• Participez au sixMic Crowfunding !

DDessin, la foire qui monte, qui monte et qui ne descend pas !

DDessin - Anya Belyat-Giunta

4ÈME ÉDITION DE DDESSIN PARIS CABINET DE DESSINS CONTEMPORAINS

Pour la 4e année d’affilée, DDessin largue les amarres à l’Atelier Richelieu du 1er au 3 avril 2016. Avis aux collectionneurs et amateurs d’art contemporain, DDessin est un rendez-vous incontournable de cette semaine parisienne du dessin. DDessin, cabinet du dessin contemporain, se veut un écrin accueillant des artistes que l’on pourrait qualifiés, si le terme n’était déjà trop galvaudé, d’émergents. La scène artistique ne se cantonne pas, en effet, au monde des salles des ventes ni à celui des galeries d’art ayant pignon sur rue et force deniers à consacrer à leur communication, il existe un autre marché. Un marché pour amateurs de découvertes d’artistes en devenir. La plupart des œuvres sont à prix modérés. On peut y trouver des œuvres originales allant de 80 euros jusqu’à 10.000 euros. Certains artistes ont déjà leur galerie, d’autres sont en « solo ». Certains ont déjà plusieurs expositions à leur actif, d’autres presque pas. C’est la force de ce Salon, son positionnement résolument tourné vers la toute jeune création.

Focus sur 2 artistes, Anahita Masoudi en Solo Show… 

En Solo Shows, c’est-à-dire parmi les artistes sans galerie, l’artiste iranienne, Anahita Masoudi, dont nous avions déjà parlée en août 2015.  Anahita Masoudi revient en France, une de ses résidences d’élection, où elle a déjà exposé à plusieurs reprises. Pour DDessin, l’artiste et son agent, Malika Medjaoui, présentent une sélection de 5 dessins et une peinture.

Deux dessins, « La Porte » et « La Cérémonie de Courbet », sont particulièrement énigmatiques et se répondent dans un jeu de piste. Cherchez l’indice qui les relie, cherchez l’histoire que raconte cette jeune artiste de son accent inimitable. La beauté du trait graphite n’a d’égale que celle de l’esprit. Une peinture aussi sera exposée, technique de prédilection de cette artiste aux multiples facettes. Impressionnante, cette œuvre, à l’image du travail d’Anahita, allie classicisme technique et dissidence d’esprit. Dessin, peinture mais aussi poésie viennent nourrir un univers polysémique aux résonances d’ailleurs. Une artiste talentueuse et toujours surprenante que collectionneurs et galeristes ne manqueront pas de repérer.

… Anya Beylat-Giunta chez la Galerie nomade Céline Moine

Série 58 Immigrés 3. Cuivre gravé. Anya Beylat-Giunta.
Anya Belyat Giunta – Série 58 Immigrés 3

D’autre part, des artistes représentés par des galeries venues de partout. Paris mais aussi le reste de la France ; la France mais aussi l’international. Parmi elles, notons la Galerie nomade Céline Moine de Lyon, qui présente notamment la très talentueuse et attachante Anya Belyat-Giunta. Ici encore une femme à l’univers fantasque, dont le trait révèle toute l’indicible poésie. Ici encore une femme sans frontières. Née à Saint-Pétersbourg, elle passera son adolescence entre l’Europe et les Etats-Unis, pour aujourd’hui vivre et travailler à Mornant, près de Lyon. Anya, dont le dessin sur carte perforée fut sa première marque de fabrique, s’est récemment lancée avec beauté dans l’expérimentation de nouvelles techniques. Elle exposera notamment un cuivre gravé, « Série 58 Immigrés 3 », qui met en valeur tant la maîtrise technique de son trait que son univers poétique. Une autre artiste à la personnalité aussi touchante qu’au talent évident.

Les Kids
« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années » (Pierre Corneille). Notons également la très belle initiative de Christophe Delavault, codirecteur artistique de ce Salon et fondateur des Kids, de proposer des visites de sensibilisation à l’art contemporain aux enfants de 8 à 12 ans. DDessin s’annonce assurément comme un très beau moment d’art en perspective. A ne pas manquer ! Laetitia Lormeau Vespérini pour artsixMic

Photo : Anya Belyat-Giunta – The Other Side – Galerie Celine Moine

Voir aussi sur artsixMic : http://www.artsixmic.fr/ddessin-16-en-avril-a-latelier-richelieu/

La Porte. Graphite. Anahita Masoudi

Anahita Masoudi

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?