Danse et Théâtre au Centre des arts d’Enghien-les-Bains

danse et théâtre au Centre des arts d’Enghien-les-Bains

Enghien-les-Bains en 2014 a été élevée au rang des villes créatives de l’UNESCO avec pour coordinateur, dans la catégorie des arts numériques, le Centre des arts. Son engagement de relier les arts, les sciences et les technologies a été conforté par la récente signature d’une convention de partenariat avec l’Académie des Sciences à l’Institut de France.

Les Arts et les Sciences s’enrichissent mutuellement et conditionnent l’émergence de nouvelles esthétiques du monde ; la programmation 2015/2016 en est la preuve en offrant l’opportunité de vivre une expérience à travers une vingtaine de spectacles (dont 10 en créations), 3 expositions, plus de 300 séances de cinéma, 16 ateliers de pratiques créatives ainsi que les différents cycles de conférences.

A cette saison s’ajoutent quatre évènements phares : Plein les mirettes, le festival des enfants, puis celui consacré à la création numérique des effets spéciaux du cinéma, Paris Images Digital Summit, fruit d’une coproduction avec la commission régionale du film, Image par Image, festival de cinéma d’animation et enfin, pour clore la saison, les Bains numériques, 9ème Biennale internationale des Arts Numériques, dans une traversée entre les univers de l’art et des sciences.

Comme le souligne Dominique Roland, Directeur du Centre des arts : « Le Centre des arts d’Enghien-les-Bains, première scène conventionnée « Ecritures Numériques » par le Ministère de la culture, développe de saison en saison ses activités à la frontière entre arts, sciences, technologies. Autour de disciplines artistiques telles que les arts visuels, la danse, la musique et le cinéma, les projets artistiques vivent dedans et hors les murs du lieu pour s’ouvrir au monde. »

Pour cette saison, le Cda propose de nombreux rendez-vous à destination de tous les publics, amateurs ou aguerris, entre danse et performance, poursuivant ainsi sa ligne artistique pluridisciplinaire à la croisée du spectacle vivant, de la danse contemporaine et des arts numériques. Une programmation danse, cirque et théâtre 2016 avec des spectacles de qualité et des artistes à renommée internationale, tels que Maguy Marin et Rachid Ouramdane.

Danse et Théâtre au Centre des arts d’Enghien-les-Bains  : Chaque soir à l’issue de la représentation, le public sera invité à découvrir les secrets de création des différentes compagnies par des rencontres et des échanges avec les artistes et leurs équipes.

Programme début d'année 2016

Compagnie Maguy Marin : BIT
jeudi 21 janvier 2016 à 20h30

Avec cette pièce pour 6 danseurs, le spectateur est emporté dans une farandole, composée à partir de multiples pas traditionnels d’intensités entrecroisées posant l’empreinte d’une possible coexistence : d’une sévillane à un saut basque, d’une sardane à un bras et une main de sirtaki.

Au sommet de 40 ans de carrière, Maguy Marin a marqué le monde de la danse avec des pièces devenues monuments de répertoire. À la tête d’une compagnie permanente, elle creuse toujours plus loin les questions du rythme et du mouvement sans dissocier le théâtre et la danse.

Rachid Ouramdane : TORDRE
vendredi 5 février 2016 à 20h30

Au-delà de la performance physique qui interpelle le spectateur et de la fascination qu’il est possible d’éprouver devant la virtuosité de Lora Juodkaite et d’Annie Hanauer, ce spectacle est le double portrait de deux femmes dans le nu de leur geste, dans leur immédiateté. Deux soli, deux présences qui ne se rencontrent pas, mais qui coexistent dans un même espace-temps.

Cie Lionel Hoche : MOB+MMO
dimanche 20 mars 2016 à 15h, à partir de 8 ans – artiste en résidence

Un double spectacle au croisement de la danse, des arts plastiques, de la musique et des images numériques MOB (de l’anglais, a mob = une bande) est composé d’ingrédients issus d’anciennes pièces et remixe des matériaux/souvenirs chorégraphiques. La pièce oscille de l’individu à la communauté, elle ausculte les atavismes grégaires, mais aussi les élans et émancipations, plus largement les jeux sociétaux… Ils font tribu, bande !

M.M.O. (Ma Mère l’Oye) : Lionel Hoche s’inspire librement des contes de Perrault et déplace les codes du féérique et de la narration traditionnelle vers des esthétiques contemporaines et des tableaux résolument pop et ludiques. On retrouve le goût du chorégraphe pour le chamanisme, le fantastique et le tribal : un monde poétique où le corps humain est à la fois camouflé et hybride. Bordée de paysages sylvestres synthétiques, cette fantaisie onirique joue de l’émerveillement en alliant les technologies à l’artisanal.

Système Castafiore : THÉORIE DES PRODIGES
samedi 9 avril à 20h30, à partir de 7 ans – CIE en résidence

L’idée de départ de ce spectacle est la découverte d’un manuscrit du XVIe siècle qui recense les miracles et différents prodiges survenus aux époques anciennes: passage de comètes, moutons à cinq pattes, démons et merveilles… Si l’univers de Système Castafiore a toujours été onirique, ici leur imaginaire, déployé au détour de la danse, la musique, les costumes, le texte et le dispositif scénique numérique, atteint une apothéose en faisant de la scène un véritable espace pour prodiges virtuels et réels.

Informations pratiques

Saison 2015-2016 - Bande Annonce

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Pockemon Crew

Pockemon Crew : Hashtag 2.0 à Bobino

Le 14 septembre, les Pockemon Crew s'installent à Bobino. Avec leur nouveau show # ...

JET LAG

JET LAG 7 à l’Etoile du Nord

Appréhender la danse urbaine d’une manière ludique, originale et différente, connaître d’autres espaces et ...