• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Démos : Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale

Démos : Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale

Démos s’adresse à des enfants de 7 à 12 ans vivant dans des quartiers relevant de la « politique de la ville » ou dans des zones rurales insuffisamment dotées en institutions culturelles.

Démos est un projet de démocratisation culturelle centré sur la pratique musicale en orchestre. Dans une cohérence pédagogique et artistique globale, il propose un apprentissage de la musique classique à des enfants ne disposant pas, pour des raisons économiques, sociales et culturelles, d’un accès facile à cette pratique dans les institutions existantes. Coordonné dans toute la France par la Philharmonie de Paris, Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) s’adresse à des enfants de 7 à 12 ans vivant dans des quartiers relevant de la « politique de la ville » ou dans des zones rurales insuffisamment dotées en institutions culturelles.

Initié en 2010, Démos est un projet artistique, pédagogique et social conçu sur des phases de 3 ans et qui permet d’ancrer, dès le plus jeune âge, la pratique de la musique classique dans la vie des enfants en les faisant jouer au sein d’un orchestre symphonique.

Démos privilégie les apprentissages collectifs qui favorisent à la fois le plaisir, le lien social et la sensibilité musicale. Le jeu en orchestre offre d’emblée des résultats musicaux intéressants et motivants. La musique est introduite dès les débuts de l’apprentissage : il s’agit de faire sonner l’instrument et de jouer collectivement des pièces du répertoire arrangées pour s’adapter au niveau de chaque enfant. Les notions théoriques (lecture, écriture…) sont intégrées progressivement avec la pratique. La pratique du chant et de la danse favorise une approche corporelle de la musique et de l’instrument au bénéfice de l’expression artistique. L’apprentissage est complété par une fréquentation de lieux de culture (concerts, musées, ateliers de lutherie…)

Validé par plusieurs phases expérimentales prouvant son impact éducatif et social auprès des jeunes et de leur famille, Démos s’inscrit désormais dans la durée avec 30 orchestres en activité dans toute la France. L’objectif des 30 orchestres, indiqué en juin 2015 lors de l’annonce du déploiement national de Démos au ministère de la culture, est atteint. Le projet est appelé à s’élargir en fonction de l’engagement des partenaires privés et des pouvoirs publics.

La motivation des parents dans l’accompagnement de leurs enfants et leur adhésion aux objectifs éducatifs constituent des clés de réussite pour le projet Démos. Chaque rencontre avec eux est l’occasion d’échanger sur le projet. Démos leur propose également d’entrer dans une approche sensible de ce que vivent leurs enfants en participant à des ateliers conçus pour eux. Enfin, il s’agit plus largement de faire entrer la musique dans la vie familiale quotidienne. En effet, Démos défend l’idée que la musique, au-delà du seul plaisir de l’écoute, doit jouer un rôle essentiel dans la vie sociale.

Les 3 000 enfants des orchestres Démos reprennent les ateliers

Après une saison 2016-2017 qui s’est terminée par un mois de juin riche de nombreux concerts partout en France, il est maintenant l’heure pour les enfants de reprendre le chemin des ateliers. Les réunions de rentrée pour les équipes Démos, réunissant chefs d’orchestres, professionnels du champ social, musiciens et équipe de coordination ont débuté dès le mois de septembre afin d’être prêt pour accueillir les enfants lors des traditionnels stages de rentrée de la Toussaint.
Ces stages, qui permettent à l’ensemble des musiciens d’un même orchestre de se retrouver pendant deux journées de répétition, marquent également le début des ateliers que les enfants vont suivre chaque semaine.

C’est par groupe de 15 et par famille d’instruments (corde, bois ou cuivre) que les enfants suivent toute l’année, au rythme de deux rendez-vous par semaine, des séances de pratique musicale (principalement hors temps scolaire, au sein de la structure sociale de leur quartier).

Chaque mois, ils se réunissent en orchestre complet (plus de 100 enfants par orchestre) pour répéter les oeuvres de leur programme mêlant chant, danse et pratique instrumentale collective, supervisés par leur chef d’orchestre.

Pendant plusieurs mois, ils vont apprendre, évoluer et se perfectionner avant de montrer au public les résultats de leurs efforts. Pour les orchestres d’Île-de-France, de Lille et de Pau, ce sera les 23 et 24 juin 2018 à la Philharmonie de Paris.

Depuis le mois de septembre, 8 nouveaux orchestres ont vu le jour :

Cette année, l’objectif annoncé de 30 orchestres est atteint avec 15 nouveaux orchestres qui ont rejoint le projet sur l’ensemble du territoire, Outre-Mer compris. Et c’est donc aujourd’hui plus de 3 000 enfants qui pratiquent la musique grâce à Démos.

• Auvergne-Rhône Alpes : Orchestre Démos Clermont-Ferrand / Orchestre Démos Lyon Métropole;
• Bretagne : Orchestre Démos Brest Métropole;
• Champagne-Ardennes : Orchestre Démos Reims;
• Hauts-de-France : Orchestre Démos du Beauvaisis / Orchestre Démos Maubeuge Val de Sambre;
• Ile-de-France : Orchestre Démos Ouest-Essonne,
• Outre-Mer : Orchestre Démos Guadeloupe Cap Excellence.

Le site de Démos : Cliquez-ici

Photo : Copyright Ava du Parc

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?