question que certains commencent à se poser. Quoi qu’il en soit, le Premier ministre subit le mauvais sort lié à sa fonction, coincé entre un président sans doute candidat et son ambitieux ministre de l’Économie, alors rien ne va plus au sein de l’Elysée et du gouvernement.

Les sondages, très favorables à Emmanuel Macron, ont «de quoi lui donner l’envie d’accélérer son propre calendrier alors que jusqu’à présent, il apparaissait comme un candidat potentiel pour 2022», estime Hervé Favre dans La Voix du Nord. «Le compte à rebours est lancé, la bombe à Macron est chargée. L’encore ministre de l’Economie n’aura peut-être même pas à appuyer sur la gâchette tant le processus d’autodestruction de la gauche est bien avancé», assure Michel Klékowicky du Républicain Lorrain.  Macron, un homme (trop) pressé ? se demande la presse quotidienne.

L’objectif est de « nourrir un projet présidentiel », que M. Macron n’exclut pas d’incarner. « C’est seulement après avoir établi un diagnostic et proposé un plan d’action que se posera la question de la personne », explique-t-il. Beaucoup se demandent comment l’aventure va se terminer, mais de fait Emmanuel Macron a-t-il beaucoup à perdre ? En y réfléchissant, pas tant que cela !

Source : Le baromètre politique Viavoice – Libération – Interviews effectuées en ligne du 14 au 18 avril 2016.

Photo : http://www.gouvernement.fr/ministre/emmanuel-macron

Pour la France à partir de 2017, chacune des personnalités suivantes serait-elle d’après vous…

Emmanuel Macron

Pour la France à partir de 2017, chacune des personnalités suivantes serait-elle d’après vous…

Emmanuel Macron

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Jean-Luc Mélenchon - meeting en hologramme

Jean-Luc Mélenchon en meeting holographique et candidat quoi qu’il arrive

Jean-Luc Mélenchon qui a annoncé avoir recueilli plus de 500 parrainages pour la présidentielle ...

Yanis Varoufakis

Nouveau Plan d’aide pour la Grèce : jamais 2 sans 3 !

La Grèce et ses créanciers ont soit disant trouvé un accord, et, pendant que ...