• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Cléopâtre, un mythe à la Pinacothèque de Paris

Pinacothèque

Qui ne connaît pas Cléopâtre ?

Héritière des Ptolémées et dernière reine d’Egypte, Cléopâtre VII Philopator, septième du nom lequel signifie « la gloire de mon père », est l’une des figures féminines les plus connues de l’histoire. On lui prête un pouvoir de séduction hors du commun, qui ne doit pas éclipser le rôle déterminant qu’elle a tenu pour restaurer la grandeur de son royaume. Plus attachée à l’Egypte qu’aucun de ses prédécesseurs étrangers, Cléopâtre fut la première reine grecque à parler l’ égyptien , à adopter certaines croyances pharaoniques et à vouloir rendre à l’Egypte la place qu’elle avait auparavant occupée pendant des siècles.

Sa politique, traditionnaliste à l’intérieur, audacieuse à l’extérieur, fut constamment soutenue par le peuple égyptien dont elle avait renforcé le nationalisme et l’orgueil. Intelligente et ambitieuse, elle était, dit-on, d’une beauté remarquable qu’elle sut, à l’occasion, user comme atout sans son jeu politique. Plus que sa beauté elle-même, on loua dès l’Antiquité sa voix musicale, son esprit éclairé et sa culture raffinée. Comme nulle autre, peut-être, Cléopâtre sur user de ses charmes à des fins politiques. En attirant à elle César puis Antoine, qui l’aimèrent à la folie, elle fit trembler Rome.

Cléopâtre devint une figure iconographique majeure de la fin du XVI au XIXe siècle. Considérée tantôt comme une femme fatale, puissante et tentatrice, tantôt comme la victime de forces politiques qui la dépassent, voire comme une héroïne qui a préféré la mort plutôt que la soumission à son vainqueur, Cléopâtre est immortalisée par les peintres, cinéastes et romanciers qui ont alimenté le mythe de cette femme fatale.

La Pinacothèque renoue donc avec cette exposition unique qu’est « le mythe Cléopâtre ». Débutant par la découverte d’œuvres archéologiques d’exception de la période ptolémaïque et se poursuivant par la naissance du mythe dans la Rome antique, l’exposition présente ensuite des tableaux, des sculptures et des costumes de film illustrant l’essor du mythe dans l’histoire des arts. A NE PAS MANQUER……..

Commissaire de l’exposition : PGiovanni Gentili avec la collaboration de Giovanni Villa, Massimiliano Capella et Enzo Sallustro.

Cléôpatre
Achille Glisenti, La mort de Cléopâtre, 1878, Museo della Città – Santa Giulia

Cléopâtre à la Pinacothèque de Paris

  • Exposition jusqu’au 07 septembre 2014

Pinacothèque 2
8, rue Vignon
75009 Paris
1ère partie: La naissance du mythe

Pinacothèque 1
28, place de la Madeleine
75008 Paris
2ème partie: L’essor du mythe

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?