• Participez au sixMic Crowfunding !

CirkaCuba : au croisement de la musique, de la danse, du chant et du cirque !

CirkaCuba

CirkaCuba  : Douze numéros de cirque d’envergure accompagnés de danseurs, de chanteurs et de musiciens. Une invitation à célébrer l’ouverture de cette île aux yeux du monde. 

Après le succès triomphal de CirkAfrika à travers le monde, Alain M. Pacherie souhaitait présenter un nouveau cirque dit «communautaire» sur le même principe. Montrer le répertoire acrobatique peu connu d’un continent ou d’un pays, tout en mettant l’accent sur la richesse de sa culture. Cuba se prête particulièrement bien à l’exercice. Avec CirkAfrika, ils avaient expérimenté la fête africaine dans le monde entier avec le même succès. Alain M. Pacherie était convaincu que Cuba, sur un principe similaire, emporterait l’adhésion d’où la création de CirkaCuba.

Au croisement de la musique, de la danse, du chant et du cirque, CirkaCuba est un ensemble moderne, une invitation à célébrer l’ouverture de cette île richissime aux yeux du monde. Ce spectacle est composé de 50 artistes réalisant douze numéros de cirque d’envergure tels que de la suspension aérienne, du pole dance, de la jonglerie à la cubaine …

La musique cubaine a cinq siècles d’histoire et fait partie intégrante du quotidien des Cubains. Aux musiques religieuses et nationales des colons espagnols se sont mêlés de nouveaux rythmes sous l’influence d’instruments traditionnels importés par les esclaves chinois et africains. En cinq siècles, Cuba a digéré les civilisations les plus diverses, et le métissage a fait le reste pour donner naissance à cette identité dont la musique cubaine est aujourd’hui le symbole. Ce brassage fait qu’on attribue à Cuba une vingtaine de musiques dites traditionnelles dont l’origine se trouve aux quatre coins du monde. Les attentes du public quand on traite de Cuba sont élevées. Pour les danseurs, c’est à peu près la même chose. Tous maîtrisent parfaitement le répertoire chorégraphique latin. Salsa, cha cha cha, rumba, meringue, mais sont rompus au modern jazz au hip hop et à toutes les danses contemporaines. Ce spectacle célèbre la jubilation. Au croisement de la musique, de la danse, du chant et du cirque, CirkaCuba est un ensemble moderne et ouvert au monde. Il s’agit d’une invitation à célébrer l’ouverture de cette île richissime aux yeux du monde.

Le cirque cubain puise ses origines dans le cirque anciennement soviétique. Après la révolution, à l’ère du rapprochement entre Cuba et l’Union Soviétique, le cirque de Moscou, reconnu dans le monde entier, fit son entrée dans le répertoire acrobatique cubain. Aujourd’hui, ce cirque s’est éloigné de ses pairs pour se forger une identité structurelle davantage fondée sur ses spécificités actuelles, sa musique, ses danses et son oralité dans la transmission. Si la maîtrise acrobatique est incontestablement inspirée du cirque russe, sa forme contemporaine est davantage tournée vers les spécificités de la culture afro-cubaine, notamment avec une présence importante de la musique et de la danse. Cette mixité que l’on retrouve dans la société cubaine confère à ce cirque un goût particulier au point que désormais certains numéros sont inédits dans le répertoire acrobatique international et sont clairement estampillés cubains.

Alain M. Pacherie : «il n’est pas question ici de présenter le Cuba de demain, mais de retranscrire avec humilité les émotions qui m’ont envahi à la découverte de ce pays magnifique. Pour cela, la culture est un vecteur efficace de connaissance et le cirque possède cette dimension familiale qui permet le partage.. » Alain M. Pacherie est le Président et Fondateur du Cirq ue Phénix, Président de l’Académie des Arts du Cirque Fratellini, Président du Festival Mondial du Cirque de Demain. La troupe de CirkaCuba sera au Cirque Phénix à Paris jusqu’au 15 janvier 2017 et enchainera avec une tournée à travers la France, la Belgique et la Suisse.

CirkaCUBA

Interview de Barbara Marai, danseuse - CirkaCUBA

en tournée France, Suisse & Belgique

Bruxelles, Cirque Royal : 19/01
Dunkerque, Le Kursaal : 20/01
Lille, Théâtre Sébastopol : 21/01
Rouen, Le Zénith : 22/01
Lyon, Halle Tony Garnier : 26/01
Limoges, Le Zénith : 27/01
Niort, L’Acclameur : 28/01
Tours, Le Vinci : 29/01
Genève, Aréna : 3/02
Saint-étienne,Le Zénith : 4/02
Grenoble, Le Summum : 5/02
Dijon, Le Zénith : 7/02
Brest, Aréna : 9/02
Lorient, Le Parc des Expo. : 10/02
Nantes, La Cité des Congrès : 11/02
Rennes, Le Liberté : 12/02
Bordeaux, Le Fémina : 15/02
Pau, Zénith Pyrénées : 16/02
Blagnac, Odyssud : 18 et 19/02

Cirque Phénix à Paris jusqu’au 15 janvier 2017

Pelouse de Reuilly, Paris 12e
http://www.cirquephenix.com/

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Bolchoï : le Ballet du Bolchoï

le Ballet du Bolchoï est au cinéma le 22 octobre

Considéré comme l'une des plus prestigieuses compagnies au monde, le Ballet du Bolchoï de ...

Adrien Guitton - L’Aile déchirée

Adrien Guitton : L’Aile déchirée à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Adrien Guitton est un jeune artiste interprète, un homme de théâtre, pour faire court, ...

VIADANSE

Héla Fattoumi – Éric Lamoureux : VIADANSE

Le duo de chorégraphes et danseurs Héla Fattoumi et Eric Lamoureux dirigent depuis plus ...