• Participez au sixMic Crowfunding !

Dalida, une amoureuse de la mode au Palais Galliera

Dalida au Palais Galliera

Dalida a tout osé, a tout porté. Elle ne laissait rien au hasard, elle aimait la mode et les couturiers l’aimaient aussi.

Temps fort en avril pour le Palais Galliera qui vous permettra la découverte de l’incroyable garde-robe de Dalida. Habillée par les plus grands, à la ville comme à la scène, en haute couture comme en prêt-à-porter, Dalida a tout osé, a tout porté. Elle ne laissait rien au hasard, elle aimait la mode et les couturiers l’aimaient aussi. Dalida, un corps parfait, une taille mannequin, une gestuelle glamour, elle est une amoureuse de la mode. Look pulpeux, fifties, swinging London, acidulé, théâtral… Dalida ne laissait rien au hasard, elle aimait la mode et les couturiers l’aimaient. Habillée par les plus grands à la ville comme à la scène, en haute couture ou en prêt-à-porter, Yolanda, la miss Égypte à l’explosive plastique, devient Dalida et avec Bambino fait un tabac à Bobino. Elle incarne la Méditerranée, ensoleillée et tragique, au langoureux accent. Taille marquée, hanche et poitrine moulée, épaule dégagée, chute de reins, tout est vertigineux chez elle. Sophistiquée, parée, maquillée, accessoirisée, c’est une bête de scène. Robes New Look des années 50 griffées Jacques Estérel, robe bustier rouge incendiaire façon Hollywood par Jean Dessès, robe chasuble du Balmain seventies, sobre et chic en Loris Azzaro, costumes paillettes et disco par Michel Fresnay dans les années 80, classique et indémodable en Yves Saint Laurent rive gauche, elle a tout osé, tout porté. Jean-Claude Jitrois, qui a révolutionné le cuir, disait qu’habiller Dalida, c’est comme habiller les stars au festival de Cannes…

Le Palais Galliera présentera une sélection de modèles Haute-couture, tenues portées sur scène ou à l’écran, robes de ville, accessoires… dans une exposition-événement dont Robert Carsen assurera la direction artistique et la scénographie. Cette exposition rendue possible par la donation d’Orlando son frère, de plus de 200 pièces de la garde-robe de Dalida au Palais Galliera.

Commissaire : Olivier Saillard, directeur du Palais Galliera
Commissaire invitée : Sandrine Tinturier

A noter aussi que le 11 janvier 2017 sortira dans les salles le biopic de Lisa Azuelos qui retrace la vie de la chanteuse. Dalida l’une des plus grandes icônes de la chanson française des années 70/80 avec 170 millons de disques vendus, 2000 chansons enregistrées, et 70 disques d’or reçus.

Photo : DR

Dalida - Bande-annonce officielle

Synopsis : De sa naissance au Caire en 1933 à son premier Olympia en 1956, de son mariage avec Lucien Morisse, patron de la jeune radio Europe no 1, aux soirées disco, de ses voyages initiatiques en Inde au succès mondial de « Gigi l’Amoroso » en 1974, le film est le portrait intime d’une femme absolue, complexe et solaire… Une femme moderne à une époque qui l’était moins… Malgré sa disparition tragique en 1987 Dalida continue de rayonner de sa présence éternelle.

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Welcome Fans

AccorHotels lance son programme Welcome Fans

Trop loin, déjà complet, déplacement trop cher… AccorHotels a lancé hier son programme Welcome ...

Fabriques - le Festival des Fabriques

Danse, cirque, arts visuels, performances : Le Festival des Fabriques est de retour !

Les spectacles et performances du festival des Fabriques 2017 auront lieu les trois dimanches de ...

Lacs Savoie Mont Blanc

Les Lacs Savoie Mont Blanc au coeur de vos vacances cet été

Rien de tel qu’un séjour en Savoie Mont Blanc pour se ressourcer. Les terres ...