Cycle de films « Berlin magnétique » au Forum des images

Affiche Berlin magnétique

À partir du 1er mars, le Forum des images propose un nouveau cycle de films et de rencontres dédié à Berlin. Ni belle, ni laide, la capitale bâtie sur les ruines d’une histoire tourmentée a retrouvé un dynamisme et une créativité sans précédent. Grâce à l’héritage classique puis moderne, courants alternatifs et cyberpunks se sont imposés comme autant de rumeurs urbaines de l’après-guerre. Le cycle Berlin magnétique est l’occasion de montrer combien l’image et les sons se répondent… dans un Berlin en perpétuelle mutation. Si Wenders était le cerveau et Herzog les poumons, le coeur du cinéma allemand a retrouvé son tempo grâce au nouvel élan, insufflé notamment par Helma Sanders-Brahms, Angela Schanelec, Thomas Arslan, Uli Schueppel, Wieland Speck et Romuald Karmakar qui nous feront l’honneur de leur présence.

Plus de 80 films, documentaires et fictions de 1924 à aujourd’hui, des rencontres, des cours de cinéma, une Master class, une exposition photographique, une installation vidéo et un concert révèlent la tectonique d’une ville palimpseste, résolument tournée vers l’avenir de l’Europe.

Vernissages et inauguration en présence des artistes le samedi 1 mars à 19h

  • exposition « Berlin, futur antérieur » d’Olivier Dovergne, photographe
  • installation « Berlin – Le Passage du temps » de Pierre Hébert, vidéaste
  • Cabaret de Bob Fosse à 20h avec Liza Minnelli, Michael York projection, précédée d’un cabaret-concert par Madeleine Besson Inspiré du musical de Broadway adapté du roman « Adieu à Berlin » de Christopher Isherwood, ce film restitue à merveille l’ambiance de Berlin sous la République de Weimar. Des heures sombres sont à venir, mais pour l’heure comme le chante Sally Bowles : « Life is a cabaret ! »

MASTER CLASS DE VOLKER SCHLÖNDORFF dimanche 2 mars à 17h animée par Pascal Mérigeau, critique au Nouvel Observateur

Rencontre avec l’un des chefs de file du nouveau cinéma allemand, engagé dans une critique sociale et politique authentique. À la veille de la sortie en salles de son nouveau film, Diplomatie, avec Niels Arestrup et André Dussolier, Volker Schlöndorff revient sur l’ensemble de sa carrière, riche notamment d’une Palme d’or à Cannes et d’un Oscar du meilleur film étranger pour Le Tambour (1979).

CONFÉRENCE, CARTE BLANCHE ET COURS DE CINÉMA*

  • Conférence : Le son de Berlin par Théo Lessour, musicien résidant à Berlin, auteur de Berlin Sampler (Ollendorff & Desseins, 2009) le mercredi 26 mars à 19h
  • Carte blanche : Le Dernier des hommes de Murnau analysé par Edgar Morin, sociologue, philosophe le mercredi 16 avril à 19h
  • Berlin, une cinématographie de la totalité politique par Pierre Eisenreich, critique et spécialiste du cinéma allemand, membre du comité de rédaction de la revue Positif le vendredi 7 mars à 18h30
  • Le cinéma allemand d’aujourd’hui vendredi par Pierre Gras, auteur, spécialiste du cinéma allemand contemporain le 14 mars à 18h30
  • Berlin vu de Berlin-Est : regards sur la capitale de la RDA par la DEFA par Matthias Steinle, auteur, enseignant à la Sorbonne nouvelle le vendredi 21 mars à 18h30
  • Le Mur de Berlin à l’écran par Diane Barbe, doctorante en études cinématographiques à la Sorbonne nouvelle le vendredi 28 mars à 18h30
  • Allemagne année zéro de Roberto Rossellini analysé par Bernard Eisenschitz, auteur, historien du cinéma le vendredi 4 avril à 18h30
  • Gerhard Lamprecht, cinéaste inconnu par Martin Koerber, directeur du département archives de la Deutsche Kinemathek le vendredi 11 avril à 18h30
  • Un ange bleu en cache un autre vendredi par François Thomas, enseignant à la Sorbonne nouvelle et collaborateur à la revue Positif le 18 avril à 18h30

*entrée libre dans la limite des places disponibles

LA BERLINALE À PARIS en partenariat avec le Goethe-Institut du 2 au 8 avril

Durant six jours, l’Institut Goethe présente « La Berlinale à Paris », une sélection de films du Forum International du Nouveau Cinéma, l’une des sections les plus audacieuses du Festival du cinéma de Berlin. Depuis sa création à la fin des années 60 jusqu’à aujourd’hui, le Forum International du Nouveau Cinéma se consacre à l’avant-garde, à l’expérimental, aux essais, aux longs métrages documentaires, aux reportages politiques et aux cinématographies encore inconnues. Goethe-Institut, 17 av. d’Iéna – Paris 16

Forum des images
2 rue du Cinéma – Paris 1er / Forum des Halles – Pte St-Eustache
 www.forumdesimages.fr

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Fresnoy - Le Fresnoy - vue de nuit © Alain Fleischer

Le Fresnoy fête cette année ses 20 ans d’utopie

Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains a ouvert en octobre 1997 à ...

Festival du Film Merveilleux et Imaginaire

Festival du Film Merveilleux et Imaginaire 2014

C’est à un voyage au sein d’un monde magique que nous convie cette cinquième ...

César 2015

César 2015 – Liste Officielle des Nominations

Les Césars 2015 seront décernées le 20 février prochain au Théâtre du Châtelet en ...