• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

 Emmanuel Macron et Angela Merkel à la COP23 : Tous les voyants sont dans le rouge !

COP23 - Bonn 2017

COP23 : Tous les voyants sont dans le rouge ! 15.000 scientifiques tirent la sonnette d’alarme sur l’état de la planète

Dans la revue Bio Science, de lundi dernier, 15 000 scientifiques de 184 pays signent un appel contre la dégradation de l’environnement. Cet appel d’une ampleur sans précédent se base sur l’analyse de 9 indicateurs mondiaux, dont l’évolution est suivie depuis 1960 jusqu’à 2016.  En 1992, l’ONG « Union of Concerned Scientists » avait fait paraître un texte signé par 1.700 chercheurs, les auteurs exhortaient à réagir face à la destruction de l’environnement, craignant que « l’humanité ne pousse les écosystèmes au-delà de leurs capacités à entretenir le tissu de la vie ».

Bientôt, il sera trop tard, tous les voyants sont dans le rouge, écrivent ces chercheurs. « L’humanité ne fait pas ce qui devrait être entrepris de manière urgente pour sauvegarder la biosphère menacée, jugent-ils. Bientôt, il sera trop tard pour inverser cette tendance dangereuse. » Les scientifiques estiment que la vaste majorité des menaces précédemment identifiées subsistent et que « la plupart s’aggrave », mais qu’il est encore possible d’inverser ces tendances pour permettre aux écosystèmes de retrouver leur durabilité. Au-delà du dérèglement climatique, les scientifiques s’inquiètent aussi de la pollution des sols, de la division par deux de la ressource en eau par habitant et de la perte de biodiversité. Disponibilité de l’eau potable, déforestation, baisse du nombre de mammifères, émissions de gaz à effet de serre, disparition des insectes volants, dont 80 %, ont disparu en a peine 20 ans.

Laurent Fabius a lancé hier « une alerte rouge »,  alors que les négociations sur le climat patinent toujours à la COP23 qui se déroule en ce moment à Bonn, en Allemagne. « Mais, ce n’est pas fichu », à une condition, dit-il, « d’agir massivement et immédiatement ». « Ce dont il s’agit, c’est d’appliquer l’accord de Paris, Il faut que chaque pays s’engage et que périodiquement, il révise à la hausse ses engagements. Si on se contente de faire ce qu’on a fait jusque ici, cela ne suffira pas. » poursuit-il ! Pour Laurent Fabius, il faut absolument agir avant 2020.

Afin d’éviter une perte catastrophique de notre biodiversité et au delà des nécessaires action des politiques, il faut absolument de réexaminer nos comportements individuels, notamment dans une limitation de notre propre reproduction (une augmentation de 35% de la population mondiale), et en diminuant très fortement, notre consommation par tête de combustibles fossiles, de viande et d’autres ressources. Pour les scientifiques, «il s’agit là d’un impératif moral vis-à-vis des générations actuelles et futures des êtres humains et des autres formes de vie.»

Aujourd’hui, les auteurs de l’appel demandent la création d’un plus grand nombre de réserves naturelles terrestres et marines, un renforcement énergique des lois contre le braconnage et des restrictions beaucoup plus sévères du commerce des produits de la vie sauvage.  Ils recommandent aussi, d’instituer des mesures qui encouragent un régime alimentaire favorisant une nourriture d’origine essentiellement végétale. ils préconisent, un développement à grande échelle des énergies renouvelables et d’autres technologies vertes. Ils  suggèrent une révision de notre économie « afin de réduire les inégalités de richesse et faire en sorte que les prix, les taxes et les dispositifs incitatifs prennent en compte le coût réel de nos schémas de consommation pour notre environnement. » Ils appellent à la sensibilisation des enfants afin de « développer leur sensibilité à la nature » ainsi que la réduction du gaspillage alimentaire via l’éducation.

Alors le couple franco-allemand sera-t-il, pour l’europe et peut-être le monde, le moteur sur la transition écologique? Emmanuel Macron et Angela Merkel se rendent tous les deux ce jour, à la COP23, une  journée des plus importante dans la quinzaine puisqu’elle marque le début des discussions dites de haut niveau, entre les chefs d’Etats et de gouvernement.  Les allocutions des deux dirigeants seront suivies de près par les ONG françaises et allemandes qui demandent, dans une lettre ouverte aux deux dirigeants, de mettre le climat au cœur de leur projet pour l’Europe. Une lettre mise en ligne sur le site de l’association Le Réseau Action Climat, qui appelle le couple franco-allemand à faire de la transition écologique une vraie priorité.

Emmanuel Macron très critiqué la semaine dernière, par les associations et les militants écologiques après le report de la réduction du nucléaire. La France qui mise sur son leadership international sur le plan climatique, suite aux accords de la COP21. Emmanuel Macron qui veut s’imposer comme un leader sur le climat face à un Donald Trump,  et après sa décision de retirer les États-Unis de l’accord de Paris. Donald Trump qui continue par ailleurs de défendre les énergies fossiles.

Voir aussi :

Le site de la COP23 : Cliquez-ici
Le site des Nations Unies http://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/

Conférence de l’ONU 2017 sur le changement climatique

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron vise le sommet

Porté par des sondages qui le donnent gagnant, Emmanuel Macron multiplie les initiatives médiatiques, ...

oi El Khomri

Projet de loi El Khomri, Manuel Valls, Metallica, Boues rouges, etc… dans la revue de presse

Dans le réquisitoire cosigné par Martine Aubry contre la politique du gouvernement, se trouve ...