décalage immédiat à la galerie sakura

décalage immédiat

décalage immédiat : Les polémiques autour du Burkini ou de la mèche de Donald Trump resteront sur le pas de la porte le temps d’une exposition remède pour une rentrée en douceur

Après ses expositions à succès autour de thèmes populaires tels que StarWars, Batman ou les Vanités, à partir du 8 octobre prochain, c’est à une exposition événement que le public est convié en plein coeur du Marais, à la galerie Sakura, avec « Décalage immédiat » ! Unique et atypique, fidèle à la politique artistique de la galerie fondée en 2010 par Jean-Baptiste Simon et Matthieu Taravella, passionnés d’art contemporain, cette exposition rassemblera, sur les 200m2 de la galerie, le meilleur de la photographie décalée de 36 artistes talentueux et internationaux aux horizons géographiques et artistiques variés :

Liam Arthur, Pablo Axpe, Bamby, Anne-Catherine Becker Echivard, Rory Carnegie, Thomas Cestia, Alain Desjean, Travis Durden, Romain Dussaulx, Gregoire Guillemin, Hugh Kretschmer, David Lesage, Christoph Martin Schmid, Vanessa Mckeown, Monsieur Z, Allan Montayre, Wes Naman, kelly Nicolaisen, Rui Pinho, Yann Rabanier, Paloma Rincon, Laurent Rosset, Chloe Ruchon, Philip Schaub, Anuchai Secharunputong, Derek Stierli, Tadaocern, Theonecam, Marion Toy, Martin Tremblay, Gandee Vasan, Dito Von Tease, Margeaux Walter, Carl Warner, Jeremy Wong et David Zaitz.

Le public ne pourra pas rester de marbre devant les quelques 200 œuvres exposées, parmi lesquelles le Barbie Foot de Chloé Ruchon qui oppose le monde tout rose, ultra féminin et empli de séduction de Barbie, à celui très viril du foot…Ou bien encore les photographies de tableaux d’Anne-Catherine Becker Echivard qui dénonce les abus de la politique et de la société de consommation en ne gardant pour ses œuvres que les têtes des poissons dont elle a mangé le corps !

Comme la galerie Sakura nous y a habitués, les œuvres présentées sont originales et rigoureusement sélectionnées, et leurs prix sont des plus abordables puisque l’ensemble des photographies seront disponibles à la vente en édition limitée à partir de 65€ pour un tirage argentique encadré sous verre. Bienvenue dans un univers insolite, un univers comme seule la galerie Sakura sait les créer, de ceux qui immergent dans un monde à part, un monde qui sait surprendre, fait sourire et rêver.

Photo : © Bamby

Informations pratiques

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Chine – Esquisses de tableaux historiques 1950-1970

Exposition Chine – Esquisses de tableaux historiques 1950-1970

Parler de l’art chinois des années 1950 aux années 1970 revient à citer les ...

Big Frivole

Françoise Abraham « Les Parisiennes » à la Galerie Vivendi

Françoise Abraham est une artiste française. Ses sculptures représentent des femmes fortes et belles ...