Du 1er au 9 mai, Angoulême va trembler de plaisir au rythme du festival Spiderland

Spiderland

Le festival musical Spiderland en référence à l’album mythique de Slint, s’apprête à entamer sa seconde édition, laquelle s’annonce placée, comme la précédente, sous le signe d’ un éclectisme musical certain. L’année dernière, le festival a été un événement très remarqué de la vie culturelle locale, grâce à sa programmation tournée vers la découverte et résolument en phase avec les nouveaux courants émergents, plus de mille personnes par jour étant venues y assister.

Curieux, chaleureux et festif , Spiderland soutient la diversité musicale des courants les plus singuliers avec plus de 50 groupes, témoins de la musique d’aujourd’hui. Curieux, il permet l’expression d’artistes ou de projets originaux qui associent musiques et image. Festif et chaleureux, il se veut un un moment de célébration et de réjouissance collectives.

Spiderland c’est le festival porté par tous et pour tous !
Hardcoreux bouddhistes, teufeurs animistes, punk musulmans, rappeurs athées, hipster juifs, métalleux chrétiens, dubbists agnostiques et tous les sans étiquette, Spiderland 2015, c’est un festival d’envergure, urbain et en salle, qui met à l’honneur les musiques amplifiées au sein d’événements originaux tant dans leur ligne artistique que dans leur mise en œuvre !

Tous les styles les plus actuels sont représentés (techno, noise, hip hop, folk, rock…), des franges les plus pointues aux plus populaires grâce à des artistes attendus et de nouveaux visages de la scène musicale indépendante.

Et comme l’an dernier, Spiderland s’épanche sur le Grand Angoulême et investit de nombreux lieux de vie des villes (bar, salle de concert, centre d’art, cinéma…). En outre, pour cette deuxième année, Spiderland présente des concerts, conférences et actions culturelles mettant à l’honneur les relations qui existent entre la musique et l’image (vidéo, illustration, photo). Spiderland est l’évènement fait pour tous les amoureux des musiques actuelles, indépendantes et de traverse !

A noter la présence  du groupe italien Go!zilla qui le 1er mai percutera la foule avec  leur son garage historique hérité des classiques nuggets à la fuzz des années grunge, comme si c’était la chose la plus naturelle du monde… Pas loin d’un Thee Oh Sees qui jouerait sur les pédales de Jay Mascis, Go!Zilla ne s’interdit rien, pas mêmes les longues plages hypnotiques et psychédéliques qui élèvent leur musique au delà de simples rouleaux compresseurs soniques. Leur déclinaison acid du punk rock est aussi puissante qu’instable et toujours surprenante, ce qui est un gage de valeur dans une scène garage souvent sclérosée et ancrée dans le passé. Leur nouvel album « Sinking in your sea », le 2e LP, a été enregistré en Italie, tout en analogique et est inspiré des comportements plus ou moins étranges des gens rencontrés en tournée, de l’Europe au Mexique.

Du 1er au 9 mai, Angoulême va trembler de plaisir ! Pendant 9 jours, plus de 50 artistes, 10 lieux investis, une centaine de bénévoles, des grands noms de la scène musicale actuelle : SHAKA PONK, FAUVE, BENJAMIN CLEMENTINE, FAKEAR live, NETSKY, SUPERDISCOUNT 3, HIGH TONE, FOREVER PAVOT , CARPENTER BRUT, JESSICA 93, CAMILLA SPARKSSS, ALO WALA et bien d’autres encore !

Les site de Spiderland : http://spiderlandfestival.fr

Spiderland : Le Teaser

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Peter Gabriel et Sting

Peter Gabriel et Sting ensemble sur scène au Festival d’été de Québec

Le 7 juillet prochain, le Festival d’été de Québec s’ouvrira avec deux parrains de ...

Dune

Dune en concert à Paris

Dune, c’est un univers lumineux et plein d’entrain, un duo qui est à applaudir ...

Opus Jam

Opus Jam en concert au Vingtième Théâtre

L’histoire d’Opus Jam commence en 1995 quand le fondateur, Emmanuel Cappelaere, rencontre la formation ...