Politique
0

Emmanuel Macron est le nouveau Président de la République Française

Emmanuel Macron est le nouveau Président de la République Française

Emmanuel Macron devient le huitième Président de la Ve République Française avec 25,3% d’abstention : le taux le plus élevé pour un 2nd tour de la Présidentielle depuis 1969

La victoire d’Emmanuel Macron est claire et nette, mais pas triomphale. Le score d’Emmanuel Macron (65,8%) face à Marine Le Pen, au second tour de l’élection présidentielle, d’hier, cache plusieurs faiblesses, auxquelles le nouveau président risque d’être confronté très rapidement. Ce résultat démontre qu’Emmanuel Macron ne peut se prévaloir d’avoir reçu un blanc-seing de la part des électeurs. Avec 25,3% d’inscrits qui ne sont pas allés voter, selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria*, cette élection présidentielle enregistre le taux d’abstention le plus élevé pour un second tour depuis 1969. L’abstention est particulièrement élevée parmi les électeurs qui avaient voté Jean-Luc Mélenchon au premier tour : 24% d’entre-eux ne se sont pas déplacés ce 7 mai. Les 18-24 ans (34%) et les chômeurs (35%) sont les catégories qui se sont le plus abstenues. 4,2 millions d’électeurs (soit 8,9% des électeurs inscrits) ont glissé un bulletin blanc ou nul dans l’urne lors de ce second tour. Il s’agit d’un record absolu sous la Ve République. En définitive, Emmanuel Macron a donc été élu par seulement 43,3% des électeurs inscrits, alors que le total de l’abstention et des votes blancs et nuls atteint 32%. 43% disent avoir voté pour Emmanuel Macron en premier lieu pour faire barrage à Marine Le Pen. Toujours selon le sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, 33% de ses électeurs disent avoir voté pour lui pour le renouvellement qu’il représente, seulement 16% pour son programme et 8% pour sa personnalité. Avec près de 11 millions de voix, Marine Le Pen signe un record pour le Front national. Elle double ainsi le score obtenu par Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle de 2002 (5,5 millions). Et elle améliore d’au moins 3 millions de voix son score du premier tour. Les Français qui l’ont largement élu,indiquent qu’ils ne souhaitent pas pour autant lui donner un blanc-seing. Selon l’étude Ipsos/Sopra Steria, 61% des sondés ne souhaitent pas lui donner une majorité absolue à l’Assemblée nationale. Ils ne sont que 15% à le souhaiter « tout à fait » et 24% à le souhaiter « plutôt ». Au lendemain de son élection, Emmanuel Macron doit apparaître aux côtés de l’actuel président de la République, François Hollande, pour les commémorations de la victoire des Alliés en 1945.

Si la presse salue ce succès, la majorité des titres lui rappelle la fragilité de son électorat comme l’importance des élections législatives des 11 et 18 juin prochain. Le Figaro évoque « La victoire en marchant » du nouveau locataire de l’Elysée. Pas d’état de grâce si l’on en croit L’Humanité, qui assure qu' »un nouveau combat commence » contre un président élu « sans adhésion« . « Emmanuel Macron veut frapper vite parce qu’il est faible« . « Quoi qu’il arrive, Emmanuel Macron ne devra jamais oublier qu’il a été à la fois très bien et très mal élu« , titre La Croix. Les Echos qui salue avec « La France qui ose« .

De nombreux de médias internationaux ont accueilli ce résultat comme « un soulagement », comme notamment le quotidien allemand de gauche Tageszeitung, du New York Times et du Sydney Morning Herald, qui écrit que  » la France vote pour l’optimisme « . Pour le New York Times « la défaite de Marine Le Pen montre de nouveaux signes que la vague populiste, qui a entraîné la sortie de la Grande Bretagne de l’Union Européenne et l’avènement de Donald Trump à la Maison Blanche, semble avoir atteint son pic, pour l’instant. »

*Estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, Le Point, Le Monde, France 24 et les chaînes parlementaires.

Photo : Image extraite de la vidéo

Les chiffres :

Les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur

Emmanuel Macron a obtenu 66,1% des voix, contre 33,9% pour Marine Le Pen, selon les résultats définitifs du ministère de l’Intérieur. 20 753 704 voix contre 10 643 937. Emmanuel Macron a remporté le second tour de l’élection présidentielle avec 66,1% des suffrages exprimés contre 33,9% pour Marine Le Pen, selon les résultats définitifs publiés lundi 8 mai par le ministère de l’Intérieur. Le taux d’abstention se chiffre à 25,44%. 3 011 362 personnes, soit 8,49% des votants, ont voté blanc, tandis que 1 058 220 bulletins, soit 2,98% des suffrages, étaient nuls. Le Conseil constitutionnel doit désormais proclamer mercredi les résultats officiels.

Emmanuel Macron au Louvre

Partager :
  • googleplus
  • linkedin
  • rss
  • pinterest
  • mail

Rédigé par : Jean Marc Lebeaupin

Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

artsixMic l'information en continu

Ne manquez plus notre Newsletter !