• Participez au sixMic Crowfunding !

Dédiée au Moyen-Orient, l’exposition « Transversalité » à galerie BSL

Dédiée cette année au Moyen-Orient, l’exposition « Transversalité » met en regard des éditions de la Galerie BSL avec des pièces de designers ou d’éditeurs invités.  Une façon pour Béatrice Saint-Laurent « de proposer un dialogue avec d’autres acteurs du design, en présentant une exposition plurielle par ses voix, mais pensée comme un univers. »

Sont présentées:

  • la nouvelle TESSERA SERIES de Marc Baroud éditée par Carwan (Liban)
  • la nouvelle table AUCTION et la ligne PALM de l’Emirati Khalid Shafar (Dubai)
  • les pièces lumineuses en aluminium de Cyrille Najjar (Liban)
  • les luxueuses collections de table éditées par Gaia&Gino (Turkey) et dessinées notamment par David Adjaye, « Designer of the Year 2011 » à Design Miami.
  • la précieuse collection de Loupes-pendentifs de l’architecte libanaise Dina Kamal.
  • Nouvelles éditions de la Galerie BSL à découvrir : le cabinet mural CINETISME I du franco-libanais Charles Kalpakian dans une nouvelle couleur proche du bleu ‘Klein’, et les trois soliflores CHAKRA en céramique et verre de la plasticienne Charlotte Cornaton.

MARC BAROUD

Architecte et designer, MARC BAROUD enseigne depuis 2004 le Design Produit à l’Académie Libanaise des Beaux-Arts (ALBA). En 2012 il est nommé directeur de l’Ecole de Design. Il est diplômé de l’ALBA en Architecture d’Intérieur et en Design Mobilier et est titulaire d’un DSAA en Design Industriel de l’ENSAAMA-Olivier de Serres (Paris). Marc a travaillé à Paris dans les domaines du produit de luxe et de l’architecture commerciale. En 2004, il fonde MÛdesign Global, une entreprise de développement de marque basée à Beyrouth. En 2008, il étend ses activités à l’architecture et co-fonde RGMB-ad (Rabih Geha Marc Baroud Architecture Design), qui réalise maisons individuelles, bureaux, commerces, etc.

DAVID ADJAYE

Architecte majeur de sa génération, DAVID ADJAYE est diplômé en architecture de la London South Bank University (B. Arch.) et du Royal College of Art (M.A. Arch.) en 1993 où il obtient la médaille de bronze du Royal Institute of British Architects (RIBA). En 2007, il devient Doctor Honoris Causa en arts de l’Université de East London. Il est actuellement Professeur en architecture à Harvard/Graduate School of Design et Professeur Associé à Princeton/University School of Architecture. David Adjaye est membre diplômé du RIBA, membre honoraire de l’AIA (American Institute of Architects), senior fellow du Design Futures Council et membre honoraire étranger de l’Académie américaine des Arts et des Lettres. En 2007, en reconnaissance de ses travaux, il devient membre de l’Ordre de l’Empire britannique (Order of the British Empire).

KHALID SHAFAR

KHALID SHAFAR est diplômé en commerce de l’Université américaine de Dubai et a travaillé pendant sept ans dans le marketing et la communication. En 2005, il obtient un diplôme en architecture intérieure, puis se spécialise en mobilier et design d’objet, d’abord à la Central Saint Martins College of Art and Design à Londres, puis au Centre for Fine Woodworking à Nelson, en Nouvelle-Zélande. Dans son approche du design, Khalid Shafar associe une expression formelle personnelle, un mouvement, une émotion, mais aussi une dimension narrative. Ses créations, décalées et contemporaines, racontent toujours une histoire. Elles fusionnent librement l’est et l’ouest, le nord et le sud, avec une forme de gaieté innocente. En 2010, Khalid Shafar est l’un des deux designers des Emirats Arabes Unis invités à travailler avec les Frères Campana à Sao Paulo au Brésil sur une installation spéciale dans le cadre du programme d’Echange Culturel HSBC et de l’Abu Dhabi Art Stand.

