• Participez au sixMic Crowfunding !

Cycle Manger ! au forum des images

manger

Parce que manger est une occupation qui occupe une place prédominante dans nos vies, par nécessité ou par plaisir, et qui traite de plus de notre rapport au monde, le Forum des images propose 75 films et de multiples conférences et rencontres exceptionnelles afin d’explorer la façon dont nous représentons et pensons la nourriture dans nos images. Le cinéma a décliné le sujet à travers de multiples mises en scène, conjuguant les dimensions symboliques, sociales, économiques et politiques de nos repas, allant du burlesque (Panique à l’hôtel de William A. Seiter) au film d’anticipation (Soleil Vert de Richard Fleischer) en passant par la comédie (La Grande Cuisine de Ted Kotcheff), le documentaire (Les Festins imaginaires d’Anne Georget) mais aussi l’animation (Otesanek de Jan Svankmajer), les cinéastes n’ayant de cesse de s’intéresser à ce que l’on mange, comment sont produits nos aliments et nos différents rituels de consommation. Le programme du mois de mars traitera des instants révélateurs qui se jouent entre les hommes, Rapports de force, de classe et de domination, tandis qu’en avril le cinéma questionnera les limites fixées par l’homme dans la fabrication, la production et la consommation des denrées alimentaires.

Outre les projections, de nombreux temps forts émailleront ce cycle :

– les Festins imaginaires d’Anne Georget en présence de la réalisatrice, suivi d’un débat le 30 mars
– L’Amour Food en présence d’Olivier Joyard, suivi d’un débat le 6 avril
– Table ronde Que veut dire « bien » manger ? Dimanche 3 avril à 16h30
– Genèse d’un repas, en présence de Luc Moullet, suivi d’une rencontre (sous réserve) Dimanche 10 avril à 16h30

Chaque vendredi, à 18h30, en entrée libre, seront prodigués des cours de cinéma :

– « Le mi-cuit anthropologique : nature et culture culinaire du cinéma » Ven. 4 mars par Emilie Notéris, auteure.
– « Dans le ventre de Tony Soprano » Ven. 11 mars par Emmanuel Burdeau, critique de cinéma.
– « De l’engueulade considérée comme un art de la table » Ven. 18 mars par Frédéric Bas, critique, enseignant et historien.
– De « l’esthétique de la faim » à la dénonciation de la « porno-misère » : la lutte contre la faim et la misère dans les films contestataires d’Amérique Latine (1960 et 1970) par

Olivier Hadouchi, critique et enseignant-chercheur. Vendredi 25 mars :

– « Comment servir l’homme ? Cinéma, années 70 et cannibalisme » Ven.1er avril par Jean-Marie Samocki, critique et enseignant de cinéma.
– « L’animal, le film et le végétarien – Parcours secret du végétarisme au cinéma » par Camille Brunel, professeur de lettres et critique de cinéma. Ven. 8 avril

informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?