• Soutenez artsixMic
  • Cannes en Direct :

Constance Debré raconte dans Play boy sa découverte des amours féminines

Constance Debré : Play boy

Constance Debré : « Si écrire « bite » ou « chatte » en 2017 choque encore, je trouve ça désolant. Un roman doit dire tout ce qui déborde. Quant aux pages sur ma famille, c’est un mouvement d’irrévérence et j’espère qu’ils le prendront comme tel. »

Dans son roman Play boy, Constance Debré rompt définitivement avec son passé de jeune fille de bonne famille. Dans un style vif et cru, l’auteure raconte son clan (la dynastie Debré) et ses origines, son métier d’avocate et sa vie de femme mariée avec enfant, avant qu’elle ne se sépare et assume son homosexualité. Fille de François, nièce de Jean-Louis, petite-fille de Michel, Premier ministre du Général, arrière-petite-fille de Robert Debré considéré comme l’un des fondateurs de la pédiatrie, Constance Debré, s’amuse dans Play Boy, de cette famille difficile à supporter. Tout en réglant ses comptes avec cette ligné de bien rangée, sans être pour autant y faire son coming-out, mais tout en y abandonnant peut-être, définitivement sa robe d’avocate. « Me concernant, l’homosexualité m’a donné une force que je n’avais pas avant » « Je sais comment je veux écrire et c’est cette force qui m’a amenée à ce livre »Play boy parle de désir et de sexe, du cul sans ambages, mais avec humour, un ouvrage tout cru sur ses amours homosexuelles. Constance Debré à 45 ans envoie un profond : «Je suis lesbienne et je vous emmerde.»

 » J’ai même pas osé mettre la langue la première fois que j’ai embrassé une fille. C’était après Laurent. Avant je savais mais c’était théorique. J’ai fait un effort pour la deuxième. Je lui ai roulé une vraie pelle. Ça m’avait flattée comme un mec qu’elle soit mannequin. On progressait. J’avais toujours peur, mais moins. Sauf qu’à chaque fois on en était restées là. Ou plutôt elles en étaient restées là avec moi. Des hétéros qui se posaient vaguement la question et qui avaient calé. Des filles plus jeunes que moi, mais des filles comme moi. « 

Constance Debré : « Je ne suis pas celle que vous croyez » sur francetvinfo :

Constance Debré sur France Inter :

  • Broché: 160 pages
  • Editeur : Stock
  • Collection : La Bleue
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2234084296
  • ISBN-13: 978-2234084292
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Johnny Hallyday-Jean-Marc Héran

Les pinceaux d’Héran croque Johnny Hallyday

Dans la collection "Chansons à la plume et aux pinceaux" des éditions Carpentier qui ...

Jali : Le dernier grand voyage d'Olivier Duveau

Jali : Le dernier grand voyage d’Olivier Duveau

En ce début d’année 2017 sort la version française de la bande dessinée rédigée ...

Sully - Chesley B. Sullenberger

Chesley B. Sullenberger est le le commandant Sully

Janvier 2009. Le monde assiste à l’un des plus spectaculaires amerrissages en urgence de ...