• Participez au sixMic Crowfunding !

Claude Berger « Itinéraire d’un Juif du siècle »

Claude Berger

Quand on reçoit, pour ses six ans, en guise de cadeau d’anniversaire, une étoile jaune synonyme d’épée de Damoclès et qu’il s’ensuit un enfermement de deux ans pour tenter de survivre, on est en droit d’aspirer à une vie plus clémente. C’est surement ce à quoi aspirait Claude Berger à la fin de la seconde guerre mondiale. Né en 1936, sa vie pourtant sera rythmée par les drames qui ont marqué la fin du XXème siècle. Bouleversé par la guerre d’Algérie et l’usage de la torture, il arrive à se faire interner dans un asile psychiatrique militaire où il y rencontre des tortionnaires rongés par la culpabilité. Bénévole en Algérie, il doit affronter la face cachée de l’indépendance ; en 1971, il démystifie Lénine et dénonce le capitalisme et le salariat d’état, soutenu par le sociopsychanalyste Gérard Mendel.

Son essai, « Marx, l’association, l’anti-Lénine, vers l’abolition du salariat » lui vaut l’hommage d’Otelo de Carvalho, l’initiateur portugais de la révolution des œillets, et le soutien d’André Gorz. Claude Berger écrira de nombreuses colonnes dans le journal Libération et dans plusieurs revues dont les Temps Modernes où paraîtra entre autre « Lip et après ? », Politique Aujourd’hui et Le Matin avec ce célèbre article : « Georges Marchais et la question juive ».

Claude Berger demeure hanté par le pourquoi de la mort des juifs et dénonce l’antisémitisme de la pensée gauchiste qui empêche selon lui d’oeuvrer vers une société solidaire et non-salariale. Il est en quête d’une société plus humaine, plus égale, plus solidaire et c’est cette quête qu’il conte dans ce livre qui développe chronologiquement non seulement les drames auxquels il a du faire face tout au long de sa vie, mais aussi tous ses engagements : La défense de la population pauvre du Marais, l’exercice d’une médecine sociale, l’interruption d’une messe à Pétain.

Claude Berger, c’est aussi Une histoire riche de rencontres, de personnages croisés : Georges Perec, Jacques Lanzmann, Jean Rouch, Kateb Yacine, Jean-Paul Sartre, Bernard Lambert, Benny Lévy. Une histoire parsemée de récits de montagne en écho de ceux d’Eric De Luca, mais aussi de miracles, de mystique et de poésie qui l’ont façonnés jusqu’à faire de lui aujourd’hui cet homme profondément humain, généreux et libertaire si apprécié.

« J’aurais traîné une vie entière un couloir de la mort de deux ans pour le dissoudre dans la recréation du monde », dira l’auteur faisant sien le propos de Chateaubriand : « Il est possible que mon Itinéraire demeure comme un manuel à l’usage des Juifs errants de ma sorte. »

Itinéraire d’un Juif du siècle

Broché: 240 pages
Editeur : Les Editions de Paris-Max Chaleil (23 octobre 2014)
Collection : Paroles singulières
Langue : Français
ISBN-10: 2846212074
ISBN-13: 978-2846212076

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Miranda Megan

Megan Miranda nous livre son premier roman pour adultes, Evanouies

Passant de la biologie, dont elle est diplômée, à la littérature, Megan Miranda est ...

Catherine Meurisse

Catherine Meurisse, l’envie d’être « lègère » m’est revenue !

Rescapée de "Charlie", Catherine Meurisse s’est soignée grâce à l’art, à l'amour de l'art.