• Participez au sixMic Crowfunding !

Cinéma au claire de lune spécial New York

cinema au claire de lune

Cinéma au claire de lune : 16e édition du 29 juillet au 14 août 2016 – entrée libre – 10 projections en plein air dans tout Paris

Si vous restez à Paris cet été, quelle chance ! Le Forum des images vous emmène en voyage, pour un spécial New York au clair de lune : Durant trois semaines, les chefs d’œuvre signés Woody Allen, Stanley Donen, Martin Scorsese, Billy Wilder…vont se succéder pour le bonheur de tous !

C’est un grand classique du cinéma, King Kong, tourné en 1933, qui ouvre le bal et permet de voir pour la première fois à l’écran le bâtiment emblématique, alors le plus haut du monde, l’Empire State Building. De nombreux films d’amour suivront avec la sublime Marylin dans sept ans de réflexion dont les charmes perturbent un homme marié qui pensait consacrer son été à travailler…Mais également Elle et lui, avec Cary Grant et Deborah Kerr qui se donnent rendez-vous au plus près du paradis et Annie Hall, avec Diane Keaton et Woody Allen.

L’amour des jeunes mariés, Ben et George de Love is Strange, se trouve malmené dans le New York d’aujourd’hui, tandis que le film d’animation, Fievel et le nouveau monde, vient rappeler le rêve d’Amérique de tous les émigrants.

Amour dramatique au son des chants et chorégraphies de West Side Story, tandis que Carpenter fait de New York 1997 le théâtre d’une fable d’anticipation. Le romantisme est aussi à l’affiche avec Le Temps de l’innocence qui se termine… à Paris.

Au programme de l’édition 2016 :

  • Vendredi 29 juillet, Butte Montmartre (18e )

KING KONG de Ernest B. Schoedsack et Merian C. Cooper (1933 :. Une équipe de cinéma et sa blonde  héroïne se rendent pour le tournage d’un film sur une île mystérieuse, habitée par une terrible créature redoutée et vénérée… Réalisé par deux cinéastes aventuriers, un grand classique du cinéma, aux effets spéciaux remarquables. Le final est inoubliable.

  • Samedi 30 juillet, Place des Vosges (4e)

ANNIE HALL de Woody Allen (1977) :  Au sortir de leur rupture, Alvy Singer se remémore sa vie avec Annie Hall… Servie par la complicité de Woody Allen et Diane Keaton (de son vrai nom Diane Hall), cette comédie émouvante et drôle a reçu l’oscar du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et de la meilleure actrice.

  • Dimanche 31 juillet, Parc Montsouris (14e)

ELLE ET LUI de Leo McCarey (1957) :  Un séduisant play-boy et une charmante chanteuse de cabaret se rencontrent lors d’une croisière. Pour éprouver leur amour naissant, ils se donnent rendez-vous six mois plus tard en haut de l’Empire State Building, au plus près du paradis… Une comédie sophistiquée, illuminée par ses acteurs.

  • Jeudi 4 août, Pelouse de Reuilly (12e)

UN JOUR À NEW YORK de Stanley Donen (1949) :  Trois marins, Gabey, Chip et Ozzie ont une permission de 24h à New York. Ils sont bien décidés à découvrir et visiter la ville mais aussi et surtout à faire des rencontres…. Ce premier film de Stanley Donen, avec Frank Sinatra et Gene Kelly, est un sommet de la comédie musicale américaine.

  • Vendredi 5 août, Place des Fêtes (19e)

FIEVEL ET LE NOUVEAU MONDE de Don Bluth (1986) : Persécuté par les chats en Russie, Fievel embarque avec sa famille souris pour l’Amérique, terre promise. Au cours d’une traversée mouvementée, il tombe à l’eau, et finit par échouer seul dans le port de New York… Un film d’animation aussi poignant que merveilleux.

  • Samedi 6 août, Parc André Citroën (15e)

NEW YORK 1997 de John Carpenter (1981) : Dans New York futuriste, l’île de Manhattan est devenue un immense pénitencier où trois millions de détenus sont organisés en bandes rivales. Après un attentat, l’avion du président des États-Unis s’écrase sur la ville… Un formidable film d’anticipation, mené de main de maître par John Carpenter.

  • Dimanche 7 août, Square Léon Frapié (20e)

LOVE IS STRANGE d’Ira Sachs (2014) : Après des années de vie commune, Ben et George, peintre et professeur de chant, se marient enfin en présence de tous leurs amis. Mais cette officialisation a pour conséquence une perte d’emploi et l’obligation de déménager. En attendant, ces vieux jeunes mariés sont contraints de se faire héberger séparément… Une chronique newyorkaise sensible et tendre.

  • Vendredi 12 août, Parc de Choisy (13e)

SEPT ANS DE RÉFLEXION de Billy Wilder (1955) Resté à New York par un été caniculaire pour travailler, sans sa femme et son fils partis en vacances, Richard Sherman, fait la connaissance de la nouvelle locataire qui habite juste au-dessus de son appartement… Un rôle fameux de Marylin Monroe, dont le sex appeal met l’homme marié à rude épreuve.

  • Samedi 13 août, Esplanade des Invalides (7e)

WEST SIDE STORY de Robert Wise et Jerome Robbins (1961) : Dans le West Side, quartier pauvre de New York, les Jets, Américains d’origine polonaise, irlandaise et italienne, et les Sharks, d’origine portoricaine, s’affrontent sans pitié. Mais une romance se noue entre Tony et Maria, issus des deux bandes rivales… Orchestrée par Leonard Bernstein, cette célèbre comédie musicale inspirée de Roméo et Juliette a reçu 10 Oscars.

  • Dimanche 14 août, Jardin Nelson Mandela (1er)

LE TEMPS DE L’INNOCENCE de Martin Scorsese (1993) : Dans le New York des années 1870, un avocat en vue, promis à une belle ingénue, s’éprend d’une comtesse émancipée, cousine de sa fiancée… Martin Scorsese mêle amour impossible et peinture de mœurs dans ce chefd’œuvre de lyrisme, adapté du roman d’Edith Wharton. À la rentrée…

  • Samedi 10 septembre, Parc Clichy-Batignolles-Martin Luther-King (17e)

Cinéma au clair de lune prolonge la belle saison avec une soirée spéciale à la rentrée ! Le 17e arrondissement de Paris et son nouvel écoquartier Clichy-Batignolles, aménagé sur une friche urbaine et ferroviaire, est le lieu idéal pour la projection de La Bête humaine de Jean Renoir.

Manifestation organisée dans le cadre du Tandem Paris-New York 2016, mis en œuvre par la Ville de Paris et l’Institut français, en partenariat avec les services culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis d’Amérique et l’Ambassade des États-Unis d’Amérique en France, avec le soutien de la Ville de New York. N’oubliez pas une petite laine contre la fraîcheur des nuits d’été. Cinéma au claire de lune spécial New York du 29 juillet au 14 août 2016. 

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

école de la prairie

Les enfants de la prairie dans lemonde de l’Éducation Nouvelle

L’école de la Prairie à Toulouse, s’inscrit dans la démarche de l’Éducation Nouvelle. Elle ...

Viva Mexico

« Viva Mexico » le festival du cinéma Mexicain

Talentueux et diversifié, le cinéma contemporain mexicain ne cesse d’émouvoir et de surprendre et ...

Au cinéma cette semaine du 18 au 25 mai 2016

Les films au cinéma cette semaine : Julieta, Boulevard, Le voyage de Fanny, X-Men ...