Edgard Keller, peintures, Lignes de vie à Pintureau-Langlois

Keller - Lignes de vies à Pintureau-Langlois

Edgard Keller : Avec ces tableaux, expression picturale de « l’Homme des Sept Collines », pièce de théâtre écrite par Edgard Keller en 1993, ce qui est montré c’est un village à l’extrême fin du 20ème siècle, un village avec ses personnages.

Edgard Keller met des images sur ses mots. Son œuvre littéraire repose sur une expression picturale dont elle est indissociable et se conjugue avec son activité de photographe, le tout luttant contre ce qui rythme la vie de chacun et la création de l’artiste : Le Temps !

Ainsi, l’exposition « Lignes de vie à Pintureau-Langlois », c’est l’expression picturale de plusieurs œuvres littéraires de l’artiste :

– « l’Homme des Sept Collines », pièce de théâtre, en cinq actes écrite en 1993
– « Les Terrassiers du Septième Ciel », roman écrit de 1995 à 2001
– « Paint it Blue…s », roman scénario écrit en 2010

Comme il l’explique lui-même : « Aucun travail pictural ou littéraire ou musical ne vient de nulle part. Un peintre-écrivain est forcément imprégné de ce qu’il voit, lit et entend au cours de sa jeunesse. Pour la génération de 1957, l’imprégnation est celle, entre autres, de la culture Pop présente sur les affiches de publicité et les pochettes de disque en vinyle. Il y a aussi les mélodies et les paroles des chansons de blues et de rythm and blues. Et puis le cinéma et certaines séries télévisées …Le niveau technique de ces « Lignes de vie » n’est pas prodigieux mais il est loin d’être nul et il aboutit à un style très coloré, puissant et joyeux. »

Une dizaine de toiles sur les 27 toiles composant la série peinte à l’huile seront présentées à la galerie, chacune prenant le relais visuel de l’écrit. L’histoire se passe dans un village à l’extrême fin du 20ème siècle, un village avec ses personnages et son histoire. Celle-ci s’inscrit à un moment où une guerre civile menace leur terroir, les habitants de Pintureau-Langlois sauvent du pillage et de la destruction un site archéologique du 8ème siècle avant Jésus-Christ qui correspond en fait à l’emplacement du centre du Royaume des Sept Collines.

Face à l’invasion et à la guerre contre les Celtes, le Roi des Sept Collines décidait de détruire son royaume avant de partir vers le Sud. La découverte de ce site fait prendre conscience aux personnages du village que l’Homme des Sept Collines affrontait en son temps des problèmes très proches de ceux qu’ils affrontent. Grâce au travail pictural d’Edgar Keller, les personnages prennent l’aspect de chasseurs, d’aventuriers, de jeunes femmes, de notables et de braconniers, tous agissant à la fois à leur époque alors même que l’antiquité est toujours évoquée.

Licornes et dragons, tout droit sorti du bestiaire imaginaire européen, ne manquent pas à l’appel, côtoyant les animaux imposants de la haute antiquité, aurochs forestiers, élans, bisons ombrageux, chevaux, ours, loups et lynx qui croisent les personnages et hantent la campagne de Pintureau-Langlois. Mais la joie de vivre fait partie de l’ensemble avec ses baignades, ses matchs de tennis et ses festivals de la chasse et de la pêche. Alors que les époques moderne et antique se rejoignent, la clé de l’énigme de l’Homme des Sept Collines est au cœur de la création picturale de l’artiste, création où originalité et émotion plongent le public dans un monde imaginaire qu’il quitte à regret.

Photo : Edgard Keller, Les chasseurs de Pintureau-Langlois arpentent le territoire du dragon, huile sur toile, 200 x 100 cm (détail)

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Anne Holtrop, exposition Barbar, Batara, 2016, Solo Galerie (c) Julia Andreone, courtesy Solo galerie

Anne Holtrop : Barbar, Batara à la Solo Galerie

Pour sa troisième exposition, Solo Galerie présente les œuvres de l’architecte hollandais Anne Holtrop. ...

Billy Kidd - arles 2017

Billy Kidd à la Huawei Gallery des Rencontres d’Arles

Jusqu'au 24 septembre, à l'occasion des Rencontres d'Arles, Huawei, investit l'Atelier de la mécanique ...