Clémenceau, le Tigre et l’Asie

L’exposition « Clémenceau, le tigre et l’Asie » présentée au printemps 2014 au Musée des arts asiatiques Guimet de Paris prend place en cette fin d’année à l’Historial de la Vendée.

Passionné par l’art asiatique, Clémenceau a constitué, en l’espace d’une décennie, une superbe collection d’art japonais comprenant des estampes, céramiques et bois sculptés, quelques trois mille boîtes à encens utilisées lors de la cérémonie du thé (kôgô) dont 500 sont exposées à l’Historial.

L’ensemble de ces œuvres prouve de sa grande curiosité envers les religions et philosophies orientales et sa fascination pour la figure de Bouddha.

Une place privilégiée sera faite à ses écrits et photographies retraçant le périple que Clémenceau effectua en Asie en 1920 après qu’il se fut retiré de la vie politique et qui le mena du Sri-Lanka aux « Indes », en passant par l’Indonésie, Singapour, la Malaisie et la Birmanie.

L’admiration pour les arts asiatiques qui animait Clémenceau ne manqua pas d’influencer les artistes dont il était le mécène, l’admirateur , voire même l’ami. On peut ainsi au cours de l’exposition contempler les estampes issues de la série des Trente-six vues du Mont Fuji d’Hokusai qui appartenaient à son ami Claude Monet et qui ont inspiré le peintre, particulièrement dans sa série de représentations du Mont Kolsas sous la neige.

Ces œuvres très rares s’ajoutent d’ailleurs à l’exposition initiale du musée Guimet et sont ici montrées à titre exceptionnel.

Ce sont donc plus de 1000 objets et œuvres d’art qui seront présentés de manière intimiste à l’Historial de la Vendée et permettront d’appréhender les rapports que Clémenceau entretenaient avec l’Extrême Orient tant du point de vue politique grâce à ses rencontres avec de hautes personnalités asiatiques que personnel à travers sa collection d’art oriental.

Bouddha assis Gandhara, I – IIIème siècle

Bouddha assis
Gandhara, I – IIIème siècle

Cette exposition, qui permet de mieux cerner l’ouverture de notre culture à la civilisation asiatique au début du XXè siècle, permet de découvrir une facette méconnue de Clémenceau, celle de l’homme qui liait de nombreux liens avec le monde artistique moderne qu’il soutenait et défendait, surtout en matière d’art asiatique; mais il a également contribué par sa participation active à la concrétisation du musée d’Ennery à Paris et à l’installation des Nymphéas de son ami Claude Monet à l’Orangerie des Tuileries en 1927.

Cet homme d’état, écrivain et critique à ses heures, dont les écrits et la correspondance furent prolixes, inspira à son tour de nombreux artistes qui réalisèrent portraits, caricatures et monuments.

« Clémenceau, le tigre et l’Asie » s’inscrit dans l’objectif de l’année 2014 qui est de rendre hommage à cet homme profondément attaché à sa terre vendéenne natale en mettant en lumière sa personnalité et son action.

Cette manifestation a reçu le « label Centenaire » de la Mission du centenaire de la Première guerre mondiale..

Infos pratiques

Historial de la Vendée
85170 Les-Lucs-sur-Boulogne
Tél. : 02 51 47 61 61

www.historial.vendee.fr

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Eugène Delacroix

De Rubens à Delacroix : 100 dessins du musée des Beaux-Arts d’Angers

Eugène Delacroix (1798-1863) – Arabe couché (détail), 21,2 x 11,2 cm © Musées d’Angers, ...

François 1er par Jean Clouet

François 1er, pouvoir et image à la BNF

A l’occasion des 500 ans après l’avènement de François 1er, la Bibliothèque Nationale Française ...

picasso plein soleil

Picasso Plein Soleil au Terminal 2 E de Paris-Charles de Gaulle

35 œuvres originales de l’incontournable Pablo Picasso s’apprêtent à y prendre place au début ...