des gens qui n’ont rien dans le cerveau ?

cerveau

Nuit Debout, « des gens qui n’ont rien dans le cerveau », selon Nicolas Sarkozy

Nuit Debout donne bien du souci à l’ancien chef d’Etat, Nicolas Sarkozy, qui, hier, à l’occasion d’un meeting à Nice, a vivement critiqué ce mouvement de protestation, suscitant ainsi l’indignation d’une partie de la classe politique et des réseaux sociaux : « Nous ne pouvons accepter que des gens qui n’ont rien dans le cerveau viennent sur la place de la République donner des leçons à la démocratie française (…) Tous les soirs des casseurs occupent la place de la République, qu’est-ce que ce serait si c’était pas l’état d’urgence ? » a lancé l’ancien chef d’Etat.

Nicolas Sarkozy qui ne sait plus quoi faire pour remonter dans les sondages qui s’avèrent de plus en plus mauvais pour lui, a de nouveau outrepassé les frontières du raisonnable. Lui qui a été au pouvoir pendant cinq ans, et qui n’en ai toujours pas revenu, qui a fait de la France un pays esquinté, se permet aujourd’hui d’insulter une nouvelle fois un mouvement de citoyens qui réfléchissent à haute voix dans l’espoir de trouver un éventuel meilleur devenir pour tout le monde.

Les dires de Monsieur Sarkozy prêtent à sourire, …l’expression « Rien dans le cerveau » ne conférant aucune intelligence à celui qui le dit. On serait tenté d’ajouter : « c’est celui qui le dit qui y est »…

L’intelligence d’ailleurs n’est pas une histoire de parti, nos gouvernants en sont la preuve vivante. De fait, cela doit vraiment bien les démanger, lui le président du parti LR, de ne pas pouvoir, de temps en temps, faire relâche, dégazer comme le fond certain pétrolier en pleine mer, et dire tout haut les mauvais mots pour relancer une candidature déjà bien désavouée.

C’est facile de critiquer les autres ; pourquoi donc Mr Sarkozy ne se rend-il pas sur cette fameuse place de la république au lieu de déclamer ses éternelles diatribes qui ne font rire que lui et les quelques derniers partisans qui lui restent ? Lorsque l’on se réclame des Républicains, respecter les autres et être à l’écoute de leurs idées ne va-t-il pas de paire ?

Interrogé sur cette phrase sur Sud Radio et Public Sénat, le chef de file des députés LR Christian Jacob « pense en tout cas qu’ils (les participants de Nuit debout) n’ont rien à faire là. C’est une poignée de casseurs ». « On doit utiliser nos forces de l’ordre à autre chose qu’à gérer une poignée de gauchistes », a-t-il insisté. Quant à l’expression « sans cerveau » utilisée par Nicolas Sarkozy, « ceux qu’on entend témoigner ne manifestent pas un esprit brillantissime », a jugé Christian Jacob. Le député Éric Ciotti, présent au côté de Nicolas Sarkozy mardi à Nice, a jugé sur Radio Classique que la place de la République était « aux mains d’extrémistes violents, intolérants, qui délirent sur des idées qui relèvent du siècle dernier. Et le gouvernement ne réagit pas, il semble tétanisé par cette utopie ».

« C’était une parole de discours de campagne, de meeting », a de son côté relativisé le député Luc Chatel sur iTELE. « Ce que veut dire Nicolas Sarkozy, c’est qu’il y a un gros décalage entre les préoccupations de la jeunesse (…) et ceux qui sont place de la République et qui ne représentent vraiment pas grand chose« .

La France a vraiment, vraiment besoin de sortir de toutes ces balivernes, de toutes ces pertes de temps et d’énergie qui font que tout ce beau monde nous maintient la tête en permanence sous l’eau. Moi, en tout cas, mon cerveau est saturé de toutes ces idioties, je préfère tourner la page sur ces passéistes de LR et passer à autre chose de plus…. . Je dirais la Culture !

Nuit Debout, "des gens qui n'ont rien dans le cerveau", selon Sarkozy

Christian Jacob sur Public Sénat

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

reseaux sociaux

Réseaux sociaux : vie de like ou vie de fake ?

« J'aime », « Je te follow » « Je partage »... Un vocabulaire ...

Nuit des Idées 2017

La Nuit des Idées 2017 : Un monde commun

Il y a un an se tenait la première nuit des idées, nuit dédiée ...

Patrick Balkany

Patrick Balkany dépose trois propositions de loi contre les médias

Monsieur Patrick Balkany, interdit de sortie du territoire, s'en prend maintenant à la presse, ...