CYRILLE NAJJAR

CYRILLE NAJJAR est le fondateur de White sur White (www.wsurw.com), une agence de design et d’innovation multi-disciplinaire qui se situe à l’intersection de l’architecture, de la technologie et des matériaux. Il est diplômé du Royal College of Art de Londres sous le tutorat de Ron Arad avec un double Masters en architecture et en design industriel. En 2008-2012, il est Professeur à l’Académie Libanaise des Beaux-Arts (ALBA) à Beyrouth. Designer de structures non-conventionnelles et d’instruments de musique, Cyrille Najjar est également très investi dans la réinvention de véhicules pour les usagers à mobilité réduite et dans la production de mobilier intelligent. En témoigne son engagement en faveur des produits basés sur l’énergie renouvelable, en particulier à destination des réfugiés. White sur White développe des brevets et des technologies dans le monde entier. Parmi ses clients figurent L’Oréal, Yamaha, EADS, Artemide, Unilever, Mothercare. L’entreprise a reçu de nombreux prix, en particulier le Design for our future self award et le Helen Hamlyn research center award.

CHARLES KALPAKIAN

CHARLES KALPAKIAN est né en 1982 à Beyrouth. Titulaire d’un BTS Design Produit en 2004, il collabore avec l’agence d’Ora-ïto, les architectes Leberre et Guillois, Frédéric Ruyant, ChafikDesign et VeniseWorkshop, puis l’agence de Christophe Pillet comme designer et responsable de l’équipe design en 2007-2011. Charles Kalpakian, aujourd’hui designer freelance, travaille sur différents projets de mobilier, design produit, arts décoratifs et scénographie. Son design a trois racines : la France, le Liban et la culture du Street Art. Ces influences sont évidentes dans la réinterpretation de motifs de l’histoire des arts décoratifs telle la marquéterie française, et de motifs iconiques de l’histoire et de la géographie du Liban, tel le Cèdre. Le trait est toujours net, même si le geste s’apparente parfois à une écriture, une calligraphie.

CHARLOTTE CORNATON

CHARLOTTE CORNATON suit une formation en céramique en 2008 à la Central Saint Martins School de Londres sous le tutorat d’Anthony Quinn, puis est diplômée en 2009 de l’École supérieure d’arts graphiques (Esag) Penninghen à Paris dont elle sort Major de sa promotion. Plasticienne et vidéaste, elle travaille dans un esprit trans-culturel sur des thèmes de société tels que les vanités contemporaines, la critique des apparences ou la féminité, via les médiums vidéo et céramique. En 2010, 2011 et 2012, elle participe aux expositions collectives « Chambres à Part » à la Réserve et au Shangri-La, dans le cadre du parcours privé de la Fiac. En 2012, elle réalise « Corpus Femina », projet de trois costumes sur la féminité en céramique, lors de sa résidence au Centre Européen de la Céramique (EKWC) à S’Hertogenbosch aux Pays-Bas.

DINA KAMAL

Simple, chic et raffinée comme ses iconiques Pinky Rings, la collection de Loupes de l’architecte libanaise DINA KAMAL fait revivre la notion d’un objet précieux à la fois fonctionnel et stylisé, véritable bijou-pendentif et ponctuation d’élégance utile. Toutes les pièces sont faites à la main en or 18 carats, avec ou sans pavage de diamants. Les chaînes sont en or 18 carats ou en cordon de soie japonaise tissée. Equipées d’optique Nikon de degré 5 pour la presbytie, les Loupes peuvent être aisément manipulées et leur distance adaptée par l’utilisateur pour le meilleur confort.

  • Exposition du 30 janvier au 28 mars 2013

 galerie BSL

  • 23 rue Charlot
  • 75003 Paris
  • Voir les commentaires : (0)

Publicité