Danse, cirque, arts visuels, performances : Le Festival des Fabriques est de retour !

Fabriques - le Festival des Fabriques

Le festival des Fabriques, ce sont des moments aussi festifs que conviviaux, faits autant de mémoires que de confiance en l’avenir.

Les spectacles et performances du festival des Fabriques 2017 auront lieu les trois dimanches de septembre, les 3,10 et 17. Le festival des Fabriques, ce sont des moments aussi festifs que conviviaux, faits autant de mémoires que de confiance en l’avenir.

Au rythme de surprenantes figures de danseurs improvisés bûcherons, de marches déclinées à tous les modes et à tous les temps et de sensations nées d’odeurs et de bruits inconnus mais familiers, les familles sont invitées à pratiquer des ateliers, des surprises attendent les plus jeunes et tout cela accompagné de la buvette et du canotage !

Programme :

Dimanche 9 septembre
10H : Atelier bois (enfants et adultes à partir de 8 ans), Claudio Stellato Company14H – 19H : Installation sonore d’Olga Kokcharova
14H – 19H : Herbographie, Julie C. Fortier (fabrique pop-up en continu)
15H – 16H La Cosa, Claudio Stellato (danse, cirque, performance, théâtre)

La « Chose », est ici la réunion de quatre hommes en costard, quatre haches et quatre stères de bois, soit 1600 bûches et une succession d’efforts physiques intenses. En utilisant un langage physique parfois poussé aux limites du corps, les hommes utilisent des bûches pour construire ou détruire des formes. Entre enchaînements de jeux et cérémonies précises à respecter, la Cosa (la « chose ») traite de la relation entre l’homme et l’élément naturel.

Dimanche 10 septembre
10H – 14H : Randonnée philo avec Philocité
13H30 – 15H : Les mariés, même, Clédat et Petitpierre (performance)
14H – 19H : Installation sonore d’Olga Kokcharova
14H – 19H : Herbographie, Julie C. Fortier (fabrique pop-up en continu)
16H – 17H : Les Mariés, même, Clédat et Petitpierre (performance)

Les mariés, même est une œuvre performative qui met en scène dix couples de figurines fraîchement descendues de leur pièce montée. Sortes de ready-made nuptiaux, elles prennent vie dans l’espace public et reproduisent dans une synchronisation troublante le rituel des photographies de mariage en milieu naturel.

17H : Abysse, Clédat et Petitpierre (performance)

Dimanche 17 septembre
14H – 19H : Installation sonore d’Olga Kokcharova
14H – 19H : Herbographie, Julie C. Fortier (fabrique pop-up en continu)
15H – 16H : Walking, Gregory Stauffer (danse)

Danser sera toujours une marche, et Gregory Stauffer a fait de l’acte de marcher l’objet d’une passion, de son expérimentation et de sa recherche. La marche, c’est un ancrage dans la terre qui nous soutient, et qui porte rêves et ambitions, rappelle-t-il ; en 60 minutes, la marche de Gregory Stauffer se fait cheminement du temps, passages et retours entre états d’adolescences d’enfance à ceux d’adultes, présences glorieuses ou dépouillées jusqu’à la nudité.

15H : Visite contée L’Arcadie, vous connaissez ?, Ludovic Souliman – plus d’informations
17H : COPROUDUCTION, César Vayssié avec François Chaignaud

Plus d’informations sur le Parc :

Parc Rousseau
1 rue René de Girardin
60950 Ermenonville

www.parc-rousseau.fr

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

« Playing in Time » : Channa Horwitz exposée à la galerie de l’air

La galerie de l’air dans le XIII ème arrondissement de Paris accueille les oeuvres de ...