Combo s’attaque au système de censure numérique de la Chine

Combo

Un an après s’être introduit dans la zone interdite de Tchernobyl pour y coller des affiches de publicité faisant l’apologie du nucléaire, Combo récidive en Chine.

C’est dans les rues de Hong Kong qu’il opère cette fois,  donnant une seconde vie aux pages Google censurées par le gouvernement chinois grâce à son puissant système de pare-feu géant : le Golden Shield. Ce programme de censure gouvernementale spécifique à l’usage d’Internet et organisé selon une armada de circulaires législatives régit le quotidien de centaines de millions d’internautes chinois.Via son oeuvre, Combo offre ainsi aux passants des images tenues jusqu’ici hors de portée de la majorité des citoyens de République Populaire de Chine:  A titre d’exemple: La manifestations de la place Tian’anmen ou encore la récente arrestation de l’artiste Ai Weiwei.

  • Exposition du 9 Février au 2 Mars 2013

Republic Gallery

Golden Shield-Combo

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité