• Participez au sixMic Crowfunding !

Emmanuel Macron, en marchant, va t-il libérer la France ?

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron… une affaire à suivre sur les routes de France!

Emmanuel Macron, ce dimanche, a continué à discourir sur le bien de la France dans une approche plus symbolique, puisqu’il a fait appel à Jeanne d’Arc afin qu’elle se rallie à sa troupe « En Marche« . On ne saura jamais si cette dernière a, à l’époque, véritablement entendu des voix, mais, depuis qu’elle est partie en fumée, elle n’a touché aucun droit d’auteur et est en droit de se demander pourquoi tant de gens l’utilisent sans modération !

C’est vrai qu’il est plus simple de faire parler les morts que de convaincre les vivants. Longtemps et même encore aujourd’hui, le Général de Gaulle a, lui aussi, dit beaucoup de choses après sa mort… Pourquoi utiliser Jeanne ? Tout simplement, comme l’a dit Emmanuel Macron, pour ne pas en laisser l’exclusivité au Front National, mais encore ?

Un Emmanuel Macron fêtant une pucelle devant les représentants du clergé, de l’armée et du peuple, un peuple d’Orléanais célébrant la libération de leur ville des Anglais, le message politique est clair. En s’exprimant sur les valeurs incarnées par Jeanne d’Arc, le ministre de l’Économie veut se donner une image de conquérant, loin de l’ image de technocrate qu’il est pourtant, une image qui lui permette de s’inscrire dans l’histoire et une communication qui lui procure les moyens d’aller au contact direct des Français, de parler de son mouvement.

Entendre des voix est une chose, trouver et tracer sa voix en est une autre. Là c’est un travail en profondeur qu’il faut mettre en place et c’est pour cela que le ministre va lancer sur les routes de France et de Navarre 11 000 marcheurs qui vont aller porter sa détermination à la population française. « Il n’y a pas d’homme ou de femme providentiels, je n’y crois pas, il n’y a que l’énergie du peuple, et le courage de celles et ceux qui se jettent dans l’action. J’aime, je l’avoue que Jeanne soit une femme, une femme en devenir, qui n’avait rien fait avant de se lancer dans l’incroyable aventure, devant les grands capitaines n’abandonnant rien » ! Au moins, là, tout est clair, le chevalier prépare ses troupes pour aller à la bataille, mettant bien en avant son côté féministe pour séduire toutes les femmes qui n’auraient pas encore succombé au bellâtre du gendre parfait.

De continuer un peu plus tard, traçant son chemin dans la foule,  » je ne suis pas là pour répondre aux questions, je suis là pour défiler » ! Pas mal le message, du tac au tac, jouant ainsi le jeu des médias qui l’entourent. Acclamé par certains, hué par d’autres, Emmanuel Macron à Orléans a fait son show, a donné du son et s’est mis en piste pour aussi, dit-il « rassembler les français« . « Jeanne fend le système » pour se frayer un chemin jusqu’au roi, mais de quel roi celui-ci parle t-il ?

Désormais, sous étroite surveillance de l’Elysée, celui qui a déclaré il n’y a pas si longtemps qu’il ne se considérait pas comme l’«obligé» de François Hollande, n’a surement pas encore dit ses derniers mots.

En quelques temps il a déjà réussi à se mettre en scène, à commencer à se faire craindre des potentiels concurrents, qui, comme lui, lorgnent le pouvoir, à se poser en tant qu’homme d’état, à mettre en marche un mouvement qui apporte des résultats, des succès qui s’additionnent avant même que celui-ci ne se soit déclaré au poste suprême. Emmanuel Macron, en marchant, va t-il libérer la France ? Emmanuel Macron… une affaire à suivre!

Photo : image extraite de la vidéo

A lire aussi sur artsixMic :
Macron vise le sommet
Arnaud Montebourg Président ? Aurélie Filippetti Première Dame ?

"J'aime que Jeanne soit une femme"

Jeanne d'Arc "fend le système"

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